Les aiglons ont mené au score à l'issue de cette première mi-temps magré une domination rennaise. Les niçois ont montré un visage plus convaincant que lors des deux dernières rencontres à domicile. En seconde période, hormis le second but magnifique d'Atal, les "rouge et noir" ont de nouveau subit mais DANTE et BENITEZ ont veillé! 3 points qui font du bien!

 

Fiche technique

 

Stade Rennais - OGC Nice : 1 - 2 (0-1)
Arbitre : M.Dorejod

 

Buts :

Rennes : Bourigeaud (59e)

Nice : Dolberg (19e sp), Atal (51e)

 

Avertissements :

Rennes : Santamaria (17e)

Nice : Benitez (44e), Rosario (70e), Gouiri (81e), Boudaoui (90e+1)

 

Les équipes :

Rennes : Gomis - Truffert, Aguerd, Omari, Traoré (c, Assignons, 79e) - Santamaria (Guirassy, 46e), Martin (Ugochukwu, 83e), Majer - Terrier (Sulemana, 32e), Bourigeaud (Tchaouna, 83e), Laborde

Nice : Benitez - Atal, Todibo, Dante (c), Lotomba - Lemina, Rosario (Schneiderlin, 90e+3), Boudaoui (Thuram, 90e+3), Kluivert (Stengs, 83e) - Gouiri (Guessand, 83e), Dolberg (Daniliuc, 75e)

 

Buts

 

dolbergrennes221

 

 

 

59ème Bourigeaud réduit l'écart pour Rennes ! Truffert déborde dans le couloir gauche et envoie un long ballon dans la surface grâce à son pied gauche. Son centre passe devant tout le monde et Benjamin Bourigeaud surgit au second poteau pour adresser une géniale tête plongeante ! Benitez est battu et Rennes réduit l'écart ! 1-2 pour Nice

 

48ème Atal fait le break pour Nice ! Kasper Dolberg reçoit un ballon, dos au but, à l'entrée de la surface. Le Danois se sert de son remarquable jeu en pivot pour conserver le ballon avant de le glisser sur la droite de la surface, vers Atal, qui arrive lancé ! Le Niçois ne se pose aucune question et décoche une frappe surpuissante au premier poteau en plein dans la lucarne de Gomis ! Quel but ! Nice mène désormais 2 à 0.

 

19ème Penalty pour Nice ! Willy Delajod désigne le point de pénalty pour l'OGC Nice ! Sur un corner, le ballon arrive jusqu'au coeur de la surface. Dante saute pour le reprendre et reçoit un coup au visage de la part de Santamaria. L'arbitre n'a pas hésité avant de montrer le point de pénalty. L'arbitre reproche à Santamaria d'avoir mis son coude en avant. Kasper Dolberg transforme le penalty en tirant plein centre.

 

Résumé

 

Dominer n'est pas gagner, l'adage a encore été vérifié à Rennes avec des Niçois qui ont réussi à prendre trois points alors qu'ils ont été bousculés par des Bretons dominateurs. Pour autant, les Aiglons ont parfaitement défendu et su exploiter la moindre de leurs occasions. Un penalty de Dolberg et un joli but d'Atal ont suffi à Nice pour s'imposer à Rennes (2-1) où seul Bourigeaud a réussi à faire trembler les filets.


Rennes domine, Nice marque

 

Rennes recevait Nice avec la ferme intention de confirmer sa place de dauphin. Les Niçois, eux, voulaient se relancer après une série de trois matchs sans victoire. Comme souvent, les Bretons débutaient le match tambour battant grâce à une maitrise collective toujours très intéressante. Bruno Génésio avait décidé de presser haut pour empêcher les Niçois d'aller de l'avant et pendant un quart d'heure la stratégie a fonctionné à merveille. Pour autant les Bretons ne parvenaient pas à se montrer dangereux. Au contraire ils se sont fait piéger sur la première occasion des Aiglons. Sur un corner de Justin Kluivert, l'arbitre a sanctionné un coup de coude de Baptiste Santamaria dans le visage de Dante. Penalty sévère mais confirmé que le Danois Kasper Dolberg a frappé plein axe pour ouvrir le score (0-1, 18eme).

