Les aiglons doivent remercier les angevins pour leur ouverture du score contre leur camp. Les nicois ont été solides et efficace, ensuite, notamment grâce à Myziane. La défense a retrouvé sa solidité, Gouiri le but... Nice retrouve le sourire et nous aussi.

 

 

Fiche Technique

 

OGC Nice - Angers SCO : 3 - 0 (2-0)
Arbitre : M. Miguelgorry

 

Buts :

Nice : Doumbia (10e csc), Maolida (17e), Gouiri (83e)

 

Avertissements :

Nice: Todibo (15e), Gouiri (36e)

Angers : Amadou (33e)

 

Les équipes :

 

Nice : Benitez - Pelmard, Todibo (Bambu, 87e), Saliba, Kamara - Boudaoui (Thuram, 77e), Lees Melou (cap, Schneiderlin, 65e), Claude-Maurice - Rony Lopes (Ndoye, 65e), Maolida, Gouiri

Angers : Bernardoni - Manceau, Traoré (cap), Thomas, Doumbia - Amadou (Coulibaly, 62e), Mangani - Cabot, Fulgini (Thioub, 62e), Boufal (Capelle, 62e) - Diony (Peirera Lage, 75e)

 

Les buts

 

 

83ème But de Amine Gouiri ! Lancé par Maolida sur le flanc gauche, Gouiri ajuste d'un plat du pied droit Bernardoni ! Nice 3-0 Angers !

 

17èmeBut de Myziane Maolida ! Sur une belle passe de Lees-Melou dans l'axe, Maolida contrôle dans la surface de réparation et ajuste du gauche Bernardoni ! Nice 2-0 Angers !

 

10ème But contre son camp de Souleyman Doumbia ! Sur un centre fuyant venu de Lees-Melou, Doumbia veut remettre à son gardien de la tête mais il trompe Bernardoni... Nice 1-0 Angers

 

 

Résumé

 

Bien aidé par un but contre son camp précoce de Souleyman Doumbia, l'OGC Nice a pris le meilleur sur Angers (3-0). Myziane Maolida et Amine Gouiri ont marqué les autres buts de la plus large victoire niçoise depuis le match aller en terres angevines.


En difficulté en Ligue 1, Nice avait l’occasion de stopper sa spirale négative en prenant les trois points tandis que le SCO pouvait se rapprocher des places européennes en cas de succès. Plus efficaces dans la finition, les Niçois se sont finalement imposés 3 à 0 face aux Angevins. Nice s’en est remis à un but contre son camp de Souleyman Doumbia (10eme) et un but de Myziane Maolida (17eme) et une réalisation d’Amine Gouiri (83eme) pour s’imposer. Au classement, Nice grimpe à la 13eme position tandis que Angers reste 8eme.

 

L’efficacité niçoise


Agressif d’entrée de jeu, Nice a voulu mettre fin à sa spirale négative en imposant un gros pressing aux Angevins. Pourtant solide en bloc en début de rencontre, Angers se fait punir sur une erreur défensive. Sur un centre fuyant de Pierre Lees-Melou, Souleyman Doumbia veut remettre à son gardien de la tête. Mais le ballon va tromper Paul Bernardoni et finir dans le petit filet… (10eme). Coup dur pour le SCO qui n’est pas au bout de ses peines. Nice passe la seconde 7 minutes plus tard. Sur une belle passe donnée dans la profondeur par Lees-Melou, Myziane Maolida contrôle dans la surface de réparation pour ajuster Bernardoni d’une frappe croisée du gauche (17eme). Efficacité maximale pour le Gym qui marque sur sa première frappe cadrée. Sonné mais pas abattu, Angers tente de réagir via un tir croisé du gauche de Jimmy Cabot (23eme), mais Walter Benitez est à la parade.

 

Des Angevins pas inspirés


Angers tente de se révolter dans le second acte mais se montre toujours aussi brouillon offensivement avec des frappes lointaines non-fructueuses. Solide en bloc, les Aiglons se contentent de bien défendre sans pour autant inquiéter la charnière angevine jusqu’à la 83eme minute. Moment choisi par Gouiri pour soigner ses statistiques en faisant trembler les filets. Sur une bonne combinaison en une touche de balle, l’inépuisable Lees-Melou sert Gouiri dans la surface de réparation. L’ancien attaquant de l’Olympique Lyonnais place un plat du pied gauche qui trompe Bernardoni ! Ce but du 3-0 permet à Nice de mettre un terme à une série de huit matches consécutifs sans s’imposer à domicile. A l’inverse c’est un coup d”arrêt pour le SCO après deux rencontres sans défaite

