Apam a tenté, Ospina a essayé et Ollé Nicolle a réussi à nous faire couler... Jouant la défense en fin de rencontre plutôt que d'attaquer le match à bras le corps, les niçois sont restés passifs durant les 10 dernières minutes, se satisfaisant du match nul... mais malheureusement ce que personne n'a toujours pas compris c'est que nous sommes incapables de jouer la défense, et ce qui devait arriver, arriva... Désespérant!

Les niçois n'ont pas démérité face aux lyonnais mais n'ont pas gagné ni ramené un point qui aurait été mérité. Faute à Lloris notamment. Quoiqu'il en soit le président niçois n'avait pas l'air déçu de cette petite contre performance... Souhaitons simplement que Bordeaux gagnera son match face au Mans, le jour où la rencontre aura lieu... car l'homme fort du gym pourrait rire jaune dans le cas contraire.

Les niçois ont réussi l'essentiel ce soir en gagnant face à Lorient. On regrettera les nombreuses occasions ratées par Rémy. On notera qu'hormis le premier arrêt hésitant, Ospina fut impeccable... mais,... que le match fut long... pour atteindre les trois points de la victoire. Pour finir, Patrick Governatori a confirmé Didier Ollée-Nicolle à son poste. De quoi ramener un peut de calme à l'OGC Nice.

Les niçois reviennent bredouilles de ce déplacement après une partie soporifique. Pourtant à quelques minutes de la fin, les aiglons avaient fait le plus dûr en revenant au score mais cela n'a pas suffit. Samedi prochain, si les "rouge et noir" ne gagnent pas, les coéquipiers de Rémy atteindront les trois mois de matches sans victoire.

Les niçois ont souffert notamment en seconde période. On remerciera Lionel Létizi pour ses multiples arrêts décisifs et Digard pour son match espoutouflant. Pour le reste, les aiglons prennent un point. Cela suffira-t-il pour casser la mauvaise spirale niçoise. Réponse samedi prochain face à Valenciennes.