Derniers commentaires

Brèves

Résultats et classement L1

[Réactions, revue de presse, résumé, buts] Nice 3 - 1 Guingamp. Le sourire revient! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ogcnice.info   
Dimanche, 29 Janvier 2017 18:24

Après une semaine bien morose avec le dissolution de l'ARN, la mise en examen de Julien Fournier et la décision de Christian Estrosi de faire payer les navettes dès la saison prochaine, le Gym a retrouvé le sourire sur le terrain. Tout n'est pas parfait notamment au niveau des passes mais les retours d'Eysseric et de Seri ont fait du bien. Une bonne nouvelle à une semaine du derby face à Monaco.


 

Fiche technique


OGC Nice – EA Guingamp 3-1 (2-0)

Arbitre : Jérôme Miguelgorry.


Buts :

Nice: Pléa (11′), Séri (38′) et Balotelli (88′)

Guingamp: Briand (63′)


Avertissements :

Nice: Dalbert (14′), Koziello (23′), Sarr (75′)

Guingamp: Marçal (19′), Mendy (84′), Briand (88′)


Les équipes:

OGC Nice : Cardinale – Souquet, Dante (cap), Sarr, Dalbert – Séri (Baysse, 78′), Cyprien, Koziello – Eysseric (Walter, 86′), Balotelli (Marcel, 90’+3′), Pléa. Entraîneur : L. Favre.

EA Guingamp : Johnsson – Martins-Pereira (Privat, 83′), Kerbrat, Sorbon, Marçal – Deaux, Bodmer (de Pauw, 61′), Didot – Salibur (Mendy, 61′), Briand (cap), Coco. Entraîneur : A. Kombouaré.

 

Les buts

 

87ème BUT de Balotelli pour Nice ! Le but du break sur un contre rapide et une différence réalisée par Souquet sur l'aile droite. Le latéral repique dans l'axe et lance parfaitement Balotelli en profondeur. L'Italien n'a plus qu'à crucifier Johnsson d'un plat du pied droit.


63ème BUT de Briand pour Guingamp ! Grossière erreur de Dante et Seri qui perdent le ballon à l'entrée de leur surface. Didot en profite pour lancer Briand en profondeur, pour un enchainement contrôle-frappe croisée du gauche de l'ancien lyonnais. Tout est relancé dans ce match !


37ème BUT de Seri pour Nice ! Sur un gros travail de Balotelli, Souquet alerte Seri plein axe, à l'entrée de la surface adverse. L'Ivoirien accélère, pénètre dans les 16 mètres 50 et place une frappe croisée détournée par un défenseur. Johnsson est battu et lobé par le cuir.


11ème BUT de Plea pour Nice ! Magnifique une-deux entre Eysseric et Plea, à l'entrée de la surface adverse, pour permettre à l'attaquant de se présenter devant Johnsson. Il n'a plus qu'à l'effacer avec un crochet et à marquer dans le but vide, pour une action collective d'une limpidité géniale. 1-0 pour Nice !


 

Résumé

 

Après trois matches nuls de suite en L1, l'OGC Nice a renoué avec la victoire, ce dimanche, lors de la réception de Guingamp (3-1), pour le compte de la 22e journée. Moins flamboyant en 2017, Nice n'en reste pas moins un concurrent sérieux au podium, voire au titre de champion. Nouvelle preuve ce dimanche, après son succès sur Guingamp à l'Allianz Riviera (3-1) qui met un terme à une série de trois résultats nuls consécutifs. En attendant Monaco-PSG, les Aiglons récupèrent provisoirement le fauteuil de leader que seuls les monégasques peuvent leur contester à l'issue de la 22e journée. Au passage, le Gym anéantit un peu plus les espoirs de podium de l'Olympique lyonnais, désormais relégué à 12 points de l'équipe surprise de la saison. Les Niçois n'ont pas affiché la même maîtrise qu'en 2016 mais ont assuré l'essentiel: les trois points, ce qu'ils n'avaient pas su faire lors de la réception de Metz il y a deux semaines. Seri est de retour Encore une fois, l'OGCN a débloqué la situation par Alassane Pléa, au terme d'un superbe échange avec Eysseric. Au départ de l'action, Pléa s'est appuyé sur son coéquipier qui lui a rendu le cuir d'une talonnade bien sentie. Sorbon éliminé, Pléa a effacé Johnsson d'un dribble avant de marquer dans le but vide (1-0, 11e).



La présence Jean-Michael Seri, de retour de la CAN, s'est fait sentir dans l'entrejeu niçois, plus fluide et plus inspiré que pour ses dernières sorties. C'est d'ailleurs l'Ivoirien qui s'est chargé de donner un avantage décisif à son équipe.



Après avoir emmené quatre défenseurs, Balotelli a servi Koziello sur le côté droit dont le centre tendu en retrait trouvait Seri. L’Ivoirien a contrôlé, crocheté son adversaire direct et marqué d’un tir dont la trajectoire, déviée par Sorbon a surpris Johnsson, battu pour la deuxième fois de l'après-midi (2-0, 38e).



Deux buts d'avance à la mi-temps, il fallait bien ça aux Niçois pour s'éviter une nouvelle désillusion. Car ils sont retombés dans leurs travers en deuxième période. Brouillon en attaque, prenant des risques inconsidérés en défense, le Gym a donné le bâton pour se faire battre à des Guingampais qui restaient sur deux succès à l'Allianz Riviera.



