Entraîneur du New York City FC, le champion du monde 98 se dirige vers un retour en France, à Nice, où il devrait succéder à Lucien Favre.

 

La carrière de Patrick Vieira l’a déjà fait beaucoup voyager, et il a même traversé l’Atlantique pour débuter en 2016 sa carrière d’entraîneur sur le banc du New York City FC, après avoir dirigé les moins de 21 ans de Manchester City. La prochaine étape ne devrait toutefois pas le mener très loin, puisque Nice ne se trouve qu’à une trentaine de kilomètres de Cannes, où le jeune milieu avait découvert l’élite, en 1993. Après avoir retenu Lucien Favre l’an dernier, les dirigeants du Gym ont cette fois décidé de le laisser rejoindre le Borussia Dortmund et ils cherchent un technicien capable de s’inscrire dans la lignée du Suisse, qui avait déjà creusé le sillon offensif initié par Claude Puel (2012-2016)

 

vieira2

 

 

Un accord sur un contrat de deux ans

 

Le nouvel entraîneur doit être francophone, prôner un jeu attractif et ce n’est surtout pas un problème s’il a un nom prestigieux, car les Niçois adorent attirer des stars. Mario Balotelli va partir, comme Hatem Ben Arfa avant lui, mais la notoriété d’un champion du monde 1998 peut largement combler ce vide. Alors qu’ils se sont entretenus avec plusieurs candidats, dont Eduardo Berizzo qui devrait rejoindre l’Athletic Bilbao, le président Jean-Pierre Rivère et le directeur général Julien Fournier mènent les discussions avec Vieira (41 ans) depuis une quinzaine de jours.

 

Ils se sont rendus à New York la semaine dernière pour échanger directement : ils n’ont pas échoué car les parties sont tombées d’accord sur un contrat de deux ans, et elles continuent d’échanger sur le mode de fonctionnement. La direction veut cadrer tous les sujets et il est question de style de jeu, de l’utilisation des jeunes, un sujet crucial au Gym, et du rôle de l’entraîneur dans le recrutement.

 

La résiliation avec New York ne sera pas un problème

 

Il est d’ailleurs déjà avancé et Danilo (22 ans), le milieu brésilien de Braga destiné à pallier le départ attendu de Jean-Michael Seri, était hier à Nice, où il a vu Fournier et Rivère. Les deux hommes forts du club n’ont pas quitté la Côte d’Azur et ils n’ont donc pas croisé Vieira, arrivé hier matin en France avec Bruno Satin.

 

Patrick Vieira

 

L’agent était au Yankee Stadium samedi pour assister à la victoire du New York City FC, où Vieira est sous contrat jusqu’à la fin décembre. La résiliation ne sera toutefois pas un problème et aucune indemnité ne devrait être versée. L’ancien Gunner a donc quelques raisons d’être convoité et les Niçois ne sont pas les seuls intéressés. Pressenti pour tenir un rôle auprès du président Waldemar Kita au FC Nantes, Youri Djorkaeff souhaite faire de son ami le successeur de Claudio Ranieri (voir par ailleurs). Les deux champions du monde habitent New York, s’apprécient, et il n’est donc pas exclu que Vieira ait profité de son escapade française pour discuter avec le FCN. L’arrivée d’investisseurs américains à Saint-Étienne a aussi fait parler de lui chez les Verts, mais la piste ne relèverait pas de la priorité, tandis que les contacts noués l’été dernier avec Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance de l’ASSE, n’avaient finalement pas abouti. Vieira avait aussi été proposé aux dirigeants niçois quand le Gym était au plus mal, en novembre, mais la confiance en l’entraîneur en place est une constante chez Rivère et Fournier, qui ont laissé Favre achever la saison. Si Vieira ne devrait pas terminer celle de MLS qui a débuté en mars, il est toujours l’entraîneur de New York et rejoindra les États-Unis aujourd’hui, sauf modification du programme, pour honorer ses obligations. Mais il pourrait très vite reprendre l’avion vers la France, car les Niçois espèrent toujours officialiser sa venue avant la fin de la semaine et ils sont plutôt sereins.

Commentaires   

#6 gandolfi 23-05-2018 08:25
Tout ça,c'est pas mal,mais pour les départs de séri,plea et balotelli est ce qu'on peut esperer quelques possibilité ou c'est le néant total?
#5 canardou 22-05-2018 20:31
On a un droit de préemption pour Grandsir, Si j'ai bien compris on peut le recruter à la condition de nous aligner sur le club qui fait la plus grosse offre.
J'aime bien Herelle, je serai content qu'il vienne.
Un ailier et un axial droit c'est bien, nous étions très pauvres à ces postes.
#4 Pitchoun 22-05-2018 18:51
Apres Danilo, et Herelle de Troyes qui devrait suivre, on parle dans les tuyaux du club de Grandsir, pourtant tres courtise par l'OM mais qui fait parti d'un accord du pret de Remy et surtout de l'option d'achat qu'a obtenu le club troyen.
#3 Pitchoun 22-05-2018 17:56
Favre a quand meme recu Balotelli...... ....et Sneijder ;-)
#2 canardou 22-05-2018 17:11
Voilà qui me rappelle les promesses faites à Favre à son arrivée. A suivre donc.
#1 Pitchoun 22-05-2018 17:00
La promesse mercato faite à Vieira
La page Lucien Favre tournée, place au nouveau chapitre Patrick Vieira ? C’est ce qui semble se profiler puisque son arrivée est annoncée comme imminente à Nice. Pour le jeune entraîneur français, qui devra résilier son contrat avec le New York City FC, c’est l’opportunité de faire ses preuves.
Mais quel effectif aura-t-il a sa disposition ? Si l’on se fie aux dernières rumeurs, ce dernier peut d’ores et déjà tirer une croix sur Mario Balotelli, Jean Michaël Seri ou encore Alassane Pléa. Mais sur les derniers mercato, les dirigeants azuréens ont toujours sur réaliser de jolis coups. Sera-t-il encore le cas ? D’après une source interne qui s’est confiée au Parisien, l’OGC Nice fera de jolis cadeaux à son futur nouvel entraîneur. « Il a eu des garanties et va bénéficier d’un excellent recrutement ». A suivre donc.

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir