Le regard de David Hellebuyck sur la défaite concédée devant Lille, la première au stade du Ray cette saison, est sans concession : « On n’a pas été à la hauteur, moi le premier. On est passés à travers, on n’a rien fait, ils nous ont bouffés. On n’a pas su se créer ne serait-ce qu’une occasion, ou presque, et si, physiquement, on n’est pas là contre Lille, une équipe qui base tout sur les duels, ce n’est pas la peine, on ne peut rien espérer. C’est dommage de finir l’année à domicile comme ça. On a laissé passer le train. »

Frédéric Antonetti s’est amusé à un petit calcul : « Si on établit le classement de la L 1 depuis trois ans et demi (soit depuis la saison 2005-2006, quand il est arrivé), onse classe sixièmes. Ça donne de la fierté. » Surtout pour un club qui cale toujours ses prévisions budgétaires sur une chiche 17e place. Nice, c’est, quelque part, le meilleur rapport qualité-prix actuel de la L 1 (le plus haut salaire mensuel de joueur équivaut à 80 000 euros).

Loïc Rémy va vraiment commencer à croire qu’il a quelque chose d’un chat noir. Le retour sur les terrains du meilleur buteur niçois (6 buts) s’est accompagné d’une défaite àMarseille samedi dernier (1-2) et d’un nul contre Grenoble, hier soir (0-0). Après quatre succès d’affilée, « un point sur six,c’est un coup d’arrêt, regrette le défenseur niçois Cédric Kanté. Grenoble, c’était du bonus, on n’en a pas profité. » Le treizième de la L 1 a laissé Nice pieds et poings liés sur une pelouse à la limite du praticable.

C’est une série de huit matches sans défaite et surtout de quatre victoires d’affilée qui s’est éteinte à Marseille, samedi soir (1-2), pour les Niçois. Les joueurs de Frédéric Antonetti se sont inclinés sur deux coups de pied arrêtés, le dernier but concédé dans le jeu remontant ma intenant au 29 octobre (1-1 à Caen, 11e journée).

L'OGC Nice, qui jongle entre ambition et humilité, a l'occasion, en cas de succès sur Grenoble mercredi (18h30) en match en retard de la 16e journée de revenir à la hauteur de Marseille, sur le podium de la Ligue 1.