Les aiglons pourront remercier Ospina pour son face à face réussi en première mi-temps. On notera que lorsqu'Anthony Mounier le veut, il est vraiment intenable. On souhaitera que sa blessure ne soit pas aussi grave que ce que l'on entend. On parle de déchirure... Les aiglons ont fait une belle opération mais il ne faudra pas lâcher car le maintien est loin d'être acquis, surtout après avoir vu les résultats de la journée.

 

Les niçois renouent avec la victoire grâce aux cadres de l'équipe. Les aiglons se remettent en position pour se maintenir. Une bonne nouvelle. Avec le courage et l'envie montrés ce soir, les aiglons auront plus de chance de se maintenir. Il reste à confirmer, mais quel pied ces trois points!

 

Les niçois n'ont pas manqué d'envie ce soir face à Marseille, mais que d'occasions ratées. Pourtant René Marsiglia avait choisi de titulariser d'entrée Gonçalves, qui a été énorme... On regrettera l'absence de Mouloungui qui aurait peut être pu concrétiser quelques actions dangereuses. Autre bon choix, Julien Sablé... A noter la perf de Digard! Mais au final les aiglons ne ramènent qu'un point. Bien insuffisant pour la bataille du maintien.    

 

Quel gachis ce club... Sur le papier nous avons une équipe qui tient la route mais cela ne reste que de la théorie. "On vient de prendre une gifle, mais on va se relever" affirme le dernier à y croire, René Marsiglia. Même les joueurs n'y croient plus... à tel point qu'ils sont devenus immobiles comme en seconde période la semaine dernière. Alors Mr Rivère, quelle décision allez-vous prendre pour tenter de réussir la mission " maintien"? Car maintenant, nous pensons qu'il est temps de remettre les choses à plat, à moins que la volonté cachée du club soit de descendre en L2... Sur ce point, la mission serait quasiment accomplie!

 

Mais que s'est-il passé? Après un première mi-temps pas trop mal, les aiglons sont revenus après la pause sans envie, amorphes comme des boxeurs sonnés par des KO. Les niçois pourront nous expliquer qu'ils ont été tétanisés par l'enjeu mais ce n'est pas comme cela que l'on va rester en L1. Pas un mot du coach en seconde période... Le dépit est en train de prendre le pas sur les encouragements... Il va falloir bien plus qu'un appel au soutien d'un président pour que les supporters niçois retrouvent l'envie de revenir au stade...