L'OGC Nice ne méritait pas de perdre à Monaco. Pourtant deux erreurs défensives et la cause était entendue. Pourtant les aiglons se sont battus jusqu'à la dernière minute. Pas chanceux! Quoiqu'il en soit on notera que dès le troisième but (et alors qu'il restait plus de 30 minutes), les supporters n'ont pas hésité à demander la tête du Coach. Navrant lorsqu'on pense aux résultats des années précédentes et aux renversements de situation. Mais bon cela arrange peut-être certains. En conclusion, on pourra dire que le Gym n'avance plus,... pas plus que ses poursuivants... et il va falloir réagir... peut-être avec un homme à casquette (vous savez celui qui a fait descendre les canaris)...

 

L'OGC Nice a encore montré ce soir des lacunes, qui paraissent insurmontables. Heureusement, notre gardien reste un des éléments efficaces avec nos deux nouvelles recrues car pour le reste, le niveau est tellement faible! On sortira, quand même, du lot Coulibaly. Dire que certains supporters ont payé pour voir ce match pitoyable qui se termine pas une erreur d'arbitrage grotesque. Désespérant, fatiguant, déprimant, voilà les trois qui résument le mieux ce match.

Un match nul aurait été plus juste mais au final, les aiglons perdent encore trois points. Que dire du but? Les niçois n'ont pas de chance mais surtout les "rouge et noir" n'ont pas les capacités à remonter un score défavorable. Dommage!

Il n'y a rien à dire... Les joueurs devraient avoir honte de leur prestation notamment lorsqu'on voit l'implication et la volonté de certains en seconde période. Vous allez nous dire: mais il y a huit joueurs à la CAN. Peut-être! Mais lorsque l'on regarde la composition de l'équipe, 90% des joueurs présents sont des titulaires ou des remplaçants de l'équipe "une". Ces derniers ont été incapables de battre une équipe de national qui occupe la profondeur du classement dans sa catégorie. C'est honteux!  Où est le respect du maillot et du club? Franchement nous ne le voyons pas dans cette équipe. 

Les niçois n'ont encore pas fait une bonne impression lors de cette rencontre. Pas d'envie, pas d'inspiration, pas de défense... Seul Michaêl Poté a sauvé les apparences d'un club qui va se battre pour se sauver cette année. En effet, lors des dernières rencontres, nous avons pu constater que nous faisions jeu égal avec certaines équipes du bas de tableau. Inquiétant lorsque l'on sait que l'équipe va être amputée de plusieurs joueurs au mois de janvier.