 

Un but contre le cours du jeu qui n'a toutefois pas entamé la confiance des Bretons qui reprenaient leur marche en avant en multipliant les corners ; Sur l'un deux, Benjamin Bourigeaud trouvait la tête de Nayef Aguerd qui venait frapper le poteau gauche de Walter Benitez (21eme). Petit à petit, les Niçois ont repris les choses en main et ce sont eux qui ont bien failli faire le break sur un centre de Justin Kluivert bien repris par Kasper Dolberg. Alfred Gomis détournait d'un superbe arrêt réflexe de...la poitrine (32eme). Peu avant, Martin Terrier a demandé à sortir car il ne se sentait pas bien. L'occasion pour Kamaldeen Sulemana d'entrer en jeu. Pas suffisant pour permettre aux Rennais de revenir au score avant la pause.


Bourigeaud relance Rennes

 

A la mi-temps, Bruno Génésio a décidé jouer la carte de l'offensive en faisant sortir Baptiste Santamaria et entrer Serhou Guirassy. Les Rennais tentaient de mettre la pression de suite sur la défense niçoise mais sans succès. Au contraire comme en première période, les Niçois parvenaient à marquer pour faire le break. Kasper Dolberg, dos au but gardait bien e ballon avant de décaler le ballon sur sa gauche pour Youcef Atal qui marquait d'une frappe puissante sous la barre (51eme, 0-2). Le reste du match était quasiment une attaque-défense avec des Bretons à l'attaque et des Niçois bien organisés en défense.

 

A la réception d'un bon centre d'Adrien Truffert, Benjamin Bourigeaud marquait d'une belle tête plongeante et redonnait espoir aux Bretons (1-2, 58eme). Les Rennais ont continué leur forcing mais ni Gaëtan Laborde (62eme), ni Lorenz Assignon (82eme) n'ont réussi à égaliser. Les Niçois tenaient leur victoire grâce à une débauche d'énergie incroyable en défense et un grand réalisme devant le but. Nice prend provisoirement la troisième place du championnat et revient à un seul petit point de Rennes. Une première partie de saison réussie pour les deux formations qui clôtureront leurs matchs aller respectivement contre Lens et à Monaco. Orange.

 

 

Réactions

 

 

Christophe Galtier:


J'ai trouvé la première période assez intéressante. On a de la réussite mais on s'est créé des situations très intéressantes, on était dans de bonnes dispositions. Ensuite, il a fallu les contenir pendant 35/40 minutes en 2e période. Après notre 2e but, qui était bien construit, on a subi beaucoup de vagues rennaises. Ça m'a imposé de mettre plus de valeur athlétique dans la surface de réparation. Ils ont beaucoup centré, mais on a su défendre intelligemment, sans commettre de faute. Quand on joue contre des plus forts que nous, il y a toujours plus d'efforts et de concentration. Aujourd'hui, c'est passé avec beaucoup d'engagement et d'abnégation, mais il faut aussi qu'on s'améliore, en particulier dans nos matches à domicile. Il faut y retrouver une dynamique que pour l'instant on a perdue.

 

Bruno Genesio

On a bien attaqué le match avec le ballon, mais on a eu plus de mal à rentrer dans la partie sans le ballon. Le pressing était moins bien organisé et moins ensemble, ce qui a permis à Nice de ressortir le ballon et de nous poser beaucoup de problèmes. Nice a fait un match très sérieux, ils ont fermé beaucoup de possibilités de passes. Face à ce genre d'équipe, il vaut mieux ne pas être mené au score. On a beaucoup centré (42 centres pendant le match) mais on doit aussi être capable de trouver du jeu combiné dans l'axe, avec des petits déplacements dans le dos de la défense, des une-deux, des redoublements de passes... Il faut parfois être capable de faire des matches nuls quand on ne gagne pas. J'étais persuadé qu'on allait arracher l'égalisation, on a failli en fin de match mais parfois les choses ne tournent pas en notre faveur, même si je n'ai rien à redire sur l'état d'esprit de mes joueurs. On était attendus, c'est normal, tout le monde travaille bien et observe les équipes. Nous, on travaille aussi pour répondre à ce genre de bloc. On doit encore acquérir de l'expérience et assumer le fait d'être 2e. On a une équipe encore très jeune, je l'ai trouvée un peu moins libérée en 1ère mi-temps

