Un gros morceau ...  Retrouvez toutes les infos, remises à jour quotidiennement..   

 nicelyon20

 

 



Paris sportifs, les bonus 

 

 

 

 

Côte au 10/12/20 Nice : 5.00 - N : 4.10 - Dijon : 1.50

 

 

 

Où suivre la rencontre?

 

 Radio

RMC

France Bleu Azur

 

Multiplex

RTL

 

Les stats 

 

statsnicelyon20

 

 

 

Côte au 17/12/20 Nice : 5.30 - N : 4.25 - Lyon : 1.57

 

 

 

Les 10 dernières confrontations

 

02.02.20 Nice - Olympique Lyonnais 2 - 1 Ligue 1


30.01.20 Nice - Olympique Lyonnais 1 - 2 Coupe de France


23.11.19 Olympique Lyonnais - Nice 2 - 1 Ligue 1


10.02.19 Nice - Olympique Lyonnais 1 - 0 Ligue 1


31.08.18 Olympique Lyonnais - Nice 0 - 1 Ligue 1


19.05.18 Olympique Lyonnais - Nice 3 - 2 Ligue 1


26.11.17 Nice - Olympique Lyonnais 0 - 5 Ligue 1


20.05.17 Olympique Lyonnais - Nice 3 - 3 Ligue 1


14.10.16 Nice - Olympique Lyonnais 2 - 0 Ligue 1


15.04.16 Olympique Lyonnais - Nice 1 - 1 Ligue 1


20.11.15 Nice - Olympique Lyonnais 3 - 0 Ligue 1

 

 

 

Tous les produits officiels de l'OGC Nice aux meilleurs prix! 

Les frais de ports sont offerts

 

 

Les news

  
 
18/12
 
Le groupe niçois : Benitez, Cardinale - Kamara, Daniliuc, Bambu, Lotomba, Nsoki, Pelmard, Atal, Pionnier - Claude-Maurice, Thuram, Trouillet, Boudaoui, Rony Lopes, Kari - Gouiri, Ndoye, Ben Seghir, Mahou.
 
 
Antony Gautier arbitrera la rencontre assisté de Michael Annonier et Brice Parinet Le Tellier.
 
Dolberg est de nouveau absent!
 
17/12
 
Atal devrait faire son retour. Dolberg est incertain
 
Schneiderlin est suspendu pour cette rencontre suite à son carton du match face à Nimes.
 
Reine-Adelaide ne jouera pas ce match suite à un acord entre les deux clubs lorsq de son prêt. 
 
.  
 
 
 
 
 
 
L'interview
 
 

La victoire à Nîmes a dû vous redonner de la confiance...


On l'a ressenti tout de suite, dès la fin du match. On a senti l'évacuation de la frustration accumulée, peut-être même un soulagement. Ensuite, dans les réunions qu'on a faites ces derniers jours, on a déjà senti une atmosphère différente dans l'équipe, les joueurs sont un peu plus libres.

 

Notamment Alexis Claude-Maurice ?


Le travail avec lui a commencé après le match de Beer-Sheva. Honnêtement, il n'avait pas fait une grosse performance mais il était dans l'esprit que je lui demandais en termes de mouvement et de position à occuper sur le terrain. Je sentais la confiance monter chez lui. Il fallait qu'il la traduise par un but.

 

Où en est Kasper Dolberg ?


Il n'est pas à 100 % et, dans notre situation, on a besoin de joueurs à 100 %. Je compte énormément sur lui. L'idée, c'est de pouvoir lui donner le temps pour être à 100 % et qu'il nous aide à la reprise en janvier (il souffre d'une « tendinite aux adducteurs », selon le communiqué médical du club).

 

Comment va-t-il mentalement ?


Je le trouve souriant, mais il est préoccupé par toutes ses petites douleurs qui le tracassent. À ce niveau, les joueurs sont comme des F 1. Les réglages sont très fins et le moindre grain de sable peut les perturber. Le poste d'attaquant demande un travail énorme sur sa prise d'espace et son appréhension du temps. Il doit se sentir très à l'aise sur le plan physique pour s'exprimer.

 

Youcef Atal pourra-t-il rentrer ?


Oui, il pourra même commencer le match. Je vais me donner encore une nuit de réflexion pour me décider. On n'a pas mal d'absences, donc l'équipe ne sera pas difficile à faire.

 

Avez-vous parlé à Amine Gouiri après sa petite prestation à Nîmes ?


Ce que je répéterai toujours à l'équipe et aux joueurs, c'est que ce qui est très important, c'est de se procurer des occasions. Il y a peu de temps, on ne s'en procurait pas. À Nîmes, on a eu cinq énormes occasions en première mi-temps. Je ne me fais pas de souci pour Amine. Cela peut être un match spécial pour lui demain, face à Lyon. Je lui dirai que les grands champions sont en compétition contre eux-mêmes, pas contre un adversaire.

