NICE – Il aura 37 ans en octobre et sera en fin de contrat en juin prochain, mais Dante ne se voit pas raccrocher. « Cette longue pause m’a donné encore plus envie de jouer au foot, souligne le défenseur brésilien. Ça m’a tellement manqué que je ne suis pas encore prêt à me séparer de ça. » Le capitaine du Gym se montre optimiste quant à la capacité du groupe de ne pas refaire les mêmes erreurs que la saison passée.


« Que vous dites-vous en repensant à la 5e place obtenue la saison dernière ?


(Il sourit.) Que ça tombait un peu du ciel. Même si on a pris tous les points sur le terrain, quand on voit comment ça s’est passé, la dernière victoire obtenue à la dernière seconde (2-1 contre l’AS Monaco le 7 mars), et après on finit sixièmes , puis en fait cinquièmes aux confrontations directes avec Reims… On doit en tirer des leçons et valoriser chaque point.


“Les nouveaux joueurs ont un état d’esprit compétiteur


La saison passée, vous avez souvent dit que le groupe n’était pas assez tourné vers le travail. Cela a-t-il changé ?


Oui, on le sent. Je n’en veux pas aux joueurs qui ne sont plus là. Peut-être que s’ils étaient encore là, cela se passerait aussi bien. C’est une question de moment, d’apprentissage. Les nouveaux joueurs sont arrivés avec une bonne mentalité. Ils ont hâte de montrer de quoi ils sont capables. Ils sont tous à l’écoute. Ils ont un état d’esprit compétiteur. Mais avoir un esprit compétiteur pendant deux mois c’est une chose, l’avoir pendant douze mois, c’est autre chose. C’est à eux de montrer qu’ils peuvent garder cette exigence. Mais on sent déjà qu’on est meilleurs là-dessus.


À quoi percevez-vous ces changements ?


Tu vois que les joueurs sont dans la réflexion dès qu’ils ratent quelque chose. On s’aide, on se remotive, on se donne des conseils. On perd un match amical, on n’est pas contents, on fait un peu la gueule. Même si c’est amical, on n’est pas là pour perdre. Ce sont de très bons signes.Nice va être attendu


Sentez-vous que le groupe est prêt à l’assumer ?


Le groupe est jeune, il faut simplement qu’il garde l’exigence d’être dans la compétition. Le résultat, on ne le maîtrise pas, mais l’état d’esprit, oui. Il y a une manière de gagner et une manière de perdre. C’est la manière qu’il faut regarder, c’est là où on doit progresser. On doit être content de gagner deux, quatre, dix fois d’affilée, et vouloir gagner le onzième match, vouloir se faire mal, s’autocritiquer. C’est ça qui fera la différence. »

 

 

Commentaires   

#8 phill 25-08-2020 11:58
Moi aussi Michel ,dans ses années là je montais au RAY avec mon père , alors notre GYM, comme beaucoup d entre nous, je l 'ai dans le sang . Alors tout à fait Michel ,Vite un entraineur ....!!!! à PV il lui reste 1 an de contrat ? Alors président!!, ouvrait les yeux !! et les 2 !!!
#7 Michel 25-08-2020 10:46
Oui comme je l'ai dit les années 70/80.j'allais au Ray avec mon père quand ils y avait Van DICK MOLITOR et les autres,le 3 à 0 contre Barcelone,les Nice Bastia ultra bouillonnants,l es Nice St etienne,ensuite les année BJEKO et KATA.On montait au Ray voir des stars,on a eu un jour 6 joueurs de Nice en équipe de France.Maintena nt qué catastrophe,ça gagne 10 fois plus et ça maitrise meme pas les passes du plat du pied.
#6 phill 25-08-2020 07:23
Et oui Michel ..!!!! Le RAY bouillonnant et on voyait jouer au ballon!! méme les avant match c était du spectacle !!!!! Et permet moi de rajouter à ta liste Les Bjecovick , Huck, Adams ,Gillou , Jouve ,Katalinski et j en oubli ....Méme si à cette époque on a loupè le titre, quel régal a les voir jouer .
#5 Michel 25-08-2020 06:19
C'est dommage d'entendre des conneries pareille de la part d'un mec qui a joué au Bayern.Ca va ! il est rempli d'oseille,pourq uoi ne pas dire la vérité,"on est une bonne équipe de merde avec des joueurs absolument pas inspiré et qui peut etre un jour avec l'arrivée d'un vrai coach,les supporters niçois retrouverons un jeu digne de leur personnalité"Pu tain,est ce que un de ces joueurs sait l'ambiance qu'il y avait au ray ?"
#4 Michel 25-08-2020 06:04
"Nice adepte du beau jeu".Combien de fois je l'ai entendu celle là.Mais avec les années,nous on le sait que c'est de la merde,les gens non au courant ne comprennent pas ou est ce fameux beau jeu et termine la rencontre avec une tete de gobi.Le beau jeu à Nice,c'est les années 70,début 80,,les années Bocandé,Langers ,Cvitanic,Ben Arfa,et premiere année Favre.Basta.Et la péruode Antonnetti pour le fun..
La période Dominguez en d2 c'était pas top mais tellement captivant.La pire période de l'histoire de l'ogcn,c'est aujourd'hui,enf in depuis 3 ans.Seulement cette année,on va avoir les médias au cul parce qu'on est soit disant une équipe qui doit terminer dans les 5.Donc la France entiere va realiser que Viera a le niveau pour entrainer Puget theniers et pas une équipe comme Nice qui est censée avoir une grosse grosse personnalité,av ec des joueurs de caractere et pas des moutons qui obeissent à un fou qui est bon qu'à leur faire faire des passes en retrait.A Nice on préfère terminer 17eme et voir 3 actions spectaculaires que se taper ce truc auquel on peut meme plus donner un nom,oui peut etre"lobotomie footballistique "
#3 joseph cafiero 24-08-2020 22:14
j'apprécie le commentaire de DANTE qui est un excellent analyste mais dans le jeux c'est l'arbre qui cache la forêt les joueurs paraissent déjà fatigués avant de commencer la saison à force de chercher une tactique nous sommes incapables d'en faire une.Attendons l suite pour confirmer ou infirmer qu'elle belle tactique nous allons avoir
#2 joseph cafiero 24-08-2020 21:54
Nice-Lens quelle déception il fut m'expliquer pourquoi Mr VIERA n'applique aucune tactique de base aucune envie 'aller vers l'avant aucun engagement physique d'homme à homme les joueurs reculent au lieu d'aller vers l'avant aucune envie d'aller au stade dans ces conditions
#1 joseph cafiero 24-08-2020 21:54
Nice-Lens quelle déception il fut m'expliquer pourquoi Mr VIERA n'applique aucune tactique de base aucune envie 'aller vers l'avant aucun engagement physique d'homme à homme les joueurs reculent au lieu d'aller vers l'avant aucune envie d'aller au stade dans ces conditions

Ajouter un Commentaire