Vous effectuez un début de saison canon, avec une deuxième place en Ligue 1 à quatre journées de la trêve. Comment analysez-vous sur cette réussite actuelle ?

 

Je pense qu'il faut avant tout garder les pieds sur terre et relativiser cette deuxième place. Le championnat est très, très serré. D'un match à l'autre, on peut changer de position et perdre cinq ou six places d'un coup. Peut-être aussi que Marseille et Bordeaux n'ont pas pris les points qu'ils auraient dû prendre...

Maurice Cohen, après sa réaction déprimante d'après-match faite au journal "l'Equipe" hier, enfonce le clou aujourd'hui sur France 3. On sent le président niçois presque gêné de déclarer que la seconde place est une belle place. Pour ceux qui rêvaient de la Ligue des Champions, Maurice Cohen les fait retomber sur terre : "Même si on devait la jouer, on ne pourrait pas..." Comme d'habitude, après avoir tenté de démobiliser l'équipe il y a 10 jours sur RMC, il réessaie aujourd'hui à la télé... Merci Maurice!

Dans la foulée de leur victoire (1-0) à Saint-Étienne, samedi soir, Frédéric Antonetti a donné deux jours de congés à ses joueurs. Hier, pourtant, Olivier Echouafni, auteur du but décisif face aux Verts, a fait le déplacement entre Roquebrune-Cap- Martin, où il habite, et Nice pour une séance de photos avec les féminines du Gym programmée de longue date. L’occasion de  revenir avec lui sur l’épatant parcours des Niçois.

Détendez-vous avant St-Etienne-Nice en écoutant Cyril Rool... Une interview décalée issue de l'emission After Foot de RMC (20h-22h) avec la participation des cahiers du football.

La blessure de Frédéric Antonetti ne s'est toujours pas refermée malgré les années qui sont passées. Son départ des verts lui reste toujours en travers de la gorge et les deux matches de la 14ème journée (il ne serre toujours pas la main d'Elie Baup... du caractère, on vous dit) et celui de la 15ème sont là pour nous le rappeler (Il suffit de lire l'interview accordée au Progrès par Frédéric Antonetti)... Fred passe à autre chose!

Retrouvez l'interview de Frédéric Antonetti sur RMC dans "Luis Attaque". L'entraineur niçois revient sur les performances de l'OGC Nice, sur son envie de rester à Nice ainsi que sur histoire avec Elie Baup.

Sans faire de bruit, Nice enchaîne les bons résultats en ce début de saison et rivalise même avec les meilleurs. Une ascension dans l'ombre qui arrange Habib Bamogo, content de pouvoir travailler dans la sérénité. 

Vos propos de cet été traduisaient une inquiétude (« On s'apprête à vivre quelques semaines, voire quelques mois difficiles »). Finalement, ça se passe mieux que prévu...

Écoutez, nous sommes toujours dans un nouveau cycle. Le dernier s'est terminé avec le départ de cinq joueurs titulaires (NDLR : Balmont, Lloris, Koné, Ederson et Laslandes). Aujourd'hui on a des points, mais on n'est pas encore au point. Il reste beaucoup de progrès à accomplir.

Actuel 5e de Ligue 1, Nice réussit un excellent début de saison. A la veille de recevoir Créteil, unique représentant du National, en Coupe de la Ligue, le défenseur du Stade du Ray Vincent Hognon se montre «confiant» sur l'état de forme de son équipe mais reste tout de même «concentré» pour éviter le piège.

Retrouvez l'interview de Maurice Cohen sur RMC dans "Larqué Foot". Le président niçois revient sur la victoire d'hier soir face à Lorient, sur le grand stade ainsi que sur l'avenir de Frédéric Antonetti.