Balotelli crucifie Guingamp



Mais l'En Avant n'a pas su convertir toutes ses occasions. Seul Briand a trouvé la faille, bien aidé par la défense niçoise et Dante, dont la relance vers un Seri sous pression dans l'axe a profité à Didot. D'une balle piquée, l'ancien Toulousain a servi Briand, oublié au second poteau, dont l'enchaînement contrôle pied gauche-frappe du droit a mystifié Cardinale (2-1, 64e).



Malgré une nouvelle occasion de Mendy (82e), contre par Dalbert, Guingamp n'a pas su refaire son retard et a fini par craquer, concédant un troisième but, l'oeuvre de Balotelli. A la réception d'une balle millimétrée de Souquet, l'attaquant italien a ajusté Johnsson du gauche pour offrir une victoire plus large à l'OGCN et confirmer son aisance à domicile: sur les 9 buts qu'il a inscrits cette saison, tous l'ont été à l'Allianz Riviera.



En dépit d'un bon match, Guingamp repart bredouille de Nice et pourrait perdre sa septième place en cas de résultat favorable de Saint-Etienne à Toulouse.

 

Réactions

 

Lucien Favre:

C’est un sentiment partagé. En première période nous avons aussi été en difficulté, avec un but refusé. Guingamp est une équipe qui fait un gros pressing, très haut, ce n’était pas toujours évident de sortir le ballon. En deuxième mi-temps nous avons eu de la peine à le sortir, nous étions dos à l’adversaire. Dans ces cas-là, il faut avoir les deux pieds et être capable de faire une passe de 20 mètres, sinon on est en difficulté. Quand on est sous pression, il faut aussi pouvoir jouer long, mais on n’a pas fait assez d’appels devant... C'était un match pénible… comme tous les matchs. Encore une fois, Guingamp est une équipe très athlétique, qui percute, forte sur les deuxièmes ballons grâce à sa taille. On a fait notre maximum pour répondre dans ce secteur de jeu. On a mis les buts à des moments clés, notamment les deux premiers. J’ai dis à mes joueurs à la mi-temps d’aller chercher le 3e, mais Guingamp nous a bien pressés d’entrée.

Mika Seri:

Ca n’a pas été un match facile. On sait que Guingamp est une équipe qui aime contrer. Le plus important est acquis, on va s’en contenter. En deuxième mi-temps, nous avons trop reculé, ce sont des choses à corriger. Ils ont pris confiance après leur but, mais on a globalement maîtrisé le match, notamment en première période, le score me parait mérité.

Antoine Kombouaré:

J'ai horreur de me faire enfler. J'aimerais qu'on soit respecté, c'est tout. Après le score, s'il a décidé qu'il n'y avait pas but (but refusé à Salibur, ndlr), il n'y a pas but... Mais il y a des situations que je n'ai pas aimé. Maintenant, on passe à autre chose.



 

Revue de presse

 

Mise à jour le Lundi, 30 Janvier 2017 07:17
 

Commentaires  

 
+1 #4 olympicaldone 30-01-2017 10:16
Belle victoire mais Sarr doit gouter au banc un peu il est pas serein depuis la reprise, j'ai trouvé Esseyric en forme, encore un beau but de Pléa, y ' a encore du boulot mais on avance.
Citer
 
 
+2 #3 CorsicaNissart 30-01-2017 09:10
La victoire est belle ! Elle est encore plus belle et plus digne lorsqu'elle est obtenue dans la difficulté, au contraire d'une victoire facile ! Parce qu'à vaincre sans péril on triomphe sans gloire !!
Citer
 
 
0 #2 canardou 29-01-2017 21:24
Citation en provenance du commentaire précédent de Olive:
Je sais vous allez dire que je fais la fine bouche mais que nos victoires sont laborieuses et surtout que de chance avons-nous que nos adversaires soient plus maladroits que nos joueurs qui leur donnent tant d'occasion de nous faire mal dans leurs mauvaises relances! J'ai compte 4 fois que Sarr a failli nous couter un but ! Mais bon sang quand Favre va-t-il le mettre un peu sur la touche ? Contre Monaco je veux voir une defense a 3: Baysse, Dante et le Marchand et Sarr sur le banc. Dalbert et Souquet completant. A propose Souquet, ceux qui le critiquaient en premiere partie de championnat: ca a encore ete le meilleur du match ! Quant a Koziello, il faut aussi le laisser sur la pelouse il revient a son meilleur niveau...Mais enfin et surtout: finir avec ses relances de merde sinon a Monaco on en prend 5!!!


Très bonne analyse.
Citer
 
 
+2 #1 Olive 29-01-2017 21:18
Je sais vous allez dire que je fais la fine bouche mais que nos victoires sont laborieuses et surtout que de chance avons-nous que nos adversaires soient plus maladroits que nos joueurs qui leur donnent tant d'occasion de nous faire mal dans leurs mauvaises relances! J'ai compte 4 fois que Sarr a failli nous couter un but ! Mais bon sang quand Favre va-t-il le mettre un peu sur la touche ? Contre Monaco je veux voir une defense a 3: Baysse, Dante et le Marchand et Sarr sur le banc. Dalbert et Souquet completant. A propose Souquet, ceux qui le critiquaient en premiere partie de championnat: ca a encore ete le meilleur du match ! Quant a Koziello, il faut aussi le laisser sur la pelouse il revient a son meilleur niveau...Mais enfin et surtout: finir avec ses relances de merde sinon a Monaco on en prend 5!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

 

Boutiques

La boutique du site




Vos places sur Internet





Vos maillots officiels

Mercato "Live"

Dernières photos

Connectés

Nous avons 829 invités en ligne

L'Equipe

Sondage

Baromètre: A 8 journée de la fin, Nice terminera pour vous?