En marge de la présentation de l'équipe aujourd'hui en présence du député maire de Nice, Christian Estrosi, nous avons appris que le stade serait construit sous 3 ans. La nouvelle enceinte niçoise verra le jour à St Isidore et aura 40000 places. Une présentation détaillée sera faite en Septembre. 

Intégré au cours de l'été 2007 dans l'effectif pro royal de Lyon, puis galonné de frais comme titulaire à Lens lors d'un prêt révélateur de six mois, l'attaquant Loïc Rémy est désormais propulsé au premier rang à Nice où le secteur offensif est à reconstruire.

Celui-ci a été largement pillée durant cette inter-saison, après les départs d'Ederson (7 buts, 2 passes décisives en 36 matches) à Lyon, du meilleur réalisateur "Baky" Koné (14 buts, 2 passes décisives en 30 matches) à Marseille et du vétéran non reconduit Lilian Laslandes (2 buts, 4 passes décisives en 24 matches).

Les nouveaux maillots du gym sont arrivés. L'équipementier du gym a décidé de rester traditionnel. Le maillot domicile se caractérise par des bandes plus fines alors que le maillot extérieur retrouve la couleur blanche avec un rappel rouge et noir en horizontal. On notera qu'Ubaldi fait son retour parmi les sponsors de l'OGC Nice quelques années après son premier passage lors de la remontée du gym en L1.

Après plusieurs semaines de discussions, de tensions, d'ultimatums plus ou moins sérieux, de déclarations, de communiqués, l'OM et Nice ne seraient plus loin d'un accord sur le transfert de Bakari Koné. Hier matin, le joueur s'est de nouveau entraîné au stade Charles-Ehrmann. Un travail technique devant le but où il a été le plus adroit des attaquants, selon de nombreux observateurs présents sur place. Son réalisme a été tel que Frédéric Antonetti l'a convoqué pour le match amical du soir même à Fréjus. Or, à l'heure du coup d'envoi au stade Pourcin, point de Koné ! Ni dans le onze de départ, ni sur le banc. Même pas dans le bus !

Mine de rien, Nice s’apprête modestement à enclencher sa septième saison d’affilée en L 1, la quatrième avec Frédéric Antonetti comme entraîneur. Le technicien corse ne devrait d’ailleurs pas tarder à prolonger d’un an, jusqu’à juin 2010. Nice ayant terminé dans les huit premiers en mai dernier (8e), c’est une prolongation automatique qui était inscrite dans son contrat. Il n’a plus qu’à la signer.