Eysseric crucifie son ancien club sur une erreur défensive des verts et permet à l'OGC Nice de continuer sa course en tête.  Pour le reste, le Gym a joué son jeu sans s'affoler. On notera tout de même quelques manques d'efficacité en attaque et quelques erreurs défensives sans conséquence de Sarr mais cela reste anecdotique.


Le but en vidéo est disponible

 

 

 

 

Fiche technique

 

AS St Etienne 0-1 OGC Nice (0-0)

35 000 spectateurs environ

Arbitre : Frank Schneider


But :

Nice: Eysseric (63e)


Avertissements :

ASSE: Söderlund (34e), Lacroix (48e)

Nice: Belhanda (90e+4e)


Les équipes:

ASSE : Ruffier - Théophile-Catherine, Lacroix, Perrin (cap.) - Malcuit, Veretout, Selnaes, Saivet, M'Bengue (Monnet-Paquet, 69e) - Roux (Nordin, 82e), Soderlund

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Dante (cap.), Sarr, Dalbert - Seri (Koziello, 82e), Cyprien, Walter - Eysseric (Bodmer, 90e), Belhanda - Plea (Donis, 90e+4)

 

Le but

 

63ème But de Eysseric pour Nice ! Sur le côté gauche, Plea tente de servir un partenaire mais Veretout récupère le ballon. Le Vert manque de sang-froid et perd le bout de cuir au profit d'Eysseric. L'ancien Stéphanois crochète Perrin à l'entrée de la surface et envoie une frappe pure du pied gauche en pleine lucarne.

 

 

Résumé

 

En manque d’inspiration, les Niçois réalisent l’essentiel en s’imposant face à Saint-Etienne. Les hommes de Lucien Favre reprennent les commandes du championnat.



Dernier match de cette treizième journée de Ligue 1 entre les Stéphanois et les Niçois. Nice, qui a perdu la tête au profit de l'AS Monaco, doit l'emporter à Geoffroy-Guichard s'ils veulent récupérer leur bien. Ce ne sera pas simple face à une équipe stéphanoise jamais simple à manier dans son antre.



D'autant plus que les Aiglons restent sur une défaite, à l'inverse des Verts qui restent sur 4 matches sans défaites (1 victoire, 3 nuls).



Le Chaudron donne de la voix mais le match a du mal à s'emballer. Une seule occasion dangereuse dans le premier quart d'heure, elle est l'oeuvre des Verts. Nolan Roux est lancé dans l'intervalle, mais l'ancien Brestois ne croise pas assez sa frappe et voit le ballon passer à gauche du but de Cardinale. De leur côté les joueurs de Lucien Favre manquent de créativité pour mettre en difficulté l'arrière-garde stéphanoise.



Finalement il faut attendre la demi heure de jeu pour voir le match monter en intensité. C'est d'abord Seri, pour Nice, qui tente sa chance après un bon service de Pereira (28'). Puis Nolan Roux, parfaitement servi par Henri Saivet aux six mètres, place une tête, malheureusement celle-ci manque de puissance et Cardinale repousse du poing sur sa ligne (32').



Les deux équipes rejoignent les vestiaires au terme d'une première période qui a vu les Verts se créer les meilleures occasions et les Niçois manquer d'inspiration.



La seconde période repart sur les mêmes bases que la première avec des Stéphanois volontaires mais maladroits et des Niçois toujours peu inspirés.



A l'heure de jeu, Veretout perd le ballon face à Dalbert. Eysseric récupère dans l'axe, élimine Perrin et frappe du pied gauche. Ruffier est battu et le ballon se loge dans la lucarne 0-1 (63').



Ce but de l'ancien stéphanois libère les Azuréens et cela se voit immédiatement. Plea n'est pas loin de tuer le match à plusieurs reprises (65', 66', 68') mais Ruffier veille. Les Stéphanois ont pris un coup sur la tête et ont du mal à réagir malgré les changements apportés par Christophe Galtier.



Les Niçois gèrent la fin de match et renouent avec la victoire. Ils reprennent par la même occasion la première place de championnat. Pour Saint-Etienne, c'est un coup d'arrêt après leur série de quatre matches sans défaite.Ouest France

 

Réactions



Remy Walter:

Ce match n'était pas évident, on le savait. Nous nous sommes concentrés sur ce qu'on voulait faire. Ça a payé, les gars ont fait les efforts et nous sommes récompensés. On prend des risques à la relance, on sait qu'on peut perdre la balle dans notre camp mais c'est une volonté de notre part, on essaye de ressortir propre et nous avons des joueurs de qualité capable de faire ces choses là. On continue à gagner c'est très important. Caen ? Tout le monde a le droit à un faux pas. On a bien travaillé pendant la trêve internationale, on a relancé la machine et il va maintenant falloir confirmer. Déjà l'année dernière il y avait quelque chose de beau à Nice, cette année le club continue de progresser.




Revue de presse

Commentaires   

+2 #4 marsiglialiste 21-11-2016 12:55
oh les gars on est leader ,on a gagné à l'exterieur face à une équipe qui a fermé le jeu et qu'on met à 14 points ..LYON ,quatriéme, qui va rencontré le PSG est à 10 points ....MONACO face à l'OM n'est pas sûr de gagner c'est pourquoi plus que jamais nous devons soutenir nos couleurs ce dimanche où chaque match sera désormais un tournant
+2 #3 olympicaldone 21-11-2016 09:48
Match maitrisé, le stéphanois n'ont étaient dangereux que sur coups de pied arrêtés, j'ai vu hier du calme de la maturité,beauco up d'occasions, mais on jouait quand même sans Mario et Baysse? Canardou :-) ;-)
-1 #2 canardou 21-11-2016 08:00
Ce match illustre surtout le fait qu'on manque d'attaquants de couloir et que nos adversaires savent maintenant comment nous bloquer.
+1 #1 Olive 21-11-2016 06:54
Malgre la maitrise, on a faillit vendanger le match a cause de Plea qui a retrouve ses travers alors qu'en 5 minutes il aurait pu plier le match 3 fois! Bon match d'Eysseric qui a definitivement prouve qu'il a le bon esprit cette saison et super match de Ricardo (comme je l'ai dit par ailleurs, il sera tres dur a remplacer l'annee prochaine). Enfin tres bon arbitre, et c'est a souligner, car il aurait pu influer sur le match en accordant ce penalty imaginaire, et ceder a la pression, apres a 10 derriere ca aurait ete impossible de revenir. Reste a engranger contre Bastia (et ameliorer le goal average) parce que 3 deplacements difficiles ensuite (Guingamp, PSG et Bordeaux.

Ajouter un Commentaire