Molida s'en va vers Berlin, Ndoye vers Bâle Concernant ce dernier l’OGC Nice et le @FCBasel1893 se sont accordés pour le prêt avec obligation d’achat après 5 matchs. Mais l'OGC Nice est toujours en négociation à moins de 4 h avant la fin du mercato avec un joueur qui pourrait être Fulgini. Julien Fournier aurait augmenté son offre à 10 millions d'€ alors que SCO Angers en voudrait maintenant 13. A suivre

 

Alors que le mercato se termine ce soir à minuit, il y a encore quelques incertitudes notmment au milieu de terrain ou Thuram est toujours en partance, car le milieu niçois est à un an de la fin de son contrat et que le Gym a du mal à le faire prolonger. Fulgini pourrait arriver mais, pour l'instant, les propositions niçois (ou celles des autres clubs) ne conviennent pas à Angers.

Alexis Trouillet, le milieu niçois de 20 ans, sous contrat jusqu'en 2024, l'an dernier, est prêté à Auxerre (L2) sans option d'achat.

 

Christophe Galtier a confirmé le départ de Myziane var le Herta Berlin. Le coach niçois a annoncé le dernier match Ndoye lors de la conférence de presse : "Il n’y aura pas de défenseur central supplémentaire. On a fermé la porte à certains départs dans ce secteur. Devant Myziane va partir. Oui ce sera au Herta Berlin. Dan Ndoye aussi devrait partir."

 

 L'OGC Nice va bien enregistrer la venue d'Andy Delort (29 ans). Le montant du transfert serait d'environ 10 millions d'€. L'attaquant arrivera ce samedi à Nice pour y passer sa visite médicale. Il paraphera ensuite un contrat de quatre ans. En souhaitant que ses envies de l'OM soient passées

 

Alors que le départ d’Andy Delort semblait acquis, l’international algérien pourrait être l’attaquant d’expérience recherché par l’OGCN.

Quel sera l’attaquant d’expérience que le Gym enrôlera d’ici au 31 août ? La réponse semblait connue il y a encore vingt-quatre heures : le transfert du Montpelliérain Andy Delort paraissant quasiment acquis. Mais ce pourrait être un autre joueur de Ligue 1 qui renforcerait le club détenu par le puissant groupe Ineos, ce qui mettrait fin à l’un des multiples dossiers chauds que les dirigeants niçois ont eu à gérer ces derniers jours.


L’affaire n’était pas encore bouclée hier, et la piste menant à Andy Delort n’était pas abandonnée mais c’est vers Lyon, et Islam Slimani, que s’est tourné le Gym en voyant les négociations avec Montpellier achopper sur le montant du transfert du Montpelliérain. Delort, qui a changé d’agent cet été pour collaborer avec John Valovic, le fils de Christophe Galtier, se verrait tout à fait évoluer sous les couleurs niçoi-ses. Il a d’ailleurs prévenu son club dès le début du mois de juillet qu’il souhaitait quitter l’Hérault cet été. Son profil satisfait complètement le technicien niçois, qui juge essentiel que son groupe se renforce dans le secteur offensif pour étoffer une concurrence trop faible quantitativement et manquant de vécu de Ligue 1.


Marseille suit le dossier Delort


Montpellier ne retiendra pas Delort en cas d’offre satisfaisante. Mais c’est justement ce point qui fait stagner les négociations. Une première proposition du Gym est arrivée en début de semaine à Laurent Nicollin, le président du MHSC. Il s’agissait d’un prêt payant assorti d’une option d’achat obligatoire de 6,5 M€ à régler dans un an. Nicollin a refusé d’emblée : il demande 10 M€ pour laisser partir son capitaine. Ce que Nice n’est pas prêt à lâcher pour un joueur qui aura 30 ans dans un mois et demi (le 9 octobre), sachant aussi que les Azuréens sont conscients que Montpellier doit vendre… L’impasse n’est donc peut-être que momentanée.


