Le gym manque d’inspiration au fil des semaines, de peps, de buteur... et cet après midi ce fut encore le cas. Quasiment aucun danger devant, un milieu sans grandes idées... une défense d'une lenteur inouïe. Et on nous dit que cela va aller mieux avec le retour de Seri (dans un mois), de Le bihan (qui n'a pas joué depuis des mois), de Balotelli (qui risque de se sentir seul si la blessure de Pléa se confirme)... Alors oui, nous n'avons que le championnat à jouer, mais encore faudra-t-il avoir les moyens de le jouer!

 

 

Fiche technique


OGC Nice 0-0 FC Metz (0-0)

21 502 spectateurs

Arbitre : Bartolomeu Varela


Avertissements :

Nice: Sarr (39'), Koziello (75')

Metz: Diagne (73')


Les équipes:

OGC Nice : Benitez - Baysse (cap), Dante, Sarr - Souquet, Koziello, Cyprien, Dalbert - Ricardo, Plea (Donis 81'), Lusamba (Marcel 67').

FC Metz : Didillon - Balliu, Milan (cap), Falette, Signorino - Diagne, Philipps - Nguette, Cohade, Mollet (Lejeune 86') - Diallo (Vion 80').

 


Résumé

 

Inoffensif, le leader de la Ligue 1 a perdu deux points précieux à domicile face à la lanterne rouge. Dans son stade, le premier du championnat n’a pas fait mieux que 0-0 contre le dernier. Nice, dépeuplé en ce début d’année 2017, devait gagner dimanche pour se mettre à l’abri d’un retour de Monaco. Faute d’attaquants disponibles, Lucien Favre a fait appel aux habituels latéraux Ricardo Pereira et Henrique Dalbert pour occuper les ailes de l’attaque azuréenne. Cet ajustement tactique n’a pas aidé des Aiglons poussifs à se procurer des occasions. La relation entre le Portugais et le buteur s’est avérée plus productive en seconde période. L’ancien lyonnais arrivait parfois à être lancé dans la profondeur, se mettant ainsi en position de frapper comme à la 68e. Son tir dans l’angle fermé n’a cependant pas trouvé le cadre.


Metz reste dernier


On aurait pu attendre des Messins, qui s’étaient rendus à Paris mercredi pour défier le PSG en Coupe de la Ligue (défaite 2-0), un surplus de fatigue par rapport à leurs adversaires niçois, déjà sortis de la compétition. Le club lorrain traîne également son lot d’absents et Philippe Hinschberger n’a fait que deux changements par rapport au match précédent. Pourtant, la lanterne rouge de Ligue 1 a réussi à bousculer le leader. Opa Nguette (15e) et Renaud Cohade (49e) ont contraint Walter Benitez à la parade. Ce résultat est un moindre mal pour Metz même si le club reste à la dernière place du championnat avec un match en retard (à jouer contre Lyon). De son côté, Nice peut s’en vouloir d’abandonner deux points à la maison. Pire encore, Monaco a désormais la possibilité de prendre les devants en cas de victoire à Marseille dimanche soir (21h00). Sur le plan extra-sportif, le Gym a dédié cette rencontre à Guillaume Bertolino, journaliste de Nice-Matin décédé cette semaine à l’âge de 42 ans. Le Parisien

 

 

 

Réaction

 

Lucien Favre:

C'était un match très compliqué. Je ne suis pas surpris. Depuis le début de saison, tous les matches l'ont été. Sans aucune exception. Avec le 0-0, cela peut passer. On peut vivre avec un point. Il y a eu des demi-occasions, les deux formations pouvaient l'emporter. Il nous a manqué de la percussion, les dernières passes. Il nous manque des joueurs, c'est sûr. Mais on ne peut pas se reposer là-dessus. C'est comme ça. Se plaindre ne fait pas avancer. Il faut bosser avec l'effectif disponible. Quant au mercato, il est très difficile de trouver sur le marché des joueurs performants de suite et supérieurs aux présents, sauf à sortir des fortunes que nous n'avons pas. Je m'appuie sur le positif comme la bonne rentrée du jeune Vincent Marcel. Pour Bastia (vendredi lors de la prochaine journée de Ligue 1, ndlr), nous récupèrerons Mario Balotelli. (Le gardien Yoan) Cardinale? Je ne suis pas sûr.


