Les nicois ont manqué  de concentration notamment défensivement et ont flanché en fin de première mi-temps. Les Aiglons ont repris le dessus logiquement en début de deuxième  mi-temps  grâce à  deux buts magnifiques de Kamara et  de Saliba. Le Gym rend la monnaie de sa pièce aux monégasques en leur offrant une place en ligue des Champions.

Les Aiglons ont été prévisibles, imprécis et maladroits lors de la première mi-temps. Au final,  des nicois, de nouveau,  transparents! A noter la blessure de Claude-Maurice. Comme souvent cette saison le blason du Gym à été bafoué notamment par Saliba mais aussi Lopes, invisible sur cette rencontre.

Malgré un Rony Lopes en grand forme, les aiglons se sont fait sanctionner deux fois sur deux erreurs défensives de Saliba, en première mi-temps. Dès le début de seconde période un petit coup de cinéma de Lanceleur, un arbitre mal inspiré et un carton rouge pour Lees-Melou, complique la situtation du Gym mais c'était sans compter Alexis Claude-Maurice, auteur d'une rencontre exceptionnelle et d'une action surnaturelle lors du troisième but. Belle rencontre des aiglons.

Les nicois ont été un peu absents des débats lors de la première mi-temps. Ils sont en phase avec la demande de la POP SUD qui demandait via une banderole au centre d'entraînement de perdre la rencontre. En seconde période,  l'expulsion de Lotomba  a scellé le sort de cette rencontre sans intérêt.

 

Les aiglons, après une entame de match très mauvaise, ont réagi  très rapidement avec de la vivacité, de la verticalité... Même si la seconde période ne fut pas du même acabit que la première, la rencontre est restée plaisante à voir. Encore un match qui laissera des regrêts sur cette saison.

Les aiglons percoivent toujours leurs salaires... mais le méritent-ils? Pas sûr depuis deux rencontres, tellement le Gym est méconnaissable et s'en fout! Il y a 15 jours, les niçois pouvaient espérer,  avec beaucoup de chance, accrocher la 6ème place mais c'était sans compter le ''Je m'en foutisme" des aiglons. Deux sentiments s'entrelacent : honte et désepoir!

Un match nul dans tous les sens du terme. Il n'y a rien à retenir de cette rencontre hormis que si certains supporters pensaient que le Gym pouvait accrocher la 6ème place, les aiglons ont anéanti leurs espoirs en montrant un visage le plus répétitif de la saison: aucune envie, aucune hargne...

Les aiglons ont été mal payé lors de la première mi-temps qui aurait pu logiquement voir un score de 2 ou 3 buts de plus à l' avantage des niçois et d'un Dolberg en super forme. La seconde période  fût plus passive. Trop passive. Le Gym s'est mis danger et il aura fallu un grand Benitez pour ramener cette victoire.

Les aiglons font une première mi-temps interessante. Thuram fait plaisir à voir. Si ce joueur pouvait être plus régulier. Il amène une verticalité rare au jeu niçois En seconde période, les niçois ont gardé la même intensité qu'en première période et cela change tout. Un match complet au grand désespoir des commentateurs Canal. Un match référence.

Une première mi-temps chanceuse pour les aiglons, sauvée par un Benitez exceptionnel. Par la suite, le match se résume par un but magnifique de Myziane Maolida et un non moins beau des lorientais. Hormis les deux buts, il n'y a rien à retenir de cette seconde mi-temps.