Alors qu'un des actionnaires du Gym indiquait que les informations de Jean-Pierre Rivère étaient des "Fake news" juste avant la rencontre, l'OGC Nice nous a offert un des plus beaux matches de la saison même si nous pouvons regretter le manque de réalisme devant le but (notamment de Sylvestre, dommage car il a fait un bon match, et Mezyane). Un gym solidaire, inspiré avec des Atal, St-Maximin et Benitez au top tout comme Dante. 

 

Fiche technique

 

OGC Nice 2-0 Nîmes (1-0)
15 982 spectateurs
Arbitre : Benoît Millot

Buts :

Nice : Atal (41'), Saint-Maximin (54')

Avertissements :

Nice Ganago (31')
Nimes : Alakouch (89'), Thioub (90' +1)

Les équipes:

OGC Nice : Benitez - Atal, Hérelle, Dante (cap), Sarr - Danilo, Tameze, Cyprien (Walter 62') - Sylvestre (Myziane 71'), Ganago (Lees-Melou 81'), Saint-Maximin.


Nîmes : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap), Landre, Paquiez - Bobichon, Savanier, Valls (Ferri 61') - Bouanga (Thioub 75'), Bozok (Ripart 61'), Alioui.

 

Les buts

 

52 ème Fantastique but de Saint-Maximin qui déboule sur le côté gauche puis temporise afin de profiter de l'appel de Ganago avant d'enrouler sa frappe qui termine petit filet opposé.

 

40 ème Travail important de Saint-Maximin qui déboule sur le côté gauche avant de donner le ballon à Tameze. Ce dernier décale Atal qui fusille Bernardoni avec peu d'angle sur son côté droit

 

 

Résumé

 

Après deux nuls de suite, l'OGC Nice a renoué avec la victoire, ce samedi en Ligue 1. Et les Azuréens l'ont fait avec panache. Contre Nimes, ils ont livré une prestation très aboutie, et le résultat 2-0 peut même être considéré comme flatteur pour les Crocos tellement ces derniers ont été dominés par leurs opposants. Une vraie leçon de football, et le virevoltant latéral algérien Youcef Atal en a été le principal symbole.

 

Sur la lancée de ses très belles prestations de ces derniers mois, le Fennec a donné le tournis aux défenseurs nîmois. Et, il s'est aussi retrouvé à la conclusion d'une excellente action collective des siens. A la 41e minute, c'est lui qui a mis à mal Paul Bernardoni à la suite d'un service latéral d'Adrien Tameze. Sur un puissant tir croisé, il n'a laissé aucune chance au gardien gardois. Un joli but et qui tombait aussi au meilleur moment pour les Aiglons.

 

En seconde période, Nice a accentué son emprise. Déterminés à se mettre à l'abri rapidement, les locaux ont poussé intensément dès la reprise et leur joueur vedette, Allan Saint-Maximin, s'est chargé de concrétiser cette mainmise. A la 54e minute, d'un superbe tir enroulé à l'entrée de la surface, il assurait le break. Un petit chef d'œuvre pour celui qui compte déjà trois buts depuis l'entame de la nouvelle année (5 au total).


Très peu incisifs à 0-0, les Nimois l'ont été encore moins avec deux buts de retard. A la 73e minute, ils sont passés tout près de concéder un troisième but de la part de Maolida. Au final, Nice l'emportait donc 2-0. Pour la bande à Vieira, il s'agit du 9e succès de la saison et il lui permet de se hisser temporairement à la 5e place du classement. De quoi commencer à envisager une qualification européenne ? Goal.

 

Réactions

 

Patrick Vieira:

C'est une belle victoire. On a été très bien dans l'état d'esprit et la discipline. C'est un match plutôt complet de la part de l'équipe. On aurait pu marquer plus et plus tôt. On manque d'agressivité. Défensivement on a été très bien, solide. Walter (Benitez) est un des meilleurs gardiens du Championnat. On est en train d'évoluer. Les joueurs prennent du plaisir à jouer ensemble. Quelque chose est en train de se créer. Il faut continuer à être derrière eux. Les blessés reviennent. Les jeunes travaillent très bien.

Je ne sais pas si on renforcera l'équipe. On est en manque de joueurs offensifs mais ça peut arriver de l'intérieur. On doit continuer à s'améliorer. Mais je sais que les joueurs vont se donner les moyens d'être européens. Ma responsabilité est de tirer le maximum de chacun.

