C'est vrai qu'il ne s'agit que d'un match... Oui mais un match qui est révélateur.

 

Il y a deux mois, souvenez vous, nous étions second du classement et c'est à ce moment là que nos problèmes ont commencé.

 

Maurice Cohen accorde des interviews à tour de bras, affirmant que nous ne visions pas l'Europe, que nous ne sommes pas capables de la jouer... Et là bizarrement l'équipe marqua le pas.

 

Alors vous allez nous dire: coïncidence.

 

Avant les 32èmes de finale de la Coupe de France, re-belotte... Maurice Cohen accorde une nouvelle interview à Eurosport affirmant que la Champion's league est trop haute pour nous,.

 

Nouvelle coïncidence: un non match niçois.

 

Arrive le « match de l'année ».. Ce dernier arrive après un mois de compétition très passable des aiglons. On se rassure, comme on peut, en se disant que les joueurs se réservent pour cette rencontre. On s'inquiète lorsque l'on entend des personnes du staff niçois affirmant que le Gym ne passera pas si les joueurs produisent le même jeu que face à Monaco ou Valenciennes,

 

Résultat : de nouveau en dessous du tout.

 

Alors la faute à qui?

 

Aux joueurs... plutôt a certains joueurs.

 

Mais surtout à la direction du gym.

 

On ne les remerciera jamais assez d'avoir sauvé le club en 2002 mais on ne peut pas s'arrêter à ce fait depuis 7 ans.

 

 

Cette direction nous apporte la stabilité financière mais pas le rêve sportif.

 

Que font-il de leur argent? On entend plus parler de surplus des transferts, on ne parle pas des gains de la CDL ( il avait prévu une élimination au premier tour)....etc...

 

Alors ils parlent du grand stade ( l'élément principal de l'ensemble de nos soucis, d'après eux) mais ils attendent que la mairie fasse tout...

 

Ils veulent un centre d'entrainement mais ils n'essaient pas d'acheter un terrain...(alors qu'ils en ont les moyens)

 

Ils ne veulent pas l'UEFA car cela coute plus cher que cela ne rapporte...

 

 

On ne veut pas de foot business mais ils en font sans que nous ayions les avantages...

 

 

Alors on peut être les "pieds sur terre" comme affirmait Maurice Cohen sur France Bleu au lendemain de l'élimination de la Coupe de la Ligue et avoir de l'ambition, ce n'est pas une hérésie.

 

 

Cette année est l'année de trop de Maurice et que l'on arrête de nous dire que l'on a une 8ème place et que c'est top.... Nous n'avons jamais eu des conditions financières aussi favorables en même temps qu'un parcours sportif aussi intéressant en championnat comme en CDL...

 

Merci d'avoir tout bousillé en 2 mois.

Ajouter un Commentaire