 

 

Réactions

 

Adrian Ursea :

C'est un match complet du début à la fin. Il en appelle d'autres. C'est une performance intéressante, mais il faut rester humble. On ne s'est pas affolé dans les mauvaises passes. On ne va pas s'exciter après cette victoire. Angers nous a donné un gros coup de pouce pour l'ouverture du score (marqué contre son camp par Doumbia, NDLR). Notre deuxième but vient, lui, sur un bel enchaînement. La charnière Saliba-Todibo a donné de la confiance et de la stabilité à la défense et donc à l'équipe sur le plan défensif comme sur les relances. Myziane Maolida (un but et une passe décisive, NDLR) méritait de jouer. Il aurait été sur la pelouse sans doute à un autre poste si Kasper Dolberg avait été disponible. Il s'entraîne vraiment bien depuis quelques semaines après avoir eu blessure sur blessure. Nous dédions cette victoire à Jeff (Reine-Adelaïde victime de 2 ruptures ligamentaires à ses deux genoux en 13 mois), à Kasper opéré dimanche d'une appendicite et à notre président affecté par le Covid-19.

 

Stéphane Moulin :

A Bordeaux, on est mené 2-0 après douze minutes. Dimanche, à Nice, même score mais en dix-sept minutes. Si j'étais ironique, je dirais que nous sommes en progrès. Pour nous, c'est un hors sujet. Nice n'était pas en confiance. Nous avons fait le nécessaire pour l'aider. Mais je ne suis pas surpris au vu de notre dernière séance d'entraînement. J'ai évidemment ma part de responsabilité. Je pensais qu'envoyer des messages était suffisant. Cela n'enlève rien à la victoire de Nice, qui en voulait plus que nous en étant plus dynamique, plus en mouvements et plus solide. En ce qui nous concerne, tout a manqué. Je n'ai pas aimé notre match. C'est quelque chose qui est arrivé souvent. Trop, même. On a raté notre match et on s'est fait corriger. C'est la réalité de cette rencontre.

 

Myziane:

Aujourd’hui on avait à coeur de faire un gros match parce qu’on est dans une période compliquée. On a mis tout ce qu’il fallait pour l’emporter. Il y a des moments où c’est compliqué, où l’on fait des mauvais choix et rien ne passe. Aujourd’hui ça nous a souri. Cette victoire elle est pour Jeff, Kasper, et les supporters

 

 

Revue de presse

 

 

