Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le bilan de la saison, les dernières news sur l'éventuelle reprise avec la possible date d'officialisation...

Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le débrief de Nice - Monaco, les dernières news sur l'éventuelle reprise mais aussi le mercato...

Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le débrief de Nice - Nantes, les dernières news concernant de reprise...

Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le débrief de Nice - Nantes, les dernières news concernant de reprise...

Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le débrief de PSG - Nice, la prolongation de Dante, les rumeurs de reprise...

Comme nous vous l'indiquions depuis quelques semaines, l'OGC Nice a du faire un emprunt pour rembourser le compte courant aux actionnaires sino-américains. Le montant de cet emprunt est de 22 millions d'euros. Selon la presse et Jean-Pierre Rivère, 8 millions ont été donnés à ce dernier comme acompte sur la vente finale des parts restantes (20%) à l'ex-président nicois.

L'Equipe fait le point aujourd'hui sur l'éventuelle reprise et nous essayons de décortiquer le vrai du faux:

Ré-écoutez l'émission du jour... Au programme : Le débrief de Nice - Guingamp, les rumeurs de reprise...

A la suite de la lecture de la presse mais aussi de quelques informations qui nous sont parvenues, nous nous posons deux questions majeures (les autres arriveront la semaine prochaine). Pour des actionnaires qui veulent investir durant le mercato d'été selon les dires de Gauthier Ganaye (même si ce dernier change de version à chaque interview),  pourquoi ont-ils demandé le remboursement du compte courant (certes légal) de 22 millions et ainsi obligé le club à faire un emprunt? C'est la première chose que nous avions rétorqué à l'UPS avant leur changement de position, hier. Deuxièmement vu que le duo Rivère -Fournier sont à la manoeuvre pour vendre à M. Ratcliffe le club "rouge et noir", et que les "chinois-américain"s seraient contre dixit le communiqué d'hier,  qu'attendent- ils pour racheter les 20 % du duo  alors que le prix est fixé depuis des lustres? Tout cela pose une seul question, les actionnaires actuels ont-ils les moyens de leurs ambitions? Nous avons un gros doute! Surtout lorsque l'on sait que les actionnaires, lors du rachat, auraient du mettre, contractuellement, sur le compte couant 30 Md'€ et qu'ils ne l'ont jamais fait. 

Pire attaque de Ligue 1 avec seulement 23 buts inscrits en 33 journées, Nice est pourtant solidement ancré dans la première partie du championnat. Une anomalie en Europe…