Le Gym aura tout raté notamment à cause de Gouiri en première mi-temps... La maladresse de l'attaquant niçois a été frappante dès le début du match. Comme à son habitude l'OGC Nice n'a pas su "tué" le match mais termine quand même par une victoire grâce Ndoye et Claude Maurice seul devant le but... De quoi peut être redonné confiance aux aiglons

 

 

Fiche technique

 

Nîmes Olympique - OGC Nice : 0 - 2 (0-0)
Arbitre : M. Buquet

 

Buts :

Nice : Ndoye (85e), Claude-Maurice (90e + 3)

 

Avertissements :

Nîmes : Roux (60e)
Nice : Schneiderlin (28e)

 

Expulsion :
Nice : Schneiderlin (56e)

 

Les équipes :

NÎmes : Reynet - Burner, Landre (cap, Guessoum, 7e), Miguel, Paquiez - Sarr, Ahlinvi, Eliasson, Duljevic, Ferhat - Roux

Nice : Benitez - Daniliuc, Bambu, Nsoki - Lotomba, Schneiderlin, Thuram, Kamara (Ndoye, 68e) - Reine-Adélaïde, Gouiri, Lopes.

 

 

Les buts

 

90+3ème But de Alexis Claude Maurice. Sur une contre-attaque, Reine-Adélaide décale parfaitement l'ex-Lorientais, qui glisse le ballon sous Reynet.

84ème Tir cadré de Dan Ndoye. Sur la droite, Reine-Adelaide adresse un centre en rupture vers Gouiri, devancé de la tête par Miguel. Le ballon arrive sur Ndoye qui place une frappe du droit sur laquelle Reynet est finalement battu.

 

 

 

Résumé

 

Longtemps dominateur mais inefficace aux Costières, l'OGC Nice a fini par venir à bout de Nîmes (0-2) grâce à deux joueurs sortis du banc : Dan Ndoye et Alexis Claude-Maurice. Les jokers niçois ont sur le tard inscrit les deux premiers pions de l'ère Adrian Ursea, et offert au coach roumain son premier succès sur le banc azuréen.

 

Le Gym aurait pourtant pu débloquer la situation d'entrée. Mais Gouiri, franchement pas en réussite ce soir, a gâché à bout portant un caviar de Rony Lopes, au bout d'un contre qui a laissé Landre sur le flanc. Déjà privé dans l'axe de Briançon et Martinez, Arpinon a donc dû bricoler. Mise en danger deux fois par Gouiri (12e, 20e), sa charnière expérimentale s'est faite transpercer par un Reine-Adélaïde en jambes, dont le tir du gauche en angle fermé a été sauvé par Reynet (24e). D'abord dangereux sur coups de pied arrêtés, où le gabarit de Sidy Sarr a pas mal ennuyé les Aiglons, les Crocos ont rééquilibré les débats après la demi-heure de jeu, un enroulé du droit signé Eliasson frôlant notamment le poteau de Benítez (34e).


Débutée par un petit événement, un tir enfin cadré de Nolan Roux, la deuxième période a suivi un drôle de paradoxe : c'est une fois réduits à dix après le deuxième jaune sévère de Schneiderlin (56e) que le Gym s'est montré le plus saignant. Mais Gouiri a encore loupé le cadre aux six mètres sur un corner de Lopes (65e), lui-même frustré de près par Reynet, avant que Nsoki ne touche la barre de la tête sur le corner suivant (69e). C'en était trop pour Ursea, qui a donc lancé Ndoye puis Claude-Maurice avec le succès qu'on connaît. Le premier a conclu au second poteau un centre de Reine-Adélaïde où Gouiri a fait le ménage (0-1, 85e), quand le second a fini un contre emmené par Lotomba et bien relayé par Thuram (0-2, 90e+4). Entérinant donc le cinquième revers consécutif aux Costières des Nîmois, une première dans leur histoire. Nice met de son côté fin à une série de huit matchs sans succès, dont quatre en championnat.Et s'il était enfin là, l'effet Ursea ? Sofoot

