Les niçois n'ont encore pas fait une bonne impression lors de cette rencontre. Pas d'envie, pas d'inspiration, pas de défense... Seul Michaêl Poté a sauvé les apparences d'un club qui va se battre pour se sauver cette année. En effet, lors des dernières rencontres, nous avons pu constater que nous faisions jeu égal avec certaines équipes du bas de tableau. Inquiétant lorsque l'on sait que l'équipe va être amputée de plusieurs joueurs au mois de janvier.

 

Ben Saada et Mounier sauvent l'OGC Nice du ridicule. Les aiglons prennent un point face à une équipe du même niveau (lanterne rouge). Au final, un point et toujours autant d'inquiétude... Pas de quoi pavoiser!

Invisible, sans envie, dépassée, nulle voilà l'équipe que nous avons vu ce soir face à des nancéiens  qui avait l'air survitminés tellement les aiglons étaient amorphes... Il y a de nouveau danger. Attention!

L'euphorie est terminée définitivement. En effet, nous avons vu une pâle équipe niçoise notamment en défense... Tiens, tiens... ca recommence.  Rajoutez un arbitre en carton qui met un rouge limite malhonnête et les niçois retombent dans leurs travers de début de saison. Inquiétant pour la suite du mois de décembre (voir de janvier) sans Apam.

Sévère, comme l'arbitrage contre les niçois. Qu'Apam prenne un rouge... il est évident que la sanction est méritée mais l'autre p. de Heinze l'aurait mérité tout autant pour l'ensemble de son oeuvre. Cette expulsion nous fait perdre la rencontre face à une équipe bien limitée malgré son budget. Pourtant jusqu'à la mi-temps, les niçois ont montré tout leur talent... Dommage! Issa Madrid!  

Dominer n'est pas gagner et le dicton "jamais deux sans trois" a encore été vérifié ce soir pour les sochaliens. Pourtant les niçois ont dominé dans tous les compartiments du jeu mais comme la semaine dernière l'attaque manque de précision, de réussite... Dommage! On notera quand même le jeu dur des sochaliens. Résultat: Rémy sort au bout de quelques minutes avec une entorse et Ospina rentre au vestiaire sur une jambe. On signalera l'erreur d'arbitrage sur le but sochalien qui nous coûte, au moins, un point.  Bref, si le gym rate son record, les sochaliens ont de quoi s'inquiéter... 

Les niçois signent leur 4ème victoire de suite grâce à un penalty pas évident, comme celui infligé à l'encontre du GYM lors du match Nice - Rennes... L'ombre de Thierry Henry a plané sur le Ray à ce moment-là! Sinon le" nouveau" OGC Nice se confirme au fil des matches: Solidarité, envie, solidité... Moins convaincant en attaque mais on ne fera pas la fine bouche.

Les niçois ont-ils eu de la chance? Peut-être! Mais le gym a joué avec ses moyens, avec une envie qui faisait plaisir à voir. C'est vrai que l'OGC Nice a souvent défendu mais quelle efficacité en contre. Quel joueur que ce Loïc Rémy! Cela devrait clouer le bec aux quelques personnes qui pensaient que le club avait fait une connerie en ne le vendant pas cet été... Mounier et sa volonté, cela permettra à Gilbert Stellardo de tourner sa langue avant de parler. De même pour Bagayako. Nous savons que tout n'est pas parfait mais objectivement il y a un progrès visible. Issa Nissa! 

La victoire et les trois points... Voilà ce que nous retiendrons de cette rencontre où les niçois ont montré un pâle visage notamment en seconde mi-temps. Dommage, car les aiglons ont bien joué en première mi-temps,  même si les aiglons étaient un ton en-dessous de la semaine dernière. La seconde mi-temps fut plus passable voire même inquiétante par instants.  6 points sur 6... qui aurait parié cela il y a 8 jours ?

 

Les niçois sont vraiment imprévisibles... Alors que nous pensions que le Gym allait se faire "atomiser" par des lyonnais leaders du championnat avant cette rencontre... Alors que nous pensions avant la rencontre que l'OGCNice allait aggraver son gaol-average... Il n'en fût rien. Les aiglons furent sérieux et solidaires en défense, efficaces en attaque avec un Bagayoko retrouvé... Une performance niçoise qui nous laisse pantois!  A confirmer!