Commentaires   

#14 becho 09-02-2021 17:55
et Saliba qui jouait a touche pipi dans les vestiaires ... grandiose. :lol: :o
#13 porporino 09-02-2021 17:18
Même si Paris est diminué par quelques absences de marque, on ne pourra pas rivaliser. Comme avec Monaco, l'écart technique et du jeu collectif est trop grand. Par contre, il pourrait y avoir un match dans le match si la défense monte en puissance face à des internationaux. Le duo Todibo-Saliba semble prometteur, et s'il confirme, il faudra en savoir gré aux recruteurs. Côté offensif, on a besoin d'un Gouiri qui pense à lever la tête pour voir qui est mieux placé que lui pour terminer l'action, plutôt que d'un Gouiri archi perso qui vendange. C'est un bon joueur, mais lui aussi doit se remettre en question. Après, les autres équipes sont + ou- à la portée d'un gym dans le style et l'engagement qu'on a vu contre Angers. On a eu parfois l'impression que le Gym pouvait y arriver, et après on s'est tous "pris la tête" avec les résultats et le jeu pitoyable proposé par Vieira puis Urséa. Si on perd au parc, ça ne voudra pas dire qu'on ne pourra pas rivaliser avec les autres. Si on ramène 1 point, ce sera + qu'encourageant . restons humbles. Déjà tenter d'aller aussi loin que possible en coupe, histoire de ranimer la flamme. E la nave va....
#12 GARIBALDI 08-02-2021 10:05
Petite correction: j'ai oublie que juste apres Nice , Paris joue son huitieme contre Barcelonne et que plusieurs joueurs qui ont ete blesse hier (Verrati, Di Maria, Icardi et peut etre meme Neymar qui etait malade) seront certainement mis au repos et ne joueront pas contre Nice, ce qui change un peu l'armada offensive du PSG donc on peut effectivement pourquoi pas le considerer comme un test ?
#11 GARIBALDI 08-02-2021 09:57
A Paris il n'y aura rien a attendre car ils seront au complet et surtout sous pression de victoire pour ne pas se faire larguer par Lille et Lyon, donc ne pas retomber dans le pessimisme. Par contre Rennes et Marseille seront a la portee du nouveau Nice si on monte crescendo. Et Nimes evidemment car c'est tout ce qui nous reste a jouer. Donc oui ces 3 matchs seront nos veritables tests.
#10 marsiglialiste 08-02-2021 09:03
Mine de rien on a battu un candidat à la ligue europa et qui était à 8 points devant nous ... les places de 5 et de 6 (qualificative suivant le vainqueur de la coupe) doivent être un objectif car sans l'Europe même petite ce sera difficile d'attirer un grand coach ... si enfin on peut être content de la paire centrale et du 2e meilleur match de MALOUIDA en 56 (COLY a lui aussi été un jour meilleur joueur sur le terrain) on restera humble et il y aura un grand test avec la coupe de FRANCE et surtout samedi à PARIS
#9 biker06 08-02-2021 08:02
Ursea parait vivant parce que je pense que derrière, il a été secoué par Rivere comme tous les autres joueurs. La 6e place aurait pu s'obtenir à conditions de ne pas avoir des N'Soki, Bambu, Thuram dans l'effectif ainsi que l'éternel blessé Attal. Enfin un petit mot en ce qui concerne Dolberg et sa crise d'appendicite.. . Comme beaucoup peut etre d'entre nous, nous avons deja été opéré de cela et certains au siècle dernier. Alors, s'il y a des médecins parmi vous , est ce que cela représente 4 semaines d'indisponibili té ?? Avec Dolberg encore en moins, on a bien sur plus le choix ...ce sera du Lopes, Myziane et N'Doye .....une attaque de feu !
#8 Stephil 07-02-2021 20:23
Oueh. Attendront la suite déplacement à pari. Marseille. Renne etc... :o :-* :-)
#7 GARIBALDI 07-02-2021 20:05
Il ne faut pas faire la fine bouche mais pas non plus tomber dans l'euphorie tant l'equipe d'Angers etait aussi faible qu'au match aller. En fait dans ce championnat nous pouvont tres facilement nous defaire de 14 equipes, notre place naturelle sans forcer devant etre la 6ieme place. Ce qui est peut etre interressant sur ce match c'est qu'enfin apres tous nos deboires le destin nous a souri. Peut-etre un clin d'oeil. Cela dit je persiste a croire que le 4-4-2 nous permettrait d'etre plus performant. Finalement je fais mon mea culpa sur la charniere Todibo-Saliba, lorsqu'on les a recrute je n'imaginais pas un seul instant qu'ils seraient aussi sereins et bons ensembles stabilisant toute l'equipe. Il faudra absolument faire l'effort pour les garder en fin de saison, c'est une garantie XXL pour les annees a venir et la retraite attendue de Dante. Peu le dise mais Boudaoui assez moque ces derniers mois, fait depuis 2-3 matchs un boulot enorme en bloquant toujours le meneur de jeu adverse. C'est a souligner. Je pense aussi que Gouiri en premiere mi-temps a gacher 2 buts tout faits en essayant de marquer son but alors qu'il avait toujours un partenaire mieux place. Mais ce soir on lui pardonnera car il a fini par marquer son but. Si Lopez, Maoulida et ACM commencent a se bouger et s'ameliorer on peut etre d'un optimisme mesure pour la suite. Je note aussi le bon match de Pelmard comme lateral droit, on a toujours dit qu'il devait jouer. Un bon mot enfin pour Ursea qui m'a enfin apparu "vivant" sur la touche et qui avec le temps commence a s'ameliore aussi dans ses choix. La suite commence par la Coupe de France ce mercredi qui nous fuit depuis 34 ans...
#6 Bicounet 07-02-2021 19:28
Gouiri n 'est pas collectif ...Point . Techniquement bon mais souvent trop perso . Enfin bref ,3 points et basta .Nous verrons au prochain match ....... :roll: :roll:
#5 biker06 07-02-2021 17:38
c'est une victoire qui fait un bien fou car les 3pts étaient plus que nécessaire. Maintenant il n'y a pas de quoi s'enflammer... Sans le CSC tout aurait pu etre different. J'ai vu 3 tirs pour tout le match dont 2 buts. Réalisme au maximum. Trop de déchets pour Gouiri...Enfin comme je l'ai dit les 3 points c'est de l'oxygène !

Ajouter un Commentaire