Une seule reflexion, ce soir, après ce match d'une pauvreté inouïe... Merci à tous les dirigeants (Rivère, Fournier), à tous les actionnaires (Lee et consorts) d'avoir bousillé le Gym en 24 mois... 

Les aiglons avaient réalisé 42 premières minutes de très bonne facture puis ce fut une mauvaise passe, une erreur de débutant et le SCO incriva son premier but, sur pénalty. Pourtant, les aiglons avaient dominé les débats mais, comme souvent sans but. On ne remerciera jamais assez TOUS les dirigeants, de cette saison, de nous avoir laisser dans une "merde" offensive si flagrante. En seconde période, les niçois n'ont jamais réussi a se faire "mal" pour tenter de recoller au score, comme d'habitude... Bref, avec 19 buts inscrits cette saison que pouvons-nous espérer? 

Le Gym a réussi à rebondir grâce au courage, après la gifle de la semaine dernière. Les aiglons, pour la deuxième fois cette saison, ont pris trois points à Lyon grâce à une solidité défensive sans faille et un Benitez, toujours aussi exceptionnel . On regrettera, dans ce match, le manque d'implication de Mézyane. Inquiétant pour un jeune de 19 ans sur lequel Nice a investi 10 millions d'€ . 

 

 "On fera tout ce qu'il faut pour le rassurer, être à l'écoute de sa manière de travailler. C'est un axe prioritaire." a déclaré le nouveau président du Gym, Gauthier Ganaye et on vous passe les conneries sur les joueurs de + de 25 ans... Quoiqu'il en soit, force est de constater ce soir que l'écoute lors du mercato d'hiver des actionnaires, ne fut pas la bonne. L'attaque du Gym est toujours aux abonnés absents, Le milieu... Danilo a fait illusion un match et quand la défense ne va pas, cela donne une raclée. Ceux qui pensaient que l'OGC Nice pouvait se battre pour les 5 premières places ont dû retomber amèrement sur terre.

Alors qu'un des actionnaires du Gym indiquait que les informations de Jean-Pierre Rivère étaient des "Fake news" juste avant la rencontre, l'OGC Nice nous a offert un des plus beaux matches de la saison même si nous pouvons regretter le manque de réalisme devant le but (notamment de Sylvestre, dommage car il a fait un bon match, et Mezyane). Un gym solidaire, inspiré avec des Atal, St-Maximin et Benitez au top tout comme Dante. 

L'OGC Nice n'a pas brillé ce soir et aurait même mérité de s'incliner. C'était sans compter la VAR qui a annulé le second but rémois pour un hors jeu et a donné un pénalty à 98ème pour une main flagrante. Nice s'en sort plutôt bien mais à 12 jours de la fin du mercato, il est evident que l'équipe manque de solution en attaque, et il serait de bon ton que nos propriétaires étrangers pensent un peu au sportif.