Les aiglons auraient pu espérer mieux s'il n'y avait pas l'expulsion inutile,bête de cet idiot de Sacko (car on ne peut pas appeler autrement un joueur aussi peu intelligent). Pourquoi faire une faute à 90 mètres des buts niçois dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. Pourquoi? Pour finir, l'arbitre nous donne un penalty généreux et encore une fois, il est raté. Cela peut arriver mais pas aussi souvent! Bref, encore des regrêts dans ce match. 

 

 

 

Fiche technique

 

AS Monaco - OGC Nice : 1 - 1 (0-1)
Arbitre : M. Bastien

Buts :
Monaco : Badiashile (49e)
Nice : Saint-Maximin (30e)

Avertissements :
Monaco : Serrano (60e)
Nice : Jallet (37e), Sacko (45e+1), Dante (61e)

Expulsion :
Nice : Sacko (45e+1)

Les équipes :
Monaco : Benaglio - Glik, Jemerson, Badiashile, Henrichs (Sidibé, 70e), Serrano - Tielmans, Ait-Benasser, Golovine (Jovetic, 79e) - Rony Lopes, Sylla (Falcao, 71e)

Nice : Benitez - Atal, Burner, Dante, Sarr, Jallet - Cyprien, Tameze (Coly, 90e+4), Walter (Danilo, 79e) - Saint-Maximin (Makengo, 84e), Sacko.

 

Les buts

 

51ème BUT de Badiashile pour Monaco ! Sur un corner botté par Rony Lopes, Badiashile s'élève plus haut que tout le monde et place une tête puissante, stoppée par Benitez, mais le ballon a franchi la ligne et le but est validé par M. Bastien !


31ème BUT de Saint-Maximin pour Nice ! Grosse prise de risque d'Ait-Bennasser plein axe, qui perd le ballon, ce qui profite à Saint-Maximim, qui prend le meilleur sur Jemerson ensuite, avant de tromper Benaglio d'un plat du pied !

 

 

 

Résumé

 

Le derby de la Cote d'Azur, entre Monaco et Nice, s'est achevé sans vainqueur ce mercredi (1-1). Les deux formations peuvent nourrir des regrets.
Match en retard de la 17e journée de Ligue 1

L'AS Monaco et l'OGC Nice n'ont pas été capables de se départager à l'occasion de leur opposition, ce mercredi au stade Louis II. La bataille n'a pas atteint le sommet en terme de spectacle, mais elle fut animée et riche en rebondissements. Chacune des deux équipes a scoré une fois, mais il y a aussi eu plusieurs opportunités vendangées de chaque côté. De quoi frustrer les deux entraineurs, qui comptaient sur ce match en retard pour faire le plein de points.

 

 

atalmonaco

 

Au vu de sa position au classement (19e), Monaco fait clairement la mauvaise affaire en concédant le nul à domicile. Cela dit, la formation de Thierry Henry peut aussi s'estimer chanceuse de ne pas avoir essuyer un nouveau revers. Pendant vingt minutes, elle s'est retrouvée à courir derrière le score. Au milieu de la première période, une mauvaise relance d'Ait Benasser a été profitable à Saint-Maximin, qui s'en est allé battre Diego Benaglio après avoir pris le dessus sur un dernier défenseur.


Dos au mur et en plein doute, Monaco ne voyait plus d'issue de sortie. Sa chance, à ce moment-là, était de voir le défenseur niçois Sacko commettre un tacle stupide qui lui a valu un rouge. Avec un homme de plus sur le terrain, l'équipe monégasque a retrouvé du mordant. Et c'est ce qui lui a permis de recoller à la marque. Cinq minutes après la reprise, Badiashile Mukinayi s'est elevé plus haut que tout le monde pour reprendre victorieusement un corner de Lopes.

 

Saint-Maximin a manqué un pénalty


Après cette égalisation, on pensait Monaco parti pour dominer la fin de match. Les locaux l'ont fait, mais c'est pourtant Nice qui a raté la principale occasion d'assurer la victoire. A la 75e minute, suite à une incursion d'Atal dans la surface de l'ASM, stoppée irrégulièrement, l'arbitre a indiqué le point de pénalty. La VAR l'a confirmé et Saint-Maximin s'est avancé pour le transformer et assurer le doublé. L'ancien stéphanois a toutefois manqué son geste. Ou plutôt c'est Diego Benaglio qui l'a arrêté en partant du bon côté.