 

ursea

 

Dan Ndoye est-il prêt à être titulaire ?


Aujourd'hui, il tape très fort à la porte. Il me met en difficulté pour faire mes choix. Il démontre une mentalité incroyable. À chaque fois qu'on a fait appel à lui, il s'est montré utile à l'équipe. Il est en train de franchir d'énormes paliers. Je ne me rappelle pas l'avoir vu manquer un ou deux entraînements, vraiment. Il est tout le temps à 100 %.

 

Nice a officialisé aujourd'hui la prolongation du contrat de Dante.


Je suis fier, très content qu'il ait pu prolonger malgré son âge (37 ans). Il représente beaucoup plus qu'un joueur pour le club. C'est un symbole. On connaît son importance et son leadership sur le terrain. Cela montre que le club fait les choses comme il faut. Quand il a été blessé, nos dirigeants l'ont tout de suite rassuré. Aujourd'hui, les paroles ont été transformées en acte.

 

Votre ami Lucien Favre n'est plus l'entraîneur de Dortmund. Cela vous plairait-il de le retrouver en Ligue 1 ?


Il y aurait une place dans notre staff si jamais... Je plaisante. Un entraîneur comme Lucien ne devrait pas rester loin du football. Pourquoi pas en Ligue 1. C'est lui qui va faire son choix. Le retrouver plus tard ? Moi, je suis dans une mission, je n'ai rien demandé, je vais donner mon maximum. Après, le retrouver plus tard, après cette mission, on ne sait pas. 

 

 

 

Les déclarations d'avant-match 

 

Rudi Garcia :
 
On est 48 heures après un match donc on ne sait jamais si tout le monde a récupéré, a ajouté Garcia. Samedi, ça ira. On va faire très attention sur l'entraînement qui arrive. Ce sera assez court, on va essayer d'épargner les gars sur le plan physique. Tout le monde est disponible... Il y a un match entre concurrents dimanche, donc on a l'occasion, si on est capables de gagner à Nice, d'être premiers provisoirement. Même pour 24 heures, c'est une motivation. Cela va être difficile, parce que Nice vient de montrer qu'il était capable de gagner à dix à l'extérieur. Je tiens d'ailleurs à soutenir un collègue et à saluer Patrick Vieira, qui fera, je le sais, de grandes choses dans sa carrière. Mais, du coup, Nice est une équipe différente, qui est passée à cinq défenseurs et qui a changé des choses sur les coups de pied arrêtés. Mais il est très important pour nous de mettre la pression samedi soir... Je suis très content de ce qui arrive à Amine Gouiri. C'est l'un des joueurs déterminants de Nice depuis le début de saison. À Lyon, il y avait vraiment trop, trop de concurrence devant. J'ai toujours loué son état d'esprit, ses qualités d'homme et d'attaquant. Alors, samedi soir, on le reverra avec plaisir, et on le saluera. 
 

 

 

Revue de presse

 

Ursea en douceur


L'équipe

 


Attaché à des principes offensifs, le nouvel entraîneur niçois séduit un groupe jeune qu’il veut faire progresser sans le brusquer.

Il n’y avait que de la peur, des doutes et des défaites quand Adrian Ursea a succédé le 4 décembre à Patrick Vieira, victime d’une série de mauvais résultats qui s’est enfin arrêtée mercredi, avec une victoire à Nîmes (2-0). Tout n’est pas devenu rose mais il y a moins de stress et une certaine confiance que le nouvel entraîneur niçois instille en douceur, car il n’a rien d’un Père Fouettard.


Ancien adjoint de Lucien Favre à Nice, de 2016 à 2018, il s’était déjà fait aimer des joueurs pour ses débriefings individuels très pointus et son sens de l’écoute. Chargé de l’analyse des adversaires depuis novembre 2019, il avait conservé son excellente réputation auprès du groupe et ses premiers pas comme entraîneur la confortent. Même si ses débuts n’ont pas été idylliques avec un nul à Reims (0-0) et deux défaites contre Beer-Sheva (0-1) et à domicile contre Rennes (0-1), le Roumain a toujours diffusé des bonnes ondes en s’appuyant sur des entretiens individuels et des séances vidéo utilisées pour travailler sans épuiser des joueurs soumis à un rythme effréné.

Ursea n’a pas pu profiter d’une semaine pleine et on ne sait pas encore quelle est son équipe rêvée car il doit composer avec de nombreux blessés, auxquels s’ajoutent aujourd’hui la suspension de Schneiderlin et l’absence de Jeff Reine-Adélaïde, qui ne peut pas être aligné car il est prêté par l’OL.


