Une première mi-temps chanceuse pour les aiglons, sauvée par un Benitez exceptionnel. Par la suite, le match se résume par un but magnifique de Myziane Maolida et un non moins beau des lorientais. Hormis les deux buts, il n'y a rien à retenir de cette seconde mi-temps.

 

Fiche technique

 

 

FC Lorient - OGC Nice : 1 - 1 (0-0)
Arbitre : M. Buquet

 

Buts :

Lorient : Wissa (66e)
Nice : Maolida (58e)

 

Avertissements :

Lorient : Boisgard (3e), Abergel (73e)
Nice : Kamara (42e), Schneiderlin (73e)

 

Les équipes :

Lorient : Dreyer - Le Goff (Mendes, 58e), Laporte, Chalobah, Gravillon, Hergault - Avergel (cap), Le Fée, Boisgard (Wissa, 65e), Laurienté - Moffi (Grbic, 83e)

Nice : Benitez - Lotomba, Bambu, Saliba, Kamara - Schneiderlin, Lees-Melou (cap), Claude Maurice - Gouiri (Thuram, 77e), Dolberg, Maolida

 

 

Les buts

 

 

65ème But de Wissa! Sur le côté droit, Laurienté part au niveau des 16,5 mètres et réalise une percée extraordinaire. Après avoir éliminé trois joueurs grâce à sa pointe de vitesse, l'ailier mystifie Bambu d'un grand pont pour servir sur sa gauche Wissa, qui sur son premier ballon, trompe Benitez d'un plat du pied.

 

58ème But de Maolida! Parti depuis le côté droit, à 40 mètres, l'ailier niçois transperce le milieu lorientais et profite d'un double contre favorable pour reprendre le ballon de l'extérieur du pied au point de penalty. Complètement battu, Dreyet ne peut que constater les dégâts.

 

Vidéo à venir

 

Résumé

 

Pour la deuxième fois de suite, Lorient est contraint de partager les points à l'occasion de la réception de Nice (1-1).

 

Lorient et Nice ne perdent plus. A l'issue d'une rencontre globalement équilibrée, les deux équipes ont partagé les points (1-1) ce dimanche, enchaînant ainsi avec un troisième match consécutif sans défaite. Une partie qui a mis du temps à décoller et qui s'est emballée autour de l'heure de jeu sur des réalisations de Myziane Maolida (59eme) et de Yoane Wissa (66eme). Au classement, ce résultat de parité n'arrange personne puisque les Aiglons restent scotchés à la 12eme place (36 points) tandis que les Merlus pointent à la 17eme position (28 points).


Lorient part fort, mais...

 

Les Bretons ont pris le match par le bon bout et se sont procurés plusieurs occasions nettes dans le premier quart d'heure. Armand Laurienté (3eme) et Terem Moffi (15eme, 17eme) ont fait passer des frissons dans le dos de Walter Benitez, très vigilant sur sa ligne et tranchant dans ses sorties. Sans Youcef Atal et Hicham Boudaoui pour apporter de la percussion, les Aiglons ont un peu trop abusé des longs ballons vers les attaquants, très peu en vue, à l'image de Kasper Dolberg, perdu sur la pelouse. Après une première demi-heure dominée par Lorient, la partie s'est équilibrée, tombant dans un faux-rythme. Les deux équipes se sont observées sans réussir à se rapprocher de nouveau des deux surfaces. Une période d'observation à laquelle a mis fin fin Vincent Le Goff, qui a une nouvelle fois chauffé les gants de Walter Benitez (35eme), alors que Pierre Lees-Melou a sonné la révolte pour les visiteurs en obligeant Matthieu Dreyer à sortir une parade importante sur son tir de 25 mètres (41eme).


Le numéro exceptionnel de Laurienté

 

Un léger sursaut d'orgueil du Gym qui a été payant après la pause. Revenus sur la pelouse avec de bien meilleures intentions qu'en début de première période, les Niçois ont fait la différence grâce à Myziane Maolida, qui sur une percée depuis la droite, a profité de deux contres favorables à l'entrée de la surface pour ajuster Matthieu Dreyer d'une frappe de l'extérieur du pied (0-1, 59eme). Une joie de très courte durée pour l'OGCN. Car en face, Armand Laurienté a réalisé un numéro exceptionnel en remontant 70 mètres pour servir sur un plateau Yoane Wissa, buteur d'un plat du pied sur son premier ballon (1-1, 66eme). Dix minutes intenses puis plus grand-chose en fin de match. En dehors de quelques percées du virevoltant Armand Laurienté pour le promu, les deux formations sont restées sur leurs positions pour éviter la mauvaise surprise. Un score de parité logique.

 

 

 

Réactions

Adrian Ursea :

C'était très compliqué cet après-midi. Honnêtement, je me demande même comment on a obtenu ce point vu le match de Lorient, qui méritait bien mieux. Mais c'est le football. Par le passé, peut-être que nous méritions plus que les autres sur certains matches. Là, c'est l'inverse. On avait l'espoir de repartir avec les trois points puisqu'on avait fait le plus dur malgré notre performance. Ce qui me dérange, c'est le but que l'on prend, car ce n'est pas une action où nous avons été mis hors de position. Mais je retiens le positif : notre série continue, on n'a pas perdu, c'est notre troisième match. Ce point prendra de la valeur si on gagne le prochain contre Marseille.