(Sur le départ de Balotelli) Mario n'a jamais posé de problème. Il a décidé de partir. Il était temps pour lui d'un nouveau challenge après deux très belles années à Nice. Et sur un plan personnel, il a bien débuté. 

 

Bernard Blanquart :

On a été battus logiquement par une équipe meilleure techniquement que nous. Je regrette qu'on n'ait pas su marquer en première période. On a été tendres dans les 25 derniers mètres. On n'avait pas tout à fait les jambes. C'est notre quatrième match en 10 jours. Nice a des joueurs extrêmement rapides. Malgré le courage, on a baissé pied. J'ai trouvé Nice beaucoup plus vif et tonique que nous. On ne boxe pas dans la même catégorie. Mais perdre à Nice n'est pas une honte. On n'a pas été ridicules. On a 29 points, il n'y a pas de raison qu'on s'écroule. Aujourd'hui, on n'est pas inquiets, à moins qu'on ait dix blessés...

 

 

Revue de presse

 

Nice à la noce
L'Equipe

 


Vainqueur de Nîmois fatigués, le Gym aurait pu gagner plus largement encore. Sa dynamique du moment doit lui permettre de viser une qualification en Coupe d’Europe.


NICE – C’est un peu comme si tout s’était mis en place, hier, à Nice, même si les deux équipes n’étaient pas vraiment sur un pied d’égalité au niveau physique, ce que Bernard Blaquart, le coach des Crocos, a regretté dans son éloge de l’adversaire. « On a logiquement été battus par une équipe meilleure techniquement et plus en jambes que nous, a dit l’entraîneur nîmois. C’était notre quatrième match en dix jours, on avait joué il y a trois jours, pas eux. Nice a eu plus de maîtrise technique, était plus vif et plus tonique. On comprend qu’ils soient en haut du tableau. »


Ce n’est que la deuxième fois de la saison que le Gym gagne par deux buts d’écart, après le 2-0 contre Lille, le 25 novembre. Grâce à un joli but d’Atal (41e) et la sixième réalisation de Saint-Maximin (54e), qui tente toujours autant de choses et les réussit de plus en plus. « Je ne peux pas passer ma vie à dribbler si je veux aller où je veux aller », a dit le buteur, soulagé.


Sans un bon Bernardoni, Nice aurait pu s’offrir une victoire plus clinquante, mais l’équipe de Patrick Vieira n’a pas grand-chose à se reprocher. Son état d’esprit est excellent, en dépit des flottements à la tête du club, la défense reste son point fort, les systèmes changent – retour au 4-3-3 hier – mais pas la solidité ; Benitez enchaîne les bons matches (« Walter est l’un des meilleurs gardiens du Championnat », a dit Vieira) et cet ensemble, auparavant inefficace, commence à trouver des failles chez l’adversaire.


« On a manqué de rigueur et de vitesse d’exécution dans les transmissions, en première période, on aurait dû marquer le deuxième but plus tôt et en mettre un troisième », a répondu Vieira à une question sur ce qui a manqué. Mais il était heureux. D’autant qu’il a revu sur le terrain Pierre Lees-Melou et Myziane Maolida, de retour de blessure. Il ne manque plus de joueur majeur dans un effectif où les satisfactions individuelles sont nombreuses. « Pierre et Rémy (Walter) ont apporté quelque chose, a détaillé Vieira. Sylvestre et Ganago travaillent bien, je suis content pour eux. On est en manque de joueurs offensifs mais les renforts peuvent venir de l’intérieur », a estimé Vieira, lequel avait rencontré Paul Conway, l’un des actionnaires, dans l’après-midi, pour évoquer le recrutement.


Quand Maolida se mettra enfin à marquer, il ne manquera plus grand-chose au Gym (6e) pour gratter une place dans le top 5. « On est dans une bonne période et on est bien au classement, mais je ne sais pas si ça peut continuer, a conclu le coach de Nice. Ce groupe va se donner les moyens d’être européen, j’en suis sûr. » Le serat-il ? L’arrivée d’un ou de deux joueurs d’envergure serait un début de réponse favorable. Mais ce n’est pas dans les tuyaux

 

 

 

 

Commentaires   

#8 Gandolfi 27-01-2019 13:53
On verra reellement notre niveau contre Lille.Les Nimois étaient vraiment trés trés trés fatigués
#7 Dan 27-01-2019 11:17
C’etait il y 1 an
Diaby a 18 ans maintenant il a eu une blessure au genoux mais revient petit a petit bientot on reparlera de lui !!!! Sylvestre excellent et d’autres jeunes arrivent aussi !!!!
Lamine Diaby Fadiga signe pro avec l'OGC Nice, son club formateur, malgré de nombreuses sollicitations.

