Ollé-Nicolle revient sur la CAN, les transferts, Remy... dans l'émission "Intégrale Foot" sur RMC

 

Gilbert Stellardo revient sur la CAN, ses problèmes... Il remet en cause la gestion de Maurice Cohen, Roger Ricort... Le président niçois regrette de ne pas avoir vendu Rémy!!! et de ne pas avoir recruter Pancho. A écouter d'urgence!.

 

Mickaël, malgré une satisfaction personnelle pour avoir marqué vos deux premiers buts en Ligue 1, on imagine que vous êtes déçu de ne pas avoir battu Boulogne à domicile…

 

Mickaël Poté : C'est clair. On savait que c'était une équipe qu'il fallait respecter. On savait que ça n'allait pas être facile et qu'ils allaient venir ici pour essayer d'obtenir un résultat. C'est ce qu'ils ont fait. Sur un plan personnel, je suis content car j'inscris mes deux premiers buts, mais ce résultat reste une déception. Cela aurait été parfait si on avait gagné. En tout cas, on n'a pas perdu alors qu'on a été mené deux fois au score, c'est déjà ça. On va maintenant passer les fêtes tranquillement, en essayant de revenir en janvier encore meilleurs.

Gilbert Stellardo revient sur la première moitié de saison. Il nous parle de son agacement face à quelques joueurs, du recrutement lors du mercato d'hiver et, bien sûr, d'argent. 

 

Anthony, vous restez sur deux défaites consécutives dont la dernière face à l'OM (1-3). Le match à Lens ce week-end s'annonce chaud...

 

C'est sûr. Lens, c'est un peu comme à Marseille, le stade est surchauffé. En plus, Lens aura à coeur de se reprendre à domicile après avoir perdu le derby à Boulogne-sur-Mer (1-2). C'est un peu pareil pour nous. On vient de perdre deux matches de suite après une bonne série de quatre victoires qui nous avait permis de bien remonter au classement. Là, ça se resserre un peu derrière. Lens est deux points derrière nous, donc il ne faut pas perdre de temps. Il nous reste quatre matches, dont trois déplacements. A nous de bien finir cette année, et peu importe l'adversaire. Histoire de partir en vacances tranquillement.

Ollé-Nicolle s'énerve sur l'arbitrage dans l'émission "Luis Attaque" sur RMC

 

Titulaire dans l’axe depuis quatre matches, Grégory Paisley, le défenseur niçois, témoigne de la grosse prise de conscience de son équipe. Arrivé à l’été sur la côte méditerranéenne, l’expérimenté (32 ans) Grégory Paisley a bien cru vivre une saison galère avec l’OGC Nice. Performant la saison dernière avec Strasbourg en Ligue 2, l’ex-Sochalien pouvait en effet aisément s’imaginer, au bout de sept journées (NDLR : six défaites de Nice) retrouver l’antichambre du football français en fin de saison. Sauf que les Aiglons sont depuis peu invincibles avec quatre victoires consécutives. Hasard ou coïncidence, cette série a débuté au moment où Paisley a été associé, dans l’axe de la défense, à Apam.

22 ANS, Loïc Rémy est aujourd’hui l’une des valeurs sûres de la Ligue 1. Sélectionné lors des matchs de barrage face à l’Eire, l’attaquant niçois entend bien être du voyage en Afrique du Sud en juin prochain. Après un départ calamiteux, Nice respire. Son buteur vedette n’y est pas étranger.

 

Retrouvez l'interview de Julien Sable dans "Luis Attaque". Il nous parle de la victoire du Gym..."On ne va pas s'enflammer" affirme le capitaine niçois..  A écouter!

Anthony Mounier nous parle de la victoire de Nice ainsi que du début de saison des aiglons sur l'Equipe TV