 

L'ASM a frôlé la défaite, mais après avoir échappé au pire les locaux ont aussi été tout près de prendre l'avantage. A la 84e minute, sur une frappe légèrement déviée, Radamel Falcao a trouvé la transversale, au grand dam des spectateurs locaux. Une tentative non convertie comme un symbole de la réussite qui continue de fuir les vice-champions de France. Cela étant, le résultat final de ce duel régional est somme toute logique et il aurait été sévère pour les Niçois de repartir bredouille chez eux.Goal.

 

 

Réactions

 

Patrick Vieira :

Il y a beaucoup de frustration, de questions aussi sur les décisions de l’arbitre. Le rouge de Sacko est très sévère. Je ne le comprends pas. J’ai revu les images et je ne pense pas que le geste soit dangereux. Ce carton rouge a un impact important sur notre collectif. A onze contre onze nous aurions été beaucoup mieux... Dans l’ensemble la première période était assez triste, c’était assez décevant au niveau des occasions. C’était mieux en deuxième période. Pour nous c’était bien sûr plus compliqué à 10 mais je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs, ils ont tout donné, sur le plan défensif ils ont été très bien. Il ne nous a pas manqué grand chose. Je pense que si on marque le pénalty on a de grandes chances de gagner le match, même si on peut aussi perdre sur le poteau de Falcao.

 

Thierry Henry :

On a l’occasion de marquer mais on ne la met pas au fond. Ce n’est pas la première fois. Il y a eu un réveil en seconde période mais ils étaient à 10. Nice a même réussi à se créer un penalty. Ce n’est pas normal de se trouver dans la situation avec Atal qui transperce nos lignes. Ce n’est jamais facile de jouer contre une équipe en infériorité numérique. On a pêché dans les centres. On a pas fait assez. Un point ce n’est pas suffisant... Les retours de Falcao, Jovetic est Sidibé c’est bien pour le futur. Benoît ça fait quelques temps qu’il est solide. Il nous claque un but super important. On peut parler de dynamique positive, il nous reste encore beaucoup de prendre. Ca tourne un peu plus en notre faveur en ce moment. C’est toujours bien d’enchaîner sans perdre mais il faut gagner. On doit prendre ces trois points le plus rapidement possible... Bizarre de se rencontrer avec Pat’ (Vieira) avant le match, pendant et à la fin. On s’est un peu parlé mais après on était chacun concentré dans notre match, dans ce que l’on avait à faire.

 

 

 

 

Revue de presse

 

Un « Saint-Max » double face
L'Équipe

 

Buteur en première période, le Niçois a manqué un penalty en seconde. Il ressortira de ce match face à son ancien club avec une impression mitigée.
MONACO – Ex-Monégasque et quarante-neuvième joueur de l’histoire à avoir porté le maillot des deux clubs, Allan Saint-Maximin aurait pu être le grand homme de ce derby (1-1). L’attaquant niçois l’a été quelque part dans chaque mi-temps. Côté face en première période en offrant son meilleur visage. Celui de ce joueur toujours plein de promesses à vingt et un ans et qui met le feu sur une accélération.


Son ouverture du score est de cette veine. Sur une ouverture d’Adrien Tameze, la flèche de l’OGCN a laissé sur place Jemerson pour aller battre du droit Diego Benaglio (30e). Le VAR a validé ce but après avoir balayé la suspicion d’une main du Niçois pour se ramener le ballon.


Installé seul en pointe, Saint-Maximin a beaucoup bougé et pressé pour faire tourner la tête des défenseurs monégasques pendant les quarante-cinq premières minutes. Patrick Vieira l’avait aligné comme avant-centre, un poste qui n’est pas le sien. L’international Espoir a fait le job.


« Il a bien travaillé et s’est dépensé pour l’équipe, a souligné son coach. Il a réalisé un bon match, comme les autres. Surtout dans le sens du collectif. »


Mais la pointe des Aiglons aurait pu monter plus haut pour être le héros de ce derby. Son espoir de doublé s’est envolé sur un penalty raté (77e). Diego Benaglio est parti du bon côté pour le stopper sur sa droite. Le gardien monégasque avait certainement regardé le match de l’OGCN contre Bordeaux où Saint-Maximin avait offert la victoire aux siens sur penalty (1-0, samedi).


« Je l’ai de nouveau tiré de mon côté favori, regrette l’avant-centre azuréen. Je n’ai pas d’excuse. Je suis même un peu stupide sur ce coup ! J’aurais aimé faire gagner mon équipe, surtout qu’on s’est bien battus à dix contre onze. Cela aurait été une belle récompense. Mais on peut également retenir qu’on n’a pas perdu. »


Saint-Maximin voit la bouteille à moitié pleine. Il a inscrit sa cinquième réalisation en L 1, son meilleur total d’ores et déjà dans l’élite, sans évoluer à sa meilleure place et au sein de la moins bonne attaque du Championnat (15 buts). Il y est donc pour un tiers avec des buts qui ont souvent rapporté gros, comme à Lyon (1-0) face à Rennes (2-1) ou contre Bordeaux (1-0).


Le buteur veut plutôt positiver en avançant l’argument du collectif dans ce contexte offensif délicat pour l’OGCN. « Je joue forcément où le coach me fait jouer, relativise le numéro 9 intérimaire. Il le sait. Ce n’est pas mon poste favori. Je suis là pour aider l’équipe avant de penser à moi. On joue bien au ballon dans l’ensemble. Mais on pèche dans les trente derniers mètres. On travaille beaucoup à l’entraînement pour améliorer cette efficacité. Après, il faut être plus tranchants. » La seconde lame pourrait venir du recrutement d’un vrai 9 après avoir réglé l’épisode Balotelli. Replacé à son vrai poste dans les couloirs, Saint-Maximim se sentirait davantage épaulé.

 

 

Commentaires   

#7 CorsicaNissart 18-01-2019 09:02
Sans doute qu'il n'y a pas matière à parler foot concernant le Gym actuel, puisqu'on parle d'un individu qui faillit casser la jambe d'un adversaire à 60 mètre du but de Bénitez, faute de pouvoir utiliser ses pieds à bon escient ! Si c'est tout ce qu'on a à dire sur notre club ? Qu'elle tristesse !!
#6 Dan 17-01-2019 19:27
J’aime bien ce site mais d’accord avec soubhy06 d’autant plus que j’ai apprecie sacko lors du match contre bordeaux
#5 soubhy06 17-01-2019 18:38
Il s'agit du respect dans l'écriture, du choix des mots qui blessent.J'igno rais que le mot "abruti" était "familier". Je doute qu'on puisse avoir des certitudes sur la nature d'un joueur qui fait une faute qui de l'avis de nombreux observateurs ne méritait pas un carton rouge....
Merci à Alain d'avoir voulu me faire plaisir !
A +
#4 canardou 17-01-2019 13:47
Total soutien à Alain.
#3 alain 17-01-2019 12:40
@soubhy06 j'ai changé pour vous faire plaisir il est vrai que le mot était un peu familier mais il reflète bien la nature du joueur qui ne fait rien pendant un mi-temps et qui fait une faute grossière en mettant en danger toute l'équipe.

Le respect nous avons du respect pour tout le monde . Sacko a t il eu du respect pour ses coéquipiers et son coach hier soir... J'ai un doute

Balo a t il du respect pour son equipe en ce mois de janvier... Non Alors... Et encore une fois ce n'est pas un manque de respect mais un constat.

Insulte sur le site merci de le démontrer et surtout de le montrer

a+
#2 soubhy06 17-01-2019 10:56
Après le derby j'ai honte ! J'ai honte pour mon club de lire qu'ogcniceinfo puisse écrire "cet abruti de Sacko" en parlant d'un de nos jeunes joueurs. Les insultes sont fréquentes sur le site. La liberté d'expression est une chose, le manque de respect de l'autre en est une autre.
Je comprends la déception et je la vis aussi. Et qu'on ne parle pas de 1er ou de second degré...Un peu de retenue et de respect des hommes SVP !!!!!!
#1 marsiglialiste 17-01-2019 10:53
À quand des séances de penalties à l'entrainement ce n'est plus possible ....à retenir le très beau but de St MAXIMIN, un BENITEZ décisif, un DANTE impérial à une erreur près ,et un ATAL qui fait un raid benarfesque nous emmenant un penalty ..avec 2 à 3 corrections au mercato on pourrait rentrer dans les 5 premiers..Youné s Belhanda va signer en ’Arabie Saoudite.pour 8 millions le prix d'un danilo

Ajouter un Commentaire