Ben Saada et Mounier sauvent l'OGC Nice du ridicule. Les aiglons prennent un point face à une équipe du même niveau (lanterne rouge). Au final, un point et toujours autant d'inquiétude... Pas de quoi pavoiser!

Invisible, sans envie, dépassée, nulle voilà l'équipe que nous avons vu ce soir face à des nancéiens  qui avait l'air survitminés tellement les aiglons étaient amorphes... Il y a de nouveau danger. Attention!

L'euphorie est terminée définitivement. En effet, nous avons vu une pâle équipe niçoise notamment en défense... Tiens, tiens... ca recommence.  Rajoutez un arbitre en carton qui met un rouge limite malhonnête et les niçois retombent dans leurs travers de début de saison. Inquiétant pour la suite du mois de décembre (voir de janvier) sans Apam.

Sévère, comme l'arbitrage contre les niçois. Qu'Apam prenne un rouge... il est évident que la sanction est méritée mais l'autre p. de Heinze l'aurait mérité tout autant pour l'ensemble de son oeuvre. Cette expulsion nous fait perdre la rencontre face à une équipe bien limitée malgré son budget. Pourtant jusqu'à la mi-temps, les niçois ont montré tout leur talent... Dommage! Issa Madrid!  

Dominer n'est pas gagner et le dicton "jamais deux sans trois" a encore été vérifié ce soir pour les sochaliens. Pourtant les niçois ont dominé dans tous les compartiments du jeu mais comme la semaine dernière l'attaque manque de précision, de réussite... Dommage! On notera quand même le jeu dur des sochaliens. Résultat: Rémy sort au bout de quelques minutes avec une entorse et Ospina rentre au vestiaire sur une jambe. On signalera l'erreur d'arbitrage sur le but sochalien qui nous coûte, au moins, un point.  Bref, si le gym rate son record, les sochaliens ont de quoi s'inquiéter...