Philippe Hinschberger (entraîneur de Metz) :

Nous avons eu quelques occasions, Nice n'en a pas eu beaucoup. Un seul point ? Nous n'allons pas faire la fine bouche. Nous restions sur une série de quatre défaites de rang en déplacement sans marquer de but. Nous avons sorti un bon match chez le leader qui avait jusqu'alors toujours marqué un but à la maison. Je ne sais pas si notre adversaire n'était pas dans un bon jour. Peut-être l'a-t-on bien bloqué aussi. Je n'ai pas vu un Nice monopolisant le ballon, nous avons eu un peu de place pour jouer. J'attendais un bon comportement de mes joueurs et je l'ai vu. C'est important pour la suite. Pourtant dans la nuit de samedi à dimanche, à la défaveur des résultats, on s'est retrouvé dernier. Avec toujours l'histoire des 2 points perdus (contre Lyon sur décision disciplinaire, ndlr) au-dessus de la tête. C'est difficile à vivre mais nous n'allons pas en faire un fromage. Ils ont tous bien travaillé et ont terminé fatigués. L'absence de Benoît Assou-Ekotto ? Problème de comportement. Il devait initialement jouer.


Franck Signorino (défenseur FC Metz) :

Sur l'ensemble du match, on aurait pu espérer davantage, enlever quelque chose de plus si on avait fait preuve de plus d'audace, plus de réalisme et plus de confiance. [...] On était venu ici non pas en victime mais en voulant rester sur la même cohérence de match, la même cohésion d'équipe, la même solidarité et c'est ce qu'on a fait.


Vincent Koziello:

C'est deux points de perdus, on avait à coeur de gagner ce match. C'est en gagnant ce genre de match que l'on voit si une équipe est capable de rester au top du championnat. C'est deux points de perdus mais il y en a encore plein à prendre. [...] On n'a pas su marquer dans nos temps forts, on sort quand même frustré de ce match.


 

Revue de presse

 



Commentaires   

+1 #10 marc 16-01-2017 16:08
OUI ,dimanche difficile on se trouve plus premier , mais avec l'égalité de nombre de points ,cela veut dire que notre voisin peut avoir une journée compliquer d'ici la fin janvier, seule match à ne pas manquer,celui de Bastia , de toute façon les médiats on envie de nous voir au 15 rang du classement , faire le dos rond ,nous reviendrons leader du classement .VIVA L'ogcnice
+1 #9 olympicaldone 16-01-2017 11:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Olive :
Favre ne demande pas de renforts car il sait que ce qu'il veut (meilleur que ce qu'il a et operatif imediatement a savoir pour le prochain mois pour pallier aux blessures et a Seri) est inaccessible.
Metz etait plus handicape que nous pour les absents. Non moi ce qui me gene c'est qu'on se fait sortir de la Coupe de France par le dernier de L1, puis on perd 2 points a domicile contre le nouveau dernier de L1 mais il est pas plus alarme que ca: il est encore heureux d'avoir "gagner" 1 point: il ne faut quand meme pas prendre les gens pour des cons a chaque match! Ou est le discours de "19 matchs, 19 matchs de coupes!"? Le match de dimanche c'etait un match de coupe ca ? Pour Metz certainement, comme pour Lorient la semaine derniere... Nos joueurs qui sortent d'une treve puis d'une semaine de repos avant le match contre un adversaire qui avait joue 4 jours avant en Coupe de la Ligue (curieux d'ailleurs que ceux qui jouent le maintien avec des effectifs moindres que le notre ne basent pas les coupes...seraient-ils plus professionels que nous?)ont l'air apathiques et sans imagination: moi je crains bien qu'ils soient anesthesies par le discours de Favre et la lenteur Suisse: "Moi j'ai 3 ans ici pour continuer un projet, on ne peut pas etre champion la premiere annee, ne pas mettre la charrue avant les boeufs!" :cry: Franchement si on se bat sur le terrain et qu'on perd des points je m'en tape mais la ce n'est pas le cas du tout et je pense que Rivere doit mettre de l'ordre: on avait 3 matchs (a notre portee) pour garder nos distances (au moins), et je crains qu'apres ces 3 matchs on se retrouve troisieme avant d'etre largue par Monaco et le PSG...et rattraper par les autres...


