Ospina a sorti un match d'anthologie à dégouter tous les attaquants de France. Les trois points que nous ramenons ce soir sont avant tout dûs aux magnifiques arrêts de David. Après, Dario a fait le reste. Bref le Gym a joué crânement sa chance, notamment en première mi-temps, avant de baisser de rythme en seconde. On notera tout de même que la pelouse de l'Allianz Riviera est indigne d'un nouveau stade ou d'un stade tout court. Alors, avant faire jouer du rugby, il faudrait apprendre à Vinci comment enraciner une pelouse! 

 

Les aiglons ont manqué de réalisme ce soir à plusieurs reprises. Dommage! On notera la bonne rentrée d'un joueur inconnu, Benrahma. On a apprécié le beau match de Pejcinovic mais aussi d'Ospina. On soulignera le nouveau match moyen de Kolo. Cela devient une habitude. On remarquera les transparences de Pied (il faut sûrement lui en greffer un, un jour), Bosetti mais aussi de Dario. L'intermittant Brüls n'a pas réussi à confirmer sa prestation de Guingamp. Mendy perd pied. Bref, déçu par le résultat, mais un score logique si l'on tient compte de nos approximations offensives.

 

Les aiglons, après une première mi-temps qui nous laissa sur notre fin malgré un Bruls exceptionnel, ont fait un seconde période très aboutie face à une bonne équipe de Guingamp. On notera une Pejcinovic impeccable tout comme Ospina. On appréciera le nouveau but de Dario. On remarquera l'abatage de Digard... On regrettera le manque de réalisme sur trois ou quatre occasions franches. Mais le Gym comme l'an dernier se remet toujours des défaites passives

 

Les aiglons n'étaient pas à Nantes à l'exception de Hassen, Pejcinovic et Abriel. Aucun autre joueur ne s'est senti concerné par cette rencontre de milieu de semaine. Une absence qui n'est pas sans rappeler celle de Limassol au match « aller ». Et comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule Eric Bauthéac souffrirait d'une blessure aux ligaments. Bref, une soirée à oublier!  

 

Les aiglons n'ont pas fait dans le détail pour l'inauguration du nouveau stade. Une belle victoire face à une équipe de Valenciennes très moyenne. On a pu apprécier le duo Bodmer - Pejcinovic. On a aimé l'efficacité d'Abriel. On a été ému par le but et la joie de Bosetti.

 

Cvitanich frappe fort avec l'aide de Bruls. La charnière Pejcinovic- Bodmer est très prometteuse... et à résister à des lillois plus fringants en seconde période. Bref, une belle soirée. 

  Les niçois peuvent avoir quelques regrets suite à cette rencontre. Une erreur d'Amavi (par ailleurs très bon) permet à Montpellier d'égaliser une première fois. Une seconde d'Ospina dans la gestion de son mur remet une nouvelle fois les montpelliérains dans le droit chemin. Dommage car le Gym a montré de belles choses avant de baisser le pied en seconde période. Au final, une semaine mitigée entre tristesse (l'élimination en Europa League et la der du Ray) et espoir (un match contre Montpellier prometteur).

Didier Digard nous avait dit « Malgré le 2-0, rien n’est impossible » Pourtant le milieu de terrain niçois a été surement le plus mauvais joueur de la rencontre… mais n’a pas été remplacé !

 

Retrouvez les quelques actions de la rencontre opposant Ajaccio à Nice qui se termine par un match nul (0-0)