Pour cette saison, tous les espoirs que nous pouvions avoir pour l’OGC Nice sont désormais réduits à néant ou presque. Positionné en milieu de classement, le club n’a aucune chance en cette fin de championnat de se rapprocher du podium et il est hors-jeu dans la Ligue Europa et en Coupe de France. Bref, pas grand-chose à se mettre sous la dent si ce n’est espérer que la saison prochaine sera meilleure et, surtout, plus fructueuse ! Justement, à ce sujet, à quoi pourrait ressembler la saison 2021-2022 du club niçois ?

 

Une saison actuelle chaotique

 

Tout avait bien commencé. Pour cette saison 2020-2021, l’OGC Nice, grâce à sa cinquième place dans le championnat de Ligue 1 la saison précédente, avait réussi à se qualifier pour la Ligue Europa. Malheureusement, le rêve a vite tourné au cauchemar : après une défaite cinglante face au Bayer Leverkusen, l’équipe n’a pas su se relever et a enchaîné 5 défaites sur 6 matches dans le cadre de la phase de groupes. Dès le mois de décembre, l’OGC Nice était éjecté de la compétition avec, pour seul réconfort, une seule petite victoire.

 

 

Photo par Alexandra_Koch,

Légende : Les Niçois se la coulent douce cette saison.

 

Et le moins que l’on puisse dire c’est que la situation n’était pas beaucoup plus glorieuse en championnat. Après un bon début de championnat marqué par plusieurs victoires à la chaîne, l’équipe a ensuite fait preuve d’une grande irrégularité qui a valu à Patrick Vieira de devoir céder sa place d’entraîneur en décembre dernier. Depuis, l’irrégularité demeure, avec quelques bonnes performances et quelques belles victoires qui viennent compenser d’autres rencontres beaucoup moins satisfaisantes et un parcours arrêté net en Coupe de France en mars dernier.

 

La prochaine saison sera-t-elle celle de la renaissance ?

 

C’est certain, plusieurs éléments expliquent la mauvaise saison actuelle de l’OGC Nice et il faudra travailler sur chacun d’eux pour espérer briller davantage au cours des mois à venir. Au sein du club, il va falloir remobiliser entraîneur et joueurs. Mais il semble important de noter qu’un élément simple pourrait bien rebooster les joueurs niçois : le retour du public. Le fait que cette saison si particulière se joue sans supporters dans les stades a peut-être contribué à fragiliser l'équipe. Il faut dire que, en temps normal, les fans de l’OGC Nice savent grandement se faire entendre dans les tribunes, ce qui a le don de porter les joueurs sur le terrain.

 

 

Photo par pixel2013,

Vivement la prochaine saison !

 

Or, cette année, c’est surtout la colère des supporters qui s’est fait entendre, bien plus que leurs chants de soutien. Avec un retour du public dans les stades qui peut être espéré pour les mois à venir et une nouvelle saison propice à tous les espoirs, on se dit que l’ambiance pourrait bien changer pour le meilleur dans l’enceinte de l’Allianz Riviera

 

Un mercato qui promet d’être très animé

 

En marge de cela, il est clair que c’est la réorganisation de l’équipe et de l’encadrement qui fera toute la différence pour tenter de réaliser une belle saison 2021-2022. D’une part, l’OGC Nice risque fortement de changer d’entraîneur au cours des semaines à venir. Depuis le départ de Patrick Vieira, c’est Adrian Ursea qui tient les rênes de l’équipe mais cela promet de changer. Selon des informations dévoilées par Nice-Matin, le club aurait en ligne de mire trois entraîneurs potentiels pour s’installer sur le banc niçois la saison prochaine : Peter Bosz, actuel coach du Bayer Leverkusen, Julien Stéphan, qui a récemment quitté son poste au Stade Rennais, et Christophe Galtier, en contrat avec le LOSC actuellement. Vraisemblablement, à l’heure actuelle, c’est Julien Stéphan qui aurait une longueur d’avance mais tout reste à faire et surtout à officialiser !

 

Du côté des joueurs, de nouvelles recrues devraient apporter du sang neuf à l’équipe. Le club azuréen serait ainsi activement à la recherche d’un latéral droit susceptible de concurrencer Youssef Atal. Et le talent en question pourrait bien être Aurélio Buto. En tout cas, selon foot mercato, il serait la priorité du club à l’heure actuelle. Pour la défense centrale, le nom de Boško Šutalo est avancé. Et le milieu de terrain du PSG Kays Ruiz-Atil aurait également été approché pour rejoindre la Côte d’Azur. Dans le même temps, l’OGC Nice pourrait bien être amené à se séparer de certains talents comme Amine Gouiri, courtisé par l’AS Roma, ou encore Flavius Daniliuc, qui intéresse l’Atalanta Bergame.

 

Avec tous les changements en vue, on peut donc espérer que l’OGC Nice saura se relever de cette saison compliquée et vivre les prochains mois comme une période de transition pour renouer doucement mais sûrement avec le succès et les sommets. Tout reste à faire mais avec de la volonté et des bons recrutements, tout semble possible !