C'était un dossier d'envergure et très important à régler pour l'OGC Nice. Le jeune attaquant Lamine Diaby Fadiga, dix-sept ans, s'est mis d'accord avec le club azuréen où il vient de signer son premier contrat professionnel, ce qui devrait être officialisé dans les prochaines semaines.

L'international français des moins de 17 ans, buteur complet (1,88m, 82kg), était vivement sollicité par plusieurs grands clubs européens, dont la Juventus et Liverpool. Ce grand espoir niçois, né à Grasse, s'était fait remarquer en décembre dernier, lorsque Lucien Favre l'avait lancé en Ligue Europa face à Vitesse Arnhem, à 16 ans. Diaby Fadiga a donc finalement fait le choix du projet sportif proposé par son club formateur. La durée de son engagement n'a en revanche pas encore filtré.
#6 porporino 27-01-2019 11:08
Il faut féliciter les joueurs et Viera qui ont renoué avec l'esprit et la manière qui avaient prévalu depuis 4 saisons. Un résultat qui permet d'engranger de la confiance pendant que ça tangue dans l'actionnariat. J'espère que les pieds nickelé "sino américains" vont vendre pour que la direction du club ne soit plus parasitée par les blocages sur le recrutement. Dommage de ne pas avoir le renfort demandé et attendu avant Lille et Lyon. Mon impression c'est qu'il n'y en aura pas. Vue la date...En dépit du bon match d'hier, on voit que l'absence d'un buteur confirmé s'est encore faite ressentir. Myziane doit reprendre confiance pour arriver à cadrer. La défense et le gardien impeccables. D'accord avec Viera sur Bentez. Des joueurs comme Sylvestre, par exemple, ont besoin de jouer avec des cadres pour évoluer. je pense au pénalty raté par St Maximin...2 point qui nous auraient placés + haut.
#5 canardou 27-01-2019 11:08
Un résultat en trompe l'oeil. Nîmes, c'est de l'engagement, de l'engagement et encore de l'engagement. Quand comme hier ils arrivent complètement cramés, c'était leur quatrième match en dix jours, ils n'ont plus que leurs lacunes techniques à étaler. Réjouissons nous mais n'allons pas croire que nous sommes arrivés surtout.
#4 CorsicaNissart 27-01-2019 10:28
Ce match référence est "avant tout " une leçon de professionnalis me ( quand à la progression du club, si souvent vanté de paroles et non d'actes ) de la part des joueurs et du staff à l'égard des actionnaires et du binôme des déserteurs Rivère Fournier, dont l'amateurisme est aux antipodes de l'exemplaire illustration. Il serait grand temps pour nos dirigeants d'en suivre l'exemple, afin que le Gym progresse dans tous les secteurs.
#3 tony 27-01-2019 10:26
Bravo , c'est trés bien .Ne nous affolons pas .Viera le sait trés bien et reste positif .Soyons réalistes, l'équipe d'en face était fatiguée, quand on regarde le match aprés coup, on s'aperçoit du nombre de passes ratées et données à l'adversaires . Les courses folles de St maximin qui souvent "s'emberlificot e" dans ses dribbles et tire au but les yeux fermés.Quand ça rentre c'est un Génie ,quand il rate, il aurait pu passer .Heureusement l'état d'esprit est la et ça continue de ^progresser.On commence à s'apercevoir de l'utilité de Walter et Danillo qui s'il continue, deviendra une pièce maitresse de l'équipe ..Comme quoi un résultat change totalement l'analyse des journalistes . Maintenant un bon match nul à Lille et une victoire contre Lyon serait parfait, mais restons réalistes .Un match aprés l'autre comme diraient certains .
#2 Dan 27-01-2019 08:56
Mailida et walter vont vite faire taire leur détracteurs
L’equipe est soude il y a 20 joueurs qui sont en confiance et qui sont des competiteurs (comme disait souvent paul baysse que j’estime beaucoup)
Bravo aussi a tout le staf et a Viera en tete
#1 Dan 27-01-2019 00:09
Alleluia !!! Les petits jeuns commencent a pointer leur bout du nez
Tout le monde a été bon !!!! Atal st maximin danilo au top
Benitez sur un nuage
Idem pour les remplacants
Un super milieu et ganago qui confirme
Allez mention tres tres bien
Issa nizza

Ajouter un Commentaire