Hellebuyck avec 5 passes décisives (dont une pour Mouloungui lors de Nice-PSG) rejoint la tête du classement des passeurs du journal l'Equipe. Il est à égalité avec Savidan et Gameiro. Bravo David! 

Loïc Rémy a été obligation de quitter la pelouse du Ray après s'être tordu la cheville droite. Il souffre d'une entorse avec étirement du muscle du péroné. Il passera des examens médicaux, lundi. L'an passé, l'attaquant avait été indisponible longtemps en raison d'une entorse de la cheville gauche avec étirement du muscle du péroné. «Loïc Rémy souffre d'une blessure similaire, mais à l'autre jambe que celle qui l'avait longuement arrêté, la saison passée, à Lens. Il pense que c'est moins grave cette fois», a déclaré Frédéric Antonetti.

Quelques jours après s'être séparé de José Pierre-Fanfan, l'Al-Sailiya SC serait sur le point de s'attacher les services de Patrick Barul (31 ans, Nice), libre en juin 2009.

Le défenseur-milieu azuréen serait désormais attendu au Qatar pour se soumettre à la traditionnelle visite préalable à la signature de son contrat.

LETIZI (6) : pour son retour, il a été à la hauteur. Mais il aurait pu sortir sur le centre amenant le but caennais.

JEUNECHAMP (4) : quelques absences qui auraient pu coûter cher.

HOGNON (6) : présent quand il le fallait. Solide.

KANTÉ (4) : il avait été impérial jusqu’à ce duel perdu devant Savidan sur le but. Rageant.

APAM(5) : rarement mis en danger. En revanche, il n’a pas apporté le surnombre.

FAÉ (4) : peu en vue, il a été assez rapidement sorti au profit de K. COULIBALY (59e).

ECHOUAFNI (6) : utile en défense et aussi pour lancer les attaques.

HELLEBUYCK (3) : il a énormément raté, notamment un duel avec Planté (23e). Décevant.

Mah. TRAORÉ (4) : bloqué dans son couloir, il n’a pas pu avancer.

MODESTE l’a suppléé (71e) sans réussir à faire mieux.

MOULOUNGUI (4) : il a eu du mal à passer Barzola et doit se contenter d’un seul tir non cadré. Remplacé par BAMOGO (67e).

RÉMY (3) : Heureusement pour lui, il transforme le penalty accordé par M. Layec. Ce but rehausse son bilan de la soirée, jusque-là très négatif. S’il avait donné du mal à ses défenseurs, il avait aussi perdu deux duels face à Planté. Pour franchir un palier, l’ancien Lyonnais doit progresser dans ce domaine.

.

Lionel Letizi sera de retour dans la cage niçoise, lors du déplacement à Caen.  «La veille de la réception des Girondins, Lionel m'a dit qu'il ne se sentait pas prêt. Sa blessure nous aura permis de voir à l'oeuvre deux fois David Ospina et de constater que nous ne nous sommes pas trompés en l'engageant cet été. Mais Lionel ne méritait pas de sortir sur blessure», a expliqué Frédéric Antonetti, tout en précisant :  «En janvier, nous referons le point et nous verrons si le passage de témoin est d'actualité».

Sous-catégories