La ligue qui fait jouer un match dans des conditions inouïes... Maupay qui se prend un rouge par manque d'expérience... Bref, un match où l'on ne retiendra rien, hormis encore une fois l'incompétence de la Ligue qui n'a même pas prévu un ballon rouge par temps de neige... Au final, un bon point pour les aiglons qui enfoncent un peu plus Metz... et rien que cela, nous donne le sourire!

 

 

Fiche technique

 

FC Metz - OGC Nice : 0 - 0 (0-0)

Arbitre : M. Lesage

 

Avertissements :

Metz: Sarr (12e), N’Daw (28e)

Nice: Puel (19e)

 

Expulsion :

Nice: Maupay (73e)

 

Les équipes:

Metz : Carrasso - Métanire, Marchal, Palomino, Bussmann - Sarr, Philipps (Krivets, 77e), N’Daw, Lejeune (Ikaunieks, 88e) - Ngbakoto, Nsor (Falcon, 68e).

Nice : Hassen - Puel, Genevois, Diawara, Amavi - Mendy, Hult - Bauthéac, Eduardo (Maupay, 57e), Eysseric - Bosetti (Thioub, 57e).

 

 

 

Le fait du match

 

 

73ème Maupay et Marchal se chauffent tête contre tête. Le capitaine messin abuse l'arbitre en se jetant au sol. Mr Lesage sort le rouge.

 

 

 

Résumé

 

 

Contrôle, passe, centre, le b.a.-ba que chaque footballeur a appris durant sa formation. Mais pour les joueurs de Metz et de Nice, appliquer ces basiques du foot a été impossible ce samedi soir, la faute à la neige qui s'est déchaînée sur Saint-Symphorien. Durant la première période, les conditions climatiques étaient de l'ordre du passable. Les deux équipes démarraient le match timidement mais les Messins se procuraient les deux plus belles occasions du match. Kévin Lejeune voyait sa frappe échouer au pied du poteau de Hassen (7e). Le gardien niçois qui était ensuite présent sur la trajectoire de la tête de N'Daw (27e). En face, les partenaires d'Eric Bauthéac ne proposaient rien et leur animation offensive frisait le néant alors que la neige tombait abondamment.


Après une mi-temps longue de 30 minutes (le temps de retracer les lignes ensevelies sous la poudre blanche), le second acte a été un chemin de croix pour les 22 acteurs. Les approximations techniques se sont enchaînées, la moindre passe devenait compliquée à faire. Deux événements sont venus animer les 45 dernières minutes. Le carton rouge (sévère) de Neal Maupay, sanctionné après avoir légèrement poussé Sylvain Marchal (73e). Et une occasion messine du rentrant Falcon, dont la frappe a fui le cadre du but niçois (79e). Nice était bien loin du niveau affiché lors de sa victoire face à l'OM la semaine dernière puisque les Aiglons n'ont pas cadré le moindre tir... Face au mutisme niçois et uneneige dantesque Metz n'a pas su se montrer assez dangereux pour s'imposer et décoller de la dernière place du classement. Sport24.

 

 

Réactions

 

 

Claude Puel:

Ce n'était pas un match de foot. Après 20-25 minutes, il n'y avait plus de match. A partir de là, c'était un combat, du hourra-football parce que c'était impossible de jouer. Il a fallu s'adapter aux conditions d'un soir. Je ne peux pas admettre qu'on puisse jouer avec un tel ballon dans la neige, je ne voyais pas le ballon, ni le quatrième arbitre, ni l'arbitre de touche. Sincèrement, c'est une ineptie d'avoir réglementairement obligé les clubs à jouer avec des ballons de cette couleur quand il y a de la neige, c'est injouable [Metz avait proposé de jouer avec un ballon orange de la marque Uhlsport mais le délégué a refusé, ndlr]. Je veux féliciter mes joueurs qui ont été fantastiques dans ces conditions car on a une équipe pour jouer au ballon. Il a fallu s'adapter, mettre le bleu de chauffe et nous avons été héroïques. On a également