 

Christophe Pelissier :

On a empêché Nice de déployer son jeu grâce à notre pressing. On sait qu'ils ont de grosses individualités. Mais on aurait dû ouvrir le score pour espérer mieux. On a tiré encore dix-sept fois au but aujourd'hui. Voilà, je crois qu'on a dominé les débats, notamment la première mi-temps avec des situations. Mais dans ce genre de matches, on sait comment ça se passe. Chez nous, la moindre erreur de concentration se paie et on prend un but. On a le mérite d'aller chercher ce point. On a de la déception par rapport à la physionomie du match, où on méritait de prendre trois points. Mais on entretient notre dynamique, on fait tourner le compteur. En trois matches depuis la défaite contre Lille (1-4), on a fait une victoire et deux nuls. Il faut continuer, on a encore neuf gros défis qui nous attendent.

 

Alexis Claude Maurice :

Nous sommes clairement passés à travers le match, moi le premie. Nous pouvons être contents du match nul, vu la prestation qu’on a faite. Il nous a manqué un peu de tout aujourd’hui, de la hargne sur le plan défensif et de la maîtrise avec la balle.

 

Laurienté :

Un point, c’est mieux que rien. Mais on aurait pu avoir les trois points. On ne va rien lâcher jusqu’au bout.

 

 

Revue de presse

 

 

 

 

Commentaires   

#32 Michel 18-03-2021 06:13
Tu as raison KATA ,il doit etre bon le bambu,tu en tires 2 barres et tu es en ligue des champions.Comme quoi participer au "projet" :lol: c'est pas compliqué.
#31 Mr Katalinski 18-03-2021 03:58
Didier là dit !!! c 'est un soldat du club .point . Donc il suit le mouvement , c est tout .!!! ne vous attendez pas à une rébellion de sa part ... :oops: :oops: :oops: :oops:
#30 Mr Katalinski 17-03-2021 18:23
C est vrai Michel . je pense qu'avant l'interview , Didier avait du fumer du Bambu .....? :lol: :lol: :lol:
#29 Jean-Philippe 17-03-2021 06:31
Il faudrait gagner 2 matchs pour se maintenir, et contre Marseille ça me semble compliqué, vu qu'ils ont un entraîneur, eux.
Ensuite l'intersaison va être compliquée également dans la mesure où il faudra renouveler les dirigeants, le staff et l'équipe entière. Donc trouver une 40aine de personnes et les mettre aux bonnes places !!!
#28 MICHEL 17-03-2021 06:03
En attendant je vous suggere de lire l'interview de Digard qui est trés content de participer au "Projet" .
LEQUEL ?
#27 Mr Katalinski 16-03-2021 18:39
On verra contre marsille , si ils ont des couilles ???? Aprés si l on reste en ligue 1 ? il faudra que JIM fasse un sacré nettoyage . BASTA se spectacle à la con ....... :-x :-x :-x
#26 porporino 16-03-2021 17:39
Ok on va arrêter de comparer Vieira et Urséa. Les joueurs doivent a minima sauver la saison avec une place moins honteuse que celle qu'ils occupent. C'est une équipe qu'on a du mal à suivre à chaque rencontre, dont l'état d'esprit est un mystère et l'ambition l'arlésienne de cette saison pourrie.
Je suis d'accord avec vous qu'il faut un entraîneur d'expérience adoubé de quelques joueurs qui méritent encore notre confiance (ça se réduit comme peau de chagrin d'un match l'autre) et un recrutement cohérent pour retrouver l'allant qui a été la marque de fabrique de l'OGC pendant 3 saisons, avant l'arrivée de PV.
On est bien obligé d'attendre la fin de saison. Il se passera rien avant. Mais je mets un billet à 3 chiffres sur la table que le duo R-F sera réduit de moitié. La reprise en main du "projet" passe par là.
#25 Dan 16-03-2021 10:50
Notre equipe n’a ni physique ni envie
Regardez ce qu’a fait nantes contre paris ou le championnat anglais tous les joueurs sont en mouvement nous il y en a un sui court et les autres regardent ....
#24 MICHEL 16-03-2021 06:25
Admettons qu'ils virent Ursea.Meme si ils nous mettent un Sampaoli,je vois pas franchement qu'est ce qu'il pourra apporter à cette équipe.A Marseille meme si ils n'ont pas envie les Thauvin et les Payet,c'est quand meme un autre calibre.Nous on a Gouiri qui commence a fatiguer(normal )Maoulida qui nous a marqué un but unique en son genre(on aurait dit un flipper)150 controles favorables,Dolb erg qui doit avoir la meme heure que Bambu,Less melou qui accuse grave le coup,Sneiderlei n qui s'en bati,Maurice en progression avec Lopez mais actuellement à la rue,Thuram trop accro a chantale Goya,Lotomba qui a oublié d'enlever son bonnet de bain avant le match,bambu trop diminué avec son pot de marguerite sur la tete(centre de gravité trop haut)Kamara volontaire mais sans génie,Saliba et Todibo au niveau et enfin Bénitez qui commence a bourrer grave avec ses gueulantes inutiles.Enfin Attal et Boudaoui qui petent de tout les cotés sans doute du à une consommation de Gazouz(Coca,Fan ta) trop importante.J'ou blie Daniluc(je l'adore!100 % au service du collectif,N'Sok i pour moi un bon joueur,mais completement a coté de la plaque depuis qu'il a rencontré Viera,comme tant d'autre.Alors moi je dit que meme si on termine 17 eme avec cet effectif qui a fait hurler de rire la France entiere(Le Projet :lol: )je dit que c'est bien!
#23 Mr Katalinski 16-03-2021 03:52
Ursea n 'assure que l intèrim , il compose avec les GAMELLES de PV !!!! Le responsable de cet échec est plus haut . Le DS par exemple !!! :sad: :sad: :-x :-x

Ajouter un Commentaire