Après une première mi-temps très agréable marquée par un Valère Germain efficace, un Nempalys Mendy incroyable... La météo anéantit tous les efforts niçois en 15 minutes. Le match repartira de zéro, Germain perd ses 2 buts. De quoi avoir les nerfs!

 

 

 

 

 


Les buts

 

 

40ème de Thomasson pour Nantes ! Gros cafouillage dans la surface niçoise, Thomasson lui aussi en profite pour battre Hassen, en deux temps et à bout-portant : d'abord de la tête, puis du droit après que le portier a relâché le cuir sur une grosse faute de main !


37ème but de Germain pour Nice ! Petite partie de billard à une trentaine de mètres de la cage nantaise, le ballon revient dans les pieds du bienheureux Germain, lequel n'hésite pas et prend sa chance pied droit, à ras de terre, pour s'offrir le premier doublé de sa carrière en L1 !


21ème but de Germain pour Nice ! La défense nantaise renvoie un centre de Pied mais Germain, sur la droite de la surface, est à la retombée et reprend d'un magnifique extérieur pied gauche savamment dosé, dans la lucarne opposée : Nice égalise.


9ème but de Iloki pour Nantes ! Le deuxième contre nantais fait déjà mouche. Rongier intercepte un ballon et accélère plein centre avant d'obtenir un contre favorable au moment de décaler Iloki sur la droite de la surface, lequel contrôle et bat Hassen d'une petite frappe croisée à ras de terre qui passe entre les jambes du portier !

 

 

 

 

Réactions

 

 

 

Claude Puel :

M. Fautrel a très vite vu que le terrain était impraticable à la reprise de la seconde période. On aurait pu marquer sur le premier ballon (stoppé dans une flaque d'eau dans la surface nantaise, ndlr). Il a décidé de mettre un terme à la rencontre. Tant mieux, certains d'entre nous auraient disparu sous l'eau (rires). C'est bien dommage pour Valère Germain qui marque d'un extérieur du pied gauche un but magnifique. On l'avait préservé toute la semaine en raison d'une petite gêne musculaire. Il s'est montré très frais et très opportuniste devant Nantes. Dans d'autres secteurs de jeu, nous avons un peu manqué de fraîcheur psychologique et nous avons été un peu passifs. Maintenant, il va falloir recaser ce match dans un calendrier assez dense. Il nous faudra enchaîner avec un effectif réduit: nous serons privés pour plusieurs semaines d'Alassane Plea et Mickaël Le Bihan.

 

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes) :

C'était injouable. Du water-polo mais pas du foot. L'intégrité des joueurs n'était plus assurée. Heureusement, on s'est arrêté sur un score nul de 2-2. Si l'une des deux équipes avait mené 3-0, elle aurait pu être déçue. On n'aurait même pas dû revenir sur le terrain après la pause. Dommage, nous avions réalisé une bonne première mi-temps, même si nous avons manqué de maîtrise technique pour poser plus de problèmes à Nice. Il y a eu de bonnes choses, ne serait-ce que deux buts marqués à l'extérieur. Celui de Valère Germain est bien sûr magnifique mais il peut se retourner alors que nous sommes en supériorité numérique dans la zone.


Valère Germain:

J'ai un peu les boules ce soir. J'avais marqué mon premier doublé, je pense que si on avait continué, on aurait pu gagner ce match. On avait bien commencé, malgré les deux " buts-casquette " encaissés. Il y avait moyen de finir les deux belles semaines entamées à Bastia, ça nous aurait permis de bien récupérer pendant la trêve. Ce soir, c'est dommage pour tout le monde. Et de mon côté, c'est frustrant, je vais y penser toute la soirée. Les intempéries ont fait qu'on n'a pas pu reprendre, j'essaierai de continuer à marquer après la trêve internationale...


Frédy Fautrel:

Avec les conditions dantesques qui sont arrivées à la mi-temps, la rencontre a été arrêtée définitivement. Nous avons tenté de reprendre en seconde période pour voir les conditions du terrain. Mais dés le premier ballon dans la surface, le ballon s'est arrêté. On s'est aperçu que la qualité du spectacle et plus encore, l'intégrité des joueurs ne serait pas préservée. A partir du moment où la mi-temps s'est écoulée, le match ne sera pas joué le lendemain mais à une date ultérieure. Il sera rejoué dans son intégralité. La décision revient à l'arbitre et au délégué, mais j'ai tenu à prendre l'avis des deux présidents et des deux entraîneurs. C'est une décision collégiale.



Revue de presse



Commentaires   

#3 CorsicaNissart 08-10-2015 09:47
Citation en provenance du commentaire précédent de gabouner06 :
Peut etre qu'il ne fallait pas le jouer apres coup et que la météo l'avait prevu mais pas d'heure défini et la lfp n'a jamais pris ce risque de ne pas jouer juste sur une météo prédit et si on regarde bien les 45 premiere minutes c'était qu'une simple pluie mm en voyant le match on va bien que les deux équipes pratiquaient leur football donc c'est difficile de prédire l'heure ou le moment de la soirée

Pas pour Rolland Garros en tout cas !
#2 gabouner06 08-10-2015 00:43
Peut etre qu'il ne fallait pas le jouer apres coup et que la météo l'avait prevu mais pas d'heure défini et la lfp n'a jamais pris ce risque de ne pas jouer juste sur une météo prédit et si on regarde bien les 45 premiere minutes c'était qu'une simple pluie mm en voyant le match on va bien que les deux équipes pratiquaient leur football donc c'est difficile de prédire l'heure ou le moment de la soirée
#1 CorsicaNissart 05-10-2015 14:11
Par respect pour les victimes de cette tragédie, tout commentaire sur ce demi match me parait indécent !
Honte aux services de l'Etat ! honte aux instances du foot d'avoir autorisé ce match malgré la mise en garde de " météo France "
Les Alpes Maritimes étant placés en zone orange avec de fortes chances de basculer en zone rouge, comme ce fût le cas: Devoir faire venir " par milliers " hommes femmes et enfants dans une zone à haut risque alors que la vigilance est recommandée, celà est un acte criminel !!
Encore heureux ( malgré la nuit cauchemardesque ) que l'endroit du rassemblement humain dans la plaine du var ait pût être miraculeusement épargnée à l'inverse des zones toutes proches !
Si non : Mieux vaut ne pas y penser !!

Ajouter un Commentaire