Les aiglons n'ont quasiment pas existé dans cette rencontre menée "tambour battant" par Montpellier. Même si on sent qu'individuellement il y a beaucoup de qualité, la cohésion n'y est pas. Il va falloir bosser!

Dans un match qui était relativement bien parti avant l'interruption voulue par l'UPS de toutes ses forces (banderoles, chants ininterrompus... ), le match a sombré dans un schéma insipide de part et d'autres. Au final, les moins mauvais ont gagné avec un arbitrage peu inspiré et l'aide de la Populaire Sud. A oublier!  

Après un début de rencontre maitrisé, les aiglons se sont mis en danger tout seuls avec une faute grossière de Cyprien, auteur d'une bonne rencontre et une explulsion sévère mais évitable de Coly. Mais c'était sans compter le courage et la solidarité des 10 derniers niçois qui ont pu faire face à tous les assauts nimois. Qui aurait dit que le Gym pouvait faire carton plein dans les deux premières rencontres.

Les aiglons ont pris leurs 3 premiers points, ce soir, à la dernière minute de la rencontre grâce à une tête de Dante. Pourtant le Gym jouait depuis plus d'une heure à dix contre onze sans jamais avoir pu se mettre à l'abri et malgré quelques belles actions. Ajoutez à cela, un erreur défensive collective ( Clementia, Dante, Herelle, Sylvestre...) qui a failli faire perdre deux points logiquement acquis et vous avez un match moyen dont seul le résultat et la Joie de Dante comptent 

Les aiglons, après une première mi-temps sérieuse mais conclue par un but CSC de Lloris, ont repris les choses en main grâce à une défense suprenante et efficace (Pelmard-Lloris), un gardien rassurant mais aussi un Atal virevoltant. Vous rajoutez un but de Coly qui nous donne la victoire dans les arrêts de jeu et vous passez un bon après-midi.