Le gardien de but niçois déclare à Nice Matin concernant sa prolongation : "Oui, on a commencé à parler avec les nouveaux dirigeants. D’ici à quelques jours, on va se voir pour bien définir les choses... Moi je souhaite continuer l’aventure avec Nice. Je suis heureux ici. On va bien discuter avec les nouveaux dirigeants."

À la tête de l'OGC Nice depuis une dizaine de jours, l’équipe INEOS place ses pions. Selon Nice Matin, le retour de Manu Pires à la tête du centre de formation est en passe de se concrétiser.

 

 

 

 

 

 

 

Adrien Tameze a refusé 2 millions d'€ de salaire net selon l'Equipe. C'était la proposition du Spartak Moscou. Cela représentait une belle augmentation de salaire.

 

 

 

Jean-Pierre Rivère à l'issue de la rencontre Rennes - Nice :

La victoire n’est pas inespérée. Cela prouve qu’on a un groupe élargi, avec des jeunes qui répondent présents. Bravo à eux ! Des renforts en défense ? Ce n’est pas prévu malgré les blessures. Pourquoi aller chercher ailleurs dans la précipitation ? On a fait un mercato express avec cinq recrues (Dolberg, Ounas, Claude-Maurice, Nsoki, Boudaoui). Ils étaient tous ciblés et souhaités. Julien Fournier a fait un super boulot en très peu de temps. On ne prendra pas pour prendre. Hichem Boudaoui sera notre dernière recrue, je vous le confirme. On est sur une saison de transition. Il y a encore beaucoup de travail. Des clubs ont de l’avance mais on vise l’excellence. On est à quatre journées, il peut se passer plein de choses.

Eddy Sylvestre a été prêté à Auxerre jusqu’à la fin de la saison. Vincent Marcel va être transféré au Vitoria Guimaraes (D1 portugaise). L’OGC Nice ne retiendra pas Bassem Srarfi au cas où... Adrien Tameze a son avenir entre ses mains. La blessure de Dante soulève le problème d'un renfort en défense. D'ailleurs, le défenseur espagnol Sergi Gomez (27 ans), du Séville FC, aurait été proposé à Nice. Mais le Gym étudierait, aussi, une piste pour étoffer son milieu de terrain.