En attendant, le Gym a progressé dans un autre dossier. Pas dans celui menant à Burak Yilmaz, qui avait un temps été la priorité du club mais qui a, depuis, été refermé, mais dans celui qui mène à Islam Slimani, évoqué dans ces colonnes le 12 août. Slimani dispose de l’expérience et des qualités requises par Galtier, avec l’avantage de coûter moins cher que Delort, puisque l’ancien Monégasque a 33 ans et arrivera en fin de contrat à l’issue de la saison. En privé, ces derniers jours, l’international algérien se disait très confiant sur le fait de voir le deal se concrétiser. Suspendu dimanche, pour la rencontre face à Clermont, il n’a pas pris part au match nul de l’OL (3-3), alors qu’il avait été titularisé une semaine plus tôt contre Angers (0-3) et avait marqué lors de la première journée contre Brest (1-1).


Une arrivée de Slimani signifierait l’échec de celle de Delort à Nice. Mais le futur de l’attaquant, qui a quitté la pelouse de la Mosson les larmes aux yeux, ce weekend, et semblait avoir fait ses adieux au public de Montpellier, ne s’inscrirait pas forcément dans l’Hérault. Delort adore Marseille et attend toujours que le club présidé par Pablo Longoria lui manifeste un intérêt plus prononcé que celui des Niçois. En l’état, l’OM n’a engagé aucune discussion avec le MHSC et ne pourrait envisager une transaction que sous forme de prêt avec une option d’achat. Loin, donc, des exigences de Montpellier

 

Alors que son arrivée arrivée était quasi-certaine selon le journal l'Equipe, Nice Matin annonce le retour dans les discussion de Marseille. Le joueur n'aurait pas pris sa décision. Quoiqu'il en soit le Gym serait sur une nouvelle piste, un plan B  ou un autre attaquant en plus du Montpelliérain... Et là quid de Kasper Dolberg!

 

Andy Delort, l'attaquant montpelliérain, devrait signer mardi ou mercredi à Nice. L'OGCN a transmis une offre d'environ 10M€ au MHSC, qui devrait l'accepter.

“J’attends du concret. Je ne suis pas le perdreau de l’année. Dans la vie, il faut être droit et digne. Si tu veux un joueur, tu assumes. Que les hommes prennent position, leurs responsabilités et disent ce qu’ils veulent. On est des gens adultes. On a assez de rapports les uns les autres pour s’appeler. Et dire, je suis ton joueur depuis un moment, je le veux. Mais, ne fais pas croire que tu l’as découvert en regardant Amazon. Cela tourne en rond depuis deux mois, cela devient pénible. Quand Andy Delort, qui a le plus gros salaire, un salaire que le club n’a jamais offert à personne, et qu’il a trois ans de contrat et qu’il change d’agent, il y aune couille dans le pâté. Tu t’imagines qu’il a une idée derrière la tête. Ou qu’on lui a mis une idée en tête.” déclare Laurent Nicollin dans le Midi-Libre à propos de l’intérêt de Christophe Galtier pour Andy Delort

 

Christophe Galtier indiquer concerant Andy Delort : Je vais être très transparent : dimanche soir, j'étais sur le plateau d'Amazon Prime et on m'a posé la question sur Delort. Je n'avais jamais entendu parler de Delort à Nice. Une fois qu'on m'a dit ça, si c'est une porte qui s'ouvre, évidemment que je vais demander au club d'ouvrir un peu plus la porte car Andy est un joueur que je connais depuis longtemps, il connaît bien la L1 et a plus de maturité que nos attaquants, a indiqué Galtier. On ne peut pas faire la saison avec un seul attaquant de pointe (Kasper Dolberg) car Amine (Gouiri) n'est pas un attaquant de pointe. Andy coche beaucoup de cases dans ce que je recherche sur le profil. Mais avant dimanche soir, on n'en avait pas parlé. Depuis, le club travaille dans ce sens. A propos de Burak Yilmaz, le nouveau coach niçois précise: "Quand un bon joueur m'appelle et me dit qu'il veut travailler avec moi, je lui donne une réponse favorable. Point à la ligne" Une inbformation qui va l'encontre de celle donnée Par Jocelyn Gouvennec: "Je parle régulièrement avec Burak car c’est toujours intéressant d’échanger avec lui. C’est quelqu’un qui a beaucoup de réflexion. Il a un tempérament volcanique. Mais quand il est au calme, il est très posé, réfléchi. Il est toujours juste avec une bonne analyse des choses. J’échange beaucoup avec lui. J’ai discuté avec lui mercredi. Il m’a dit qu’il est dans le projet, qu’il se sent bien ici et qu’il veut rester au LOSC, donc pour moi c’est un non-sujet.

 

Sous-catégories