Les niçois ont offert la rencontre à Monaco suite à un bug défensif de Gomis. Un match sans inspiration, sans rythme. Dommage pour un derby. On retiendra la bonne entrée de Koziello, le bon match de Diawara... On s'inquiétera de la blessure de Genevois qui s'ajoute à celle de Bodmer mais bon, on a un effectif à toute épreuve nous a-t-on dit!


Fiche technique

 


Nice 0-1 Monaco (0-0)

24 130 spectateurs

Arbitre : Benoît Bastien


But :

Monaco: B. Silva (85e)


Avertissements :

Nice: Mendy (26e), Gomis (57e), Diawara (77e), Koziello (87e), Eysseric (87e)


Expulsion :

Monaco: Abdennour (45 + 2e)


Les équipes:

OGC Nice : Hassen – Palun (Gomis, 42e), Genevois (Koziello, 46e), Diawara, Amavi – Mendy (cap.), Hult – Vercauteren (Bosetti, 64e), Carlos Eduardo, Eysseric - Plea


AS Monaco FC : Subasic – Fabinho, Wallace, Abdennour, Kurzawa (Touré, 34e) – Moutinho, Toulalan (cap.), Kondogbia – Matheus (Martial, 76e) - Berbatov (Bernardo Silva 58e), Carrasco

 

 

Le but

 

 

85ème But de Bernardo Silva pour Monaco ! Incroyable erreur de relance de Gomis qui remet plein axe sur Ferreira Carrasco qui enlève la balle juste devant Diawara. Ce dernier parvient à dégager petitement le ballon qui traine dans la surface et que Bernardo Silva reprend du gauche. Un tir croisé qui termine dans le petit-filet intérieur opposé de la cage de Hassen ! Monaco mène 1-0 !

 

 

 





 

Le résumé

 

 

Monaco, réduit à dix durant toute la seconde période, a forcé la décision dans les dernières minutes grâce au Portugais Bernardo Silva pour s’offrir le derby qui l’opposait à Nice (1-0), vendredi en ouverture de la 26e journée.



Les Monégasques, qui ont une fois fait preuve de réalisme sur un énorme cadeau de Kevin Gomis exploité par Ferreira Carrasco et transformé par Bernardo Silva (85e), se replacent provisoirement à la quatrième place du classement.



De quoi faire le plein de confiance après une défaite contre Guignamp (1-0) lors de la 24e journée et surtout avant un déplacement à Londres pour défier Arsenal mercredi en Ligue des Champions. Les Monégasques devront toutefois vraisemblablement faire sans leur défenseur latéral gauche Layvin Kurzawa, qui a dû quitter la pelouse de l’Allianz Riviera à la 35e minute sur blessure à la cuisse gauche.



Victime d’une béquille à la cuisse gauche dans un choc avec Lloyd Palun (17e), l’international de l’ASM, strappé, a tenté de poursuivre, avant de laisser sa place peu après la demi-heure au jeune Almamy Touré, 19 ans (35e). Jérémy Toulalan est descendu d’un cran en défense centrale tandis que Aymen Abdennour a glissé à gauche, avant d’être exclu (45e+3) pour une semelle sur le genou droit du Niçois Romain Genevois.



Le défenseur tunisien de l’ASM avait auparavant initié la seule véritable occasion de la première période, trouvant dans l’axe Berbatov qui voyait Mouez Hassen capter sur sa ligne de but sa volée du droit (41e).



Beaucoup moins sereins derrière que lors de leurs trois derniers matches de championnat sans prendre de but, les Aiglons ont tenu tant bien que mal face à des Monégasques un peu plus entreprenants. Ils ont aussi été aidés par des fautes techniques adverses, comme sur l’ouverture de Moutinho gâchée par le jeune Touré (48e) ou la frappe enlevée de Matheus Carvalho (67e) titularisé pour la première fois en L1.



Un autre Brésilien, le Niçois Carlos Eduardo, avait trouvé la transversale de Subasic sur sa reprise de la tête d’un corner d’Eysseric (65e), alors qu’une tête de Gomis avait été repoussée sur la ligne par un défenseur adverse.



Mais comme souvent cette saison, Monaco a décroché la timbale à la sujite d’une grossière toile de K. Gomis, qui seul, a dégagé dans l’axe. Le ballon est parvenu à Bernardo Silva, qui a poussé le ballon au fond de l’intérieur du gauche (85e) et a clôturé la série de six matches sans défaite d’une formation niçoise qui reste 9e, sous la menace de Nantes.

 

 

Réactions


 

Nampalys Mendy, au micro de beIN Sports :

«Je pense qu’on avait la maîtrise du ballon mais on ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions. Cela fait deux fois que l’on joue à 10 contre 11, après Lille, et on ne trouve à nouveau pas les solutions. Il y avait la possibilité de faire mieux. Surtout que le match était un derby, il fallait le gagner.»


