L'OGC Nice perd aux penos... après avoir été volé sur l'égalisation à 8 minutes de la fin de temps réglementaire. La séance de tirs au but tombe de nouveau en faveur de notre adversaire... Dommage!

 

 

Le Gym n'a pas réussi à tenir un bon résultat qui lui était promis... Dommage et comme d'habitude un penalty contre nous, mais on s'améliore car il est  sans carton... Par contre que ce peno est sévère, cela devient usant. Mais on dit que la roue tourne mais elle a du mal en ce moment! Pour le reste, l'OGC Nice a fait une bonne première mi-temps mais a fléchi en seconde période. Seri n'arrive pas à remonter la pente. Mendy souffre! Vivement la trêve!

 

 

L'OGC Nice a eu des occasions mais n'a pas réussi à les concrétiser notamment Alexandre Mendy. On regrettera que Hult ne soit jamais placé sur les centres (en avance, en retard, bref il n'a jamais été à la bonne place au bon moment.) Les deux ont été les artisans de ce match nul, malheureusement. A part cela, le Gym a fait un bon match avec un gardien comme on les aime.

 

Bien aidés par la sortie hasardeuse d'Hassen qui nous a permis de jouer à 10... Euh 10, plutôt 9 tant Bodmer était "en dessous" lors de cette rencontre. On se demandera tout de même ce qui a influencé la décision du coach: le choisir à la place de Baysse, en plein renouveau... Pour finir, on se pose une question,surtout lorsque l'on a un effectif au complet: quelle est la raison de jouer avec une défense à 3? Quoiqu'il en soit le Gym a relancé une équipe en perdition... Une habitude bien niçoise.

 

Un but de Boscagli, qui devient en même temps, le plus jeune buteur de L1 à 18 ans et 1 mois... et voilà le Gym qui met fin à une malchance récurrente depuis quelques matches. La première mi-temps fut plus aboutie que la seconde où le Gym a souffert physiquement. Au final, trois points qui font du bien au moral et qui permettent au Gym d'assurer sa 5ème place.

 

Le match de ce soir a montré la puissance du PSG dans tous les domaines et on peut dire: malheureusement! De la vente d'écharpes avec le logo du PSG interdite à l'intérieur de l'enceinte, à la maitrise du jeu en seconde mi-temps, en passant par la maitrise du corps arbitral en première période. Que dire de ce PSG? Qu'ils sont bien loin des grands d’Europe. Ce qui marche sur la ligue française de Foot  ne marchera surement pas sur l'UEFA, malgré le manque d’honnêteté de cette dernière. Que dire de l'arbitrage? Sans être illogique, il a été tout de même bien bien clément pour les parisiens (notamment lors de plusieurs plongeons en 1ere MT). Cela fera-t-il progresser le foot français et par là même les parisiens? Nous en doutons! ISSA NISSA