 

 

Réactions

 

Adrian Ursea : 

Je vous disais déjà depuis quelque jours que je sentais une dynamique dans cette équipe, des ondes positives et, surtout, une grosse détermination avant ce match. Je ne me suis pas trompé. Maintenant, comme après Rennes, les matchs se succèdent, donc on ne va pas commencer à « sortir avec la poitrine en avant » (sic). Ce n’est qu’une victoire, d’autres batailles nous attendent. On va savourer ce soir puis tourner la page très vite, parce qu’un match nous attend déjà samedi (contre Lyon, coup d’envoi à 21h à l’Allianz Riviera)... Mais déjà, j’ai senti que les joueurs dans le vestiaire, par eux-mêmes, ont fait le nécessaire pour. On sent que la frustration s’en va, qu’on se libère. Il y a quelque chose qui se passe dans le groupe, on sera très attentif pour garder ça car ce sont des choses hyper importantes. Site off

 

 

Revue de presse

 

 

Nice sort de la nasse
L'équipe


Réduits à dix après l’expulsion de Schneiderlin, les Niçois ont accéléré pour battre Nîmes et enfin stopper leur terrible série.


La délivrance niçoise a résonné très fort dans les travées vides du stade des Costières, car il y avait énormément de frustration à évacuer : après sept défaites, un nul, une dégringolade en L1 et une élimination en Ligue Europa, le Gym a enfin gagné hier et Adrian Ursea est désormais plus crédible quand il diffuse son optimisme.

 

« On a un sentiment de satisfaction, on a stoppé cette série, confiait le successeur de Patrick Vieira, qui n’avait pas connu la joie du but lors de ses trois premiers matches en tant qu’entraîneur. Je sentais une dynamique, des ondes positives, et une grosse détermination. Je ne me suis pas trompé. » Il fallait beaucoup d’envie pour résister aux mauvaises nouvelles, cette foule de blessés gonflée hier matin par le forfait inattendu de Dolberg, qui se plaint des adducteurs, et ces occasions manquées par Gouiri (5e, 21e, 65e) qui a plutôt l’habitude de sauver Nice.


Reine-Adélaïde pas aligné contre Lyon, samedi


Il y a eu aussi l’expulsion de Morgan Schneiderlin, après un second carton jaune très sévère (57e), mais ce coup dur n’en était pas un. À dix, les Niçois ont continué à jouer alors que les Nîmois se sont précipités, et l’équipe la plus malade a fini par céder. Avant d’entrer (68e), Ndoye a été longuement briefé par Fred Gioria et Didier Digard, les adjoints d’Ursea, et il a parfaitement compris la leçon : le Suisse était là pour inscrire un but qui vaut très cher (85e), au bout d’une action initiée par Reine-Adélaïde qui a offert le 2-0 à Claude-Maurice (90e+4).


L’international Espoirs est le leader technique du Gym et le costume lui va très bien. « On connaît le niveau de Jeff, capable sur un coup de patte de trouver une ouverture ou d’éliminer sur des petits espaces », appréciait Ursea, qui a assuré qu’il ne savait pas si le milieu pourrait jouer samedi contre l’OL, qui le prête à Nice. Selon nos informations, Reine-Adélaïde ne pourra pas être aligné en vertu d’un accord entre les clubs, et il faudra donc trouver d’autres solutions face à un rival bien plus redoutable. Nîmes était en effet l’adversaire idéal pour que les jeunes défenseurs niçois reprennent confiance, et les Gardois sont relégables pour la première fois de la saison.


Ils ont perdu leurs trois matches disputés en infériorité numérique, alors que le rouge a galvanisé le Gym. « Il nous a fait du mal mais on a été plus agressifs, soufflait le latéral Jordan Lotomba. On a vu notre état d’esprit. » On a vu aussi des gestes décisifs de Rony Lopes et quelques mouvements collectifs, ce qui prouve qu’il ne faut jamais désespérer.

