Sous le titre " coeurs de cible", le journal l'Equipe fait un classement des joueurs les plus touchés par des fautes dans le championnat de Ligue 1. Alors que Chamahk termine premier avec une faute sur lui toutes les 20 minutes, on note que le club le plus touché reste Nice. En effet, nous retrouvons en 5ème place, Ederson qui subit une faute toutes les 22'20" alors que Bamogo (9è) ne supporte qu'une faute toutes les 25' et Koné (10è) une faute toutes les 25'10". Hallucinant.

Baky Koné bénéficie depuis quelques semaines d’un traitement particulièrement musclé de la part des défenses adverses. L’Ivoirien de Nice n'a pas apprécié les propos de Claude Puel à son égard. 

A l'issue de la rencontre Nice-Lille, Frédéric Antonneti est revenu sur l'arbitrage. "Je n'ai pas parlé à Sochaux parce qu'il  y a eu beaucoup d'évenements à Sochaux.  Est-ce que la faute de Rami sur Koné ne méritait pas un rouge ? Est ce qu'elle équivaut à la faute d'Apam ? Va-t-on enfin uniformiser une fois pour toutes les décisions ? Si Apam mérite le carton jaune, Rami mérite le rouge! Apam sera suspendu contre Monaco. Je suis sûr que personne ne parle de pénalty sur Ederson...

Frédéric Antonetti et Claude Puel ont vu le même match hier soir au stade du Ray. Ils parlent « d’une opposition très rythmée entre deux bonnes équipes qui se sont partagé les occasions, qui aurait pu tourner à l’avantage de l’une ou de l’autre et qui s’est terminée sur un match nul plutôt équitable. »

Bien partis cette saison, les Niçois ne parviennent plus à rééditer leurs bonnes performances depuis deux mois. Pour autant, la situation du club n’a rien de grave, loin de là.