C’est un coup dur pour Ursea qui a donné les clés du jeu à l’international Espoirs, positionné plus haut. Mais c’est toute l’équipe que le technicien (53 ans) veut voir évoluer plus haut et il insiste sur cet aspect. Pas de révolution, car les Niçois intègrent deux schémas comme ils le faisaient avec Vieira, en 3-4-3 ou en 4-3-3, mais des ajustements qui séduisent.


En infériorité numérique à Nîmes, Ursea a fait sortir un latéral, Kamara, pour lancer un attaquant, Ndoye, et cette audace a été récompensée car l’entrant a ouvert le score. La façon de défendre sur coups de pied arrêtés, un point faible depuis la blessure de Dante le 1er novembre à Angers (victoire 3-0), a aussi été changée. Comme le préparateur physique. Les joueurs n’entretenaient pas les meilleures relations avec Matt Cook et ils découvrent un nouvel échauffement avec Nicolas Dyon, qui connaît bien la maison niçoise, comme Frédéric Gioria et Didier Digard. Les deux adjoints ont la fougue qui ne caractérise pas en premier lieu Ursea et Digard vivait à Nîmes son premier match sur le banc après avoir contracté le coronavirus.


Particulièrement attentif au marquage sur phase arrêtée, il garde à 34 ans une aura de cadre auprès des joueurs qui parlent davantage de plaisir. « Il faudra attendre janvier pour qu’Adri puisse travailler en profondeur, mais les joueurs offensifs vont connecter avec lui car il est à fond dans le jeu, il a une culture offensive », note un proche du groupe, qui n’est pas à l’abri d’une rechute ce soir. Ursea le sait : « Je ne vais pas faire le courageux, un entraîneur doute tout le temps, c’est nécessaire dans ce métier. » Et pour lui, l’histoire ne fait que commencer

 

 

Commentaires   

#23 vincenzo 19-12-2020 23:31
URSEA a du boulot et malgré le score, j'ai vu une équipe plus rapide dans les transitions. Il n'est pas responsable du recrutement et du niveau de certains joueurs. Quand vous avez Nsuke et le bambou dans l'axe, que voulez vous faire ? Boudaoui est l'ombre de lui même. Il faut pas se leurrer nous terminerons dans la deuxième moitié du classement si certains ne se bougent pas. Il y a peut-être du ménage à faire d'autres niveaux. N'Soki, Bambu, Claude Maurice, Danilo. 40 Millions environ. On frôle l'incompétence.
#22 Bibounou 19-12-2020 23:25
la différence entre Lyon et Nice , c qu'eux sont capables dexeenichef un Paquetta et nous NON!!!!!!!!!
#21 Bibounou 19-12-2020 23:01
trop d'erreurs individuelles en face du réalisme.
Ursea a du boulot. Trop tôt désolé pour le condamner !
On veut recruter des jeunes en devenir, en dehors du niveau de certains, le plan a ses limites !!!
#20 Antoine 19-12-2020 22:58
Nice champion de la communication
Mais c est du foot que l’on veut pas de publicité mensongère sur des joueurs!!!
#19 becho 19-12-2020 22:54
encore une rouste .... et ce n est pas pour dans 3 ans M. RIVERE c est permanent. Une remarque ? Une excuse ?
#18 Dan 19-12-2020 22:51
Quelle deconfiture !!! La honte
Oursea demission !!!! Vous etes des nuls
#17 becho 19-12-2020 22:38
Thuram a un nom aulieu d avoir du ballon. I n est pas le seul. Faut vraiment faire un TRES gros ménage, sur le terrainn et dans les coulisses.
#16 porporino 19-12-2020 22:27
je ne comprends pas le changement de Kamara alors qu'il fallait sortir ce bon à rien de Thuram qui a permis le 3ème de Lyon. Faire autant d'efforts pour se faire planter par des nuls ça devient plus possible à regarder. Thuram est à dégager de cette équipe. maladroit, mauvais dans les duels, nonchalant, qu'est-ce que ce gars fait dans l'équipe?
#15 porporino 19-12-2020 21:58
grave Boudaoui! but à la con qui n'aurait pas eu lieu si on jouait devant au lieu de renvoyer au gardien! Il faut arrêter ce jeu à la Vieira! et ACM qui ne tient pas debout! Thuram archi lent qui casse les relances. Putain mais il y a de la place pour faire mieux à condition de jouer +vite. Les vraies occasions sont venues par la vitesse.
pourvu qu'on ne se prenne pas une raclée alors qu'en menant 3-4 contres rapides. on peut surprendre les lyonnais. Vite engager un buteur qui sache tirer de loin!
#14 becho 19-12-2020 21:53
pour l instant nos heros sont pareils a eux memes : Nsoki (la grande classe !) et Bouboudaoui (si pas expulsé c est un peintre).

Ajouter un Commentaire