 

Photo Midi libre

 

Commentaires   

#21 GARIBALDI 19-12-2020 18:36
Cela dit pour ce soir je crains le pire vu que le contrat de pret de JRA nous prive de lui aussi. Peut-etre l'occasion de revoir Trouillet pour une deuxieme chance, en esperant que cette fois il l'a saisisse. En esperant aussi que la defense et le milieu tiennent, sinon ca sent la culottee...
#20 GARIBALDI 19-12-2020 18:33
Philou, tu as la memoire courte.
Aulas que je n'aprecie pas plus que toi en tant qu'homme, mais qui est un tres bon president pour son club et le football francais qu'on le veuille ou non, nous avait aussi "fourgue" Remy, Mounier, Plea..etc..et donc Gouiri comme dernier element.
Donc moi je dis que si parfois il s'avere que l'on fait des coups foireux comme Maoulida, il ne faut pas non plus cracher dans la soupe car garce aux bonnes relations Aulas-Rivere on profite quand meme d'un centre de formation que l'on n'a pas.
N'oublie pas non plus que Moussilou par exemple, c'est pas Aulas qui nous l'avait refile...
#19 Philou 19-12-2020 03:43
:-x :-x bravo à mr aulas :sad: :sad: il faut reconnaitre que c est un bon maquignon pour refourguer des brebis galeuses . Pauvre GYM sur se coup là , on c est fait fourré comme des dindes . Joyeux Noel :zzz :zzz
#18 Canardou 18-12-2020 17:48
Maupay et Benhrama ont été formés par Pirés avant qu'il ne soit éjecté par PUEL. Perraud n'a pas été formé au club.
#17 Philou 18-12-2020 08:24
Les Maupay , Benhrama ,Perraud , ect, d' ou sortent ils ?? et ou vont ils ?? ils se cassent parce qu 'ils n'ont pas leur chance de jouer au Gym . C est tout . :eek: :eek: :zzz :zzz
#16 Popol 18-12-2020 04:40
Ne commencez pas SVP à faire les fins techniciens parce qu'on a gagné contre la pire des équipes de L1 que j'ai pu voir ces dernieres années.Pour les milieux en ce moment à Nice,c'est pas la peine d'etre pointue.On a les milieux défensifs(Les melou,Danilo) les promeneurs (thuram,Boudaou i) les espoirs,enfin esperons(Acm,Lo pez)et les milieux offensifs (Adelaide et trouillet).J'es pere qu'il va y avoir confirmation,ma is si Lyon exerce un gros pressing attention à la déconfiture.
#15 luciodu06 17-12-2020 23:38
quand je vois que n'doye qui a le niveau L2 est meilleur que maolida, je me pose vraiment des questions?????
#14 Giloudenice 17-12-2020 17:25
Merci canardou...
Je comprends pas qu'on veuille intervertir trouillet et Thuram.
Trouillet est barré par jra c'est certain et aussi par Tony et ACM, avec lesquels il peut batailler.
Il est bon mais encore jeune ( match en Israël)
Thuram joue car il a moins de concurrence
Surtout contre Lyon où il ne reste que lui à son poste
#13 porporino 17-12-2020 17:17
à chaque match, Thuram me paraît d'une nonchalance indigne pour un joueur pro et préjudiciable à tout système de jeu, hormis celui de Vieira. Quand je le compare à un gars que je rêve de voir à Nice pour son engagement et son abnégation, Bourigeaud, à Rennes cette saison, il y a un abîme. Il nous manque encore des titulaires indiscutables, capables de s'imposer dans les duels (en dehors des absents Dante, PLM notamment).
#12 Canardou 17-12-2020 13:24
Notre centre de formation a longtemps été délaissé après le licenciement de Pirès par Puel. Pirès est revenu mais détecter puis former des jeunes prend nécessairement un peu de temps. C'est pour ça qu'on achète des jeunes comme Trouillet ou Thuram par exemple dont on assure fait la post formation.
Ceci étant dit ces 2 joueurs n'ont pas le même profil et ils ne sont pas interchangeable s.

Ajouter un Commentaire