Romain Genevois, au micro de beIN Sports :

«Sur ma blessure (45e+1), plus de peur que de mal. J’en saurais un peu plus dans les prochains jours. Il n’y a pas eu de torsion, le genou n’a pas craqué. Je suis rassuré mais j’ai quand même encore un peu mal. On a peut-être pas su mettre de l’allant, de la détermination. Cela fait deux matches qu’on ne profite pas de notre supériorité numérique. C’est nous qui donnons les munitions à l’adversaire… C’est comme ça. Il faudra être derrière Kévin Gomis, car ça arrive à tout le monde.»


Jordan Amavi, au micro de Canal Plus :

«On ne devait pas perdre. Ils étaient à 10… On laisse filer trois points. On a essayé de pousser pour les déplacer mais on n’a pas réussi. C'est un derby maudit. Dommage de pas faire plaisir aux supporters. C’est très dur.»


Claude Puel :

«Cette défaite est rageante, on était plus proche de gagner ce match que de le perdre. C'est dommage pour les joueurs qui ont fait beaucoup d'efforts et qui ne sont pas récompensés. C'est une mauvaise soirée, en ce qui concerne le résultat et les blessures, ça nous a également empêché de faire des changements tactiques.»Bernado Silva, milieu de Monaco, au micro de Canal Plus : «Je suis très content d’avoir marqué car cela aide l’équipe. Ce derby était un match très important, une bonne répétition avant Arsenal. On prend confiance.»


Layvin Kurzawa, défenseur de Monaco, au micro de Canal Plus :

«J’ai pris une béquille au quadriceps. C’est juste un coup, pas une lésion. J’espère que ça sera bon pour Arsenal, qui sera un match compliqué. On gagne après avoir joué 45 minutes à dix. Nous avons été forts mentalement. C’est une victoire qui nous fait du bien. On reprend la 4e place alors qu’on a un match en plus à jouer.»


Yannick Ferreira-Carrasco, attaquant de Monaco, au micro de beIN Sports :

«J’ai reçu une béquille à la cuisse. J’espère que ça ira mieux à froid. On a subi, mais on a inscrit le but de la victoire. On verra comment ça se passe pour le match de mercredi contre Arsenal. J’essaierai d’être décisif pour l’équipe, de me donner à 100%.»


Leonardo Jardim, entraîneur de Monaco:

«Nice a fait une grosse entame mais après la 25e, nous avons contrôlé le match. Nous avons réalisé une bonne seconde période. C'était difficile de jouer à dix contre onze mais nous avons bien joué. Notre adversaire n'a pas eu de grosses opportunités. Dimitar Berbatov, il a livré soixante minutes avec beaucoup d'intensité et a effectué le travail tactique dont nous avions besoin».

 

 

Revue de presse

 


Commentaires   

+1 #5 CorsicaNissart 22-02-2015 13:52
Un club qui flirt depuis x-temps (excepté)la saison 2012 2013, avec la zone de relégation, fini par sombrer inéluctablement ! Cela pour dire que si on se bouge pas le cul, nous risquons cette fois-ci de n'être pas sauvés par des clubs soit disant plus faibles car jusqu'à preuve du contraire je ne vois pas ce qui fait notre supériorité vis à vis de ces équipes sur le plan technique individuelle et collective, tactique, physique et moral (excepté le plan infirmerie ou nous sommes inégalables!!
+3 #4 gilles 22-02-2015 09:14
C'est l'equipe qui montre ses limites. 4 ou 5 matchs pas mal sur 22 journées. Ca fait short :-?
+3 #3 Issanissabiot 21-02-2015 19:55
Laissons une chance à maupay a la pointe de l attaque. Plea montre ses limites à ce poste
-2 #2 tony 21-02-2015 17:47
Avec un peu de réussite et de percussion, tout pourrait aller mieux !Je comprends toujours pas pourquoi Vercauteren est aligné alors que Bosseti est le seul à pouvoir donner un peu de mordant à l'équipe ! La faute de Gomis impardonnable( dans cette situation !) Ce n'est pas le point perdu qui est grave, mais peut être ce qui va en découlé .....Le moral et les futurs adversaires !!! si l'équipe arrive à se ressaisir malgré les blessés, on pourra vraiment être fiers d'eux !!
-1 #1 maura 21-02-2015 11:59
on croit rêver un entraineur qui nous dit etre plus prêt de gagner il faudrait marquer et à part Gomis personne n'est capable de débloquer un match!!!! un match de nice est devenu une corvée ils vont tuer le club avec des joueurs qui sont tres loin du niveau de d1 désolé ques ce qu'on s'emmerde!!!
merci pour cette équipe en bois

Ajouter un Commentaire