 

Dante :

C'est pas un hasard si les Rennais sont où ils sont. Ils jouent très bien, ils ont un bon modèle de jeu, ils sont compacts, agressifs, ils pressent haut. Pour gagner, on savait qu'il fallait faire beaucoup d'efforts et un match très sérieux défensivement. On a su réagir, être costaud et résister jusqu'au bout. C'est notre identité. Même avant le penalty, nous étions bien regroupés. On a eu 8 minutes difficiles, et ensuite on a su poser le jeu. Et le penalty nous a permis de continuer de cette manière. Malheureusement, il y a des matches que nous avons abordés de la mauvaise manière. C'est ce qui nous a fait perdre des points. On en a parlé cette semaine. Maintenant il faut qu'on soit plus constants.

 

Mario Lemina:

On a été chercher cette victoire. Aujourd'hui, nous avons été un peu à l'image de nos premiers matchs cette saison avec pas beaucoup de possession, de belles transitions et un bloc défensif compact. On avait besoin de se retrouver dans nos retranchements pour gagner des matchs comme ça et c'était vraiment important pour nous de le faire de cette manière-là. On était prêts, on s'est dit les choses et aujourd'hui on a agi. C'est le principal. On rentre à la maison avec les trois points et on va préparer les prochains matchs.

 

Revue de presse

 

 

 

Commentaires   

#19 joseph cafiero 14-12-2021 22:28
Concernant Kamara il a la vitesse pour centrer mais pas assez technique pour finir les actions il faudrait un 2ème ATAL l'équipe est mieux mais pas encore dans la continuité l'avenir nous le dira à commencer par LENS.
#18 GARIBALDI 14-12-2021 17:37
J'adhere....
#17 .maurice 14-12-2021 15:32
Pour moi Dolberg est le meilleur de nos avants.
#16 Michel 14-12-2021 14:36
Oui mais le toucher de balle sur la passe c'est la classe.
Regardes le de nouveau tu verras.
#15 Giloudenice 14-12-2021 08:18
Oh?!!? Faut quand meme pas exagerer sa prestation a Dolberg...
Meme s'il y a du mieux et que cela nous ravis tous, il ne marque que sur un penalty et sa passe n'est pas non plus extraordinaire.
Il continue le decalage sur la droite pour toucher atal...
C'est pas l'ouverture du siecle!
Mais ca fait plaisir
#14 Dan 13-12-2021 18:02
Dolberg est avec Dante tres tres fort
Une classe au dessus
#13 Michel 13-12-2021 14:33
A propos de Dolberg,cette passe pour Atal c'est de l'art!.Si il pouvait enchainer ce genre de prestation,quel régal.
#12 Dan 13-12-2021 12:23
10 ans que ca dure …. Le mal nicois
Impossible de se qualifier en coupe de france contre des équipes plus faibles
En championnat c’est idem on loupe toutes les occasions pour aller plus haut … si Galtier arrive à résoudre ce problème il aura tout gagne !!!!
#11 GARIBALDI 13-12-2021 08:41
A propos, Dolberg doit aussi a sa prestation le fait d'avoir evolue seul a la pointe de l'attaque ou il excelle pour creer des occasions. A mediter pour Galtier, du fait qu'il ne veut pas changer de systeme, et ne pas lui associer Delort a nouveau contre Lens...
#10 Michel 13-12-2021 06:21
Le vraie supporter droit dans ces bottes,qui déteste les autres équipes,con comme une "b..e" et qui change jamais d'avis,c'est là ou tu veux en venir?Quelle tristesse mon pauvre!Redescen d sur terre,ce n'est qu'un sport joué par des personnes qui gagnent des centaines de milliers d'euros,pendant que toi tu es au smic.Tu t'imagines quoi,qu'il joue par amour de la ville,ou du club? :lol: :lol: :lol:

Ajouter un Commentaire