Réaction attendue à Bastia, avec le retour de Balo et peut être Walter et Cardinale, ça sera pas facile chez les cadavres corses.
+1 #8 Olive 16-01-2017 11:32
Favre ne demande pas de renforts car il sait que ce qu'il veut (meilleur que ce qu'il a et operatif imediatement a savoir pour le prochain mois pour pallier aux blessures et a Seri) est inaccessible.
Metz etait plus handicape que nous pour les absents. Non moi ce qui me gene c'est qu'on se fait sortir de la Coupe de France par le dernier de L1, puis on perd 2 points a domicile contre le nouveau dernier de L1 mais il est pas plus alarme que ca: il est encore heureux d'avoir "gagner" 1 point: il ne faut quand meme pas prendre les gens pour des cons a chaque match! Ou est le discours de "19 matchs, 19 matchs de coupes!"? Le match de dimanche c'etait un match de coupe ca ? Pour Metz certainement, comme pour Lorient la semaine derniere... Nos joueurs qui sortent d'une treve puis d'une semaine de repos avant le match contre un adversaire qui avait joue 4 jours avant en Coupe de la Ligue (curieux d'ailleurs que ceux qui jouent le maintien avec des effectifs moindres que le notre ne basent pas les coupes...seraie nt-ils plus professionels que nous?)ont l'air apathiques et sans imagination: moi je crains bien qu'ils soient anesthesies par le discours de Favre et la lenteur Suisse: "Moi j'ai 3 ans ici pour continuer un projet, on ne peut pas etre champion la premiere annee, ne pas mettre la charrue avant les boeufs!" :cry: Franchement si on se bat sur le terrain et qu'on perd des points je m'en tape mais la ce n'est pas le cas du tout et je pense que Rivere doit mettre de l'ordre: on avait 3 matchs (a notre portee) pour garder nos distances (au moins), et je crains qu'apres ces 3 matchs on se retrouve troisieme avant d'etre largue par Monaco et le PSG...et rattraper par les autres...
+1 #7 Nicois-06 16-01-2017 11:23
C'était pas super comme match mais en même temps c'était un match de reprise sans nos maîtres à jouer que sont belhanda et seri. J'pense qu'il va leur falloir 2-3 matchs pour se remettre dans le bain. Faut pas tout voir en noir. Si ya pas de recrues c'est vrai que c'est pas normal mais on a pas le choix d'accepter c'est pas nous qui payont
+1 #6 olympicaldone 16-01-2017 11:12
Citation en provenance du commentaire précédent de dudu :
Pourquoi mettre des latéraux en ailiers quand on peut disposer deDonis et Bosetti?


les deux cités ne sont pas au niveau, c'est pas pour rien que Favre demande du renfort au mercato, mais vu notre cher président qui fait l'autruche, faut se les taper alors qu'ils ont pas le niveau pour les exigences de l'entraineur.
-1 #5 dudu 16-01-2017 10:18
Pourquoi mettre des latéraux en ailiers quand on peut disposer deDonis et Bosetti?
#4 canardou 16-01-2017 09:18
C'est bien gentil de dire qu'il ne faut pas se retrancher derrière les absents ou l'état de la pelouse mais c'est quand même ce qui explique nos difficultés. Si Koziello et Lusamba étaient au niveau de Belhanda, Walter et Séri ça se saurait! Si Dalbert et PEREIRA étaient des attaquants ça se saurait aussi. Réussir à tenir le match nul avec tous ces bricolages face à une équipe aux abois c'est déjà pas si mal par le passé on a perdu plus d'une fois ce genre de match.
#3 CorsicaNissart 15-01-2017 20:48
Inquiétant !! Je n'en dirais pas plus...à si.. juste une remarque: j'ignorais que Metz avait un meilleur banc que Nice !!!
#2 olympicaldone 15-01-2017 19:43
Que dire de ce match : une grosse purge, une équipe sans inspiration, aucune envie, une technique approximative, quasiment pas d'actions de but, bref un match de merde !!
Ironie du sort, on crache tous sur Bénitez moi le premier, et c'est lui qui nous sauve cet après midi.
On manque de poids devant c'est criant, certes il y' a des absences, mais c'est pas une raison, c’était le 20 ème en face !!
Mais c'est pas grave, Rivère pense qu'on peut gérer comme ça, 0 recrues en vue bref, il va nous falloir beaucoup beaucoup de chance et surtout beaucoup de travail.
Rivère se bouscule pas non plus pour prolonger Koziello, Plea, Baysse bref on sait pas à quoi il joue lui,faudrait peut être sonder les chintocs pour qu'il sorte la tune.
Heuresement que Lyon perd et qu'il y 'a 11 points entre eux et nous heuresement !!
#1 Olive 15-01-2017 19:35
Je ne retiendrai qu'une seule phrase de la reaction de Favre:"Avec le 0-0, ça peut passer, on peut vivre avec un point." Ce qui montre son manque d'ambition et surtout la ligne directrice qui l'anime alors son leitmotiv "on prepare tous les matchs pour les gagner" qu'il le garde pour tous les gosses qui sont venus aujourd'hui. En comparaison avec la reaction de Koziello, qui montre ce qu'est la reaction d'un gagneur. On devient une equipe de looser,sans ames, fortement impregnee par le discours de son entraineur! A croire qu'ils n'ont pas fait expres d'etre champions d'automne. Pendant que Favre se trouve des excuses (evoquer les absents est lamentable, Metz en avaient plus!) PSG et Monaco eux battent ce genre d'equipes... Bref je crains qu'on aille de disillusion en disillusion pour la phase retour: heureusement qu'on a base les coupes et soucoupes :-* ...on aura des chances de terminer dans les 5 premiers eventuellement. Enfin et car il faut reconnaitre ses erreurs, Benitez m'a au moins agreablement surpris, bravo car il nous sort un point sur ce match!

Ajouter un Commentaire