Les dirigeants niçois ont fixé à mardi la date limite d'un éventuel départ de Baky Koné, convoité par Marseille. L'attaquant ivoirien, qui a repris l'entrainement avec les Aiglons après avoir manqué une semaine pour des raisons médicales, s'est refusé à toute déclaration sur sa situation.

"Si le transfert n'est pas conclu demain, Bakary Koné restera dans notre effectif". C'est ce qu'a affirmé Maurice Cohen, le président de l'OGC Nice, ce matin. Interrogé pour savoir si les négociations avec l'OM avaient repris,  il a tout simplement répondu qu'il n'avait "plus de nouvelles" du club phocéen.

Comme prévu le petit attaquant niçois fut de retour ce matin au centre d'entrainement des niçois devant une cinquantaine de supporters et de journalistes. Beaucoup de personnes s'accordaient à dire que la situation de Baky Koné pourrait évoluer dans l'après midi. On apprenait aussi dans le journal l'Equipe que Le club azuréen aurait transmis une proposition  pour s'attacher les services de l'Ivoirien, Aruna Dindane, actuellement en rééducation après une rupture d'un ligament croisé du genou gauche. Voici les premières photos de l'entaînement de ce matin. La suite dans l'après midi!

L'Olympique  Lyonnais et l'OGC Nice ont démenti cet après-midi tout contact au sujet de Baky Koné. Dans une interview accordée au site internet football.fr, le président niçois a nié en bloc un possible transfert de l'attaquant ivoirien : « L'OL revenu à la charge ? Non. Pour l'instant, Baky ne va ni à Marseille, ni à Lyon. Il reste Niçois », puis c'est le club rhodanien qui a publié un communiqué sur son site internet « L'Olympique Lyonnais tient à apporter un démenti formel au sujet d'éventuels contacts avec l'OGC Nice ».

Alors que Marseille n'est pas parvenu à trouver un accord avec Nice pour le transfert de Baky Koné, Lyon s'est positionné dans l'optique de recruter l'attaquant ivoirien des Aiglons. Le club rhodanien aurait même trouvé un terrain d'entente avec des dirigeants niçois qu'ils connaissent bien puisque des transactions entre les deux équipes ont déjà eu lieu lors du mercato (Ederson, Lloris et Rémy). De nombreux paramètres doivent cependant intervenir pour que la transaction se réalise. Déjà, Lyon n'envisage ce transfert seulement en cas de départ de Fred ou de Sidney Govou. Et, surtout, Baky Koné a donné sa parole à Marseille et compte la respecter