Ce match oppose deux équipes en perte de vitesse. Nous saurons ce soir si le gym pourra redresser la tête. En revanche, cette rencontre n'a pas une grande importance compte tenu du faible objectif du club (17 points à prendre lors des 16 prochaines journées) mais les trois points feraient du bien à un moral en berne depuis quelques semaines. RDV à 21h.

 

Tous les ingrédients sont là pour voir un beau match. En effet, au delà de l'enjeu incertain, les niçois voudront récupérer les points volés par les lyonnais lors du match aller mais aussi montrer aux supporters de la BSN, rencontrés hier matin, qu'ils ont envie de mouiller leurs maillots . Rien n'effacera la désillusion de mercredi mais ce match pourrait être une bonne boué pour sortir la tête de l'eau. Réponse vers 19h. 

Pas de conneries cette apres midi... Même si Cyril Rool affirme : " Après, si on perd un troisième match d’affilée, ça ne serait pas très bien venu… C’est pourquoi il faut tout faire pour ne pas avoir de regret. " et même si le joueur met en garde les supporters : " J’entends des gens qui réservent leur billet pour Paris. J’ai envie de leur dire d’attendre mercredi, 19 heures." Au final comme nous a dit un membre du staff niçois hier si le Gym joue comme les deux derniers matches, la qualification sera compromise. A l'inverse si nous jouons sur nos valeurs, il n'y aura pas de problème.

Alors pas de conneries!

Un match plus important qu'il n'y parait. En effet, après ce non match face à Monaco, les niçois devront se prouver à eux même qu'il ne s'agissait que d'un accident.  Une défaite pourrait mettre une pression particulière et inutile pour le match de mercredi face à Vannes. Un bon test, donc, face à une équipe de Valenciennes à la recherche de points. Réponse ce soir vers 21h.

Comme d'habitude le derby Monaco Nice fait parler... Frédéric Antonetti trouve que ce match arrive trop tôt : "La coupe fait vivre le groupe. Si on a la chance de continuer, ça peut être bien. Même si une telle affiche, je l’aurais préférée en finale. Là, je trouve qu’elle arrive un peu tôt. Un Monaco-Nice en quart, en demi, ça a déjà plus de gueule" tout en précisant :  "Celui qui reçoit est favori". José Cobos n'est pas du même avis et trouve que la rencontre arrive au bon moment: