Comme l’été dernier, l’OM veut un bon numéro 9. Il a fait de Balotelli sa priorité et il voudrait boucler le dossier rapidement.


Puisque la première saison avait été relevée, haletante et indécise jusqu’au dernier souffle, l’OM ne pouvait pas laisser les fans de la série sur leur faim : qu’ils se rassurent, l’inégalable feuilleton du « Grantatakan » va reprendre et il pourrait être aussi passionnant que l’été passé. À l’époque, les supporters marseillais avaient traversé les semaines en guettant l’arrivée du buteur providentiel. Ils avaient espéré Olivier Giroud, Vincent Aboubakar, puis Nikola Kalinic et, au dernier jour du mercato, ils avaient vu débarquer Kostas Mitroglou, barbe affûtée mais cuisse blessée. Le Grec a passé les deux premiers mois à l’infirmerie, il a débuté seulement neuf matches de L 1 et marqué neuf buts : le bilan est maigrichon.

 

Du coup, l’OM cherche encore un numéro 9, capable de jouer seul en pointe, qui ne soit pas du profil de Valère Germain. Le club a fait son choix, déjà : la priorité est lancée sur Mario Balotelli qui, à vingt-sept ans, va quitter Nice après deux saisons réussies. L’idée est séduisante : l’Italien est en forme, il a la personnalité pour plaire au Vélodrome et le sponsor, aussi, puisqu’il est lié à Puma, nouvel équipementier de l’OM. Le coup serait parfait, pour la marque, mais ce ne sera pas si simple non plus. « Super Mario » travaille avec le roi des agents, Mino Raiola et, là où Marseille ne veut pas voir traîner le dossier, l’agent a tout intérêt à gagner du temps pour trouver la meilleure offre. Depuis des mois, il claironne que Balotelli est libre et que c’est l’affaire de l’été. En vérité, l’attaquant est encore sous contrat avec l’OGCN mais il existe un accord entre les parties sur les conditions de sa vente.

 

Un transfert à 10 M€

 

balotelliom

 

 


Nice, qui avait pris le joueur libre, ne veut pas se montrer trop gourmand, mais il y aura bien un transfert et Raiola ne fait pas non plus dans le bénévolat. L’opération ne coûterait pas moins de 10 M€. C’est dans les cordes de l’OM, même si l’enveloppe pour le recrutement est encore floue. Le club pourrait aussi financer son mercato avec une belle vente : Frank Anguissa a des touches en Angleterre, Morgan Sanson a été ciblé par des clubs en Premier League et en Liga et Florian Thauvin figure dans des short lists de clubs huppés.

 

En attendant, des discussions ont été entamées pour Balotelli. Le joueur, qui a retrouvé la sélection après quatre années de disette, préférerait retourner en Serie A, mais les pistes sont moins concrètes. « C’est plus probable que j’aille à l’étranger parce que Mino demande beaucoup d’argent », rigolait Balotelli avant-hier. Aujourd’hui, Marseille semble être la piste la plus avancée. Mais rien n’est décidé, encore, dans le camp du joueur.

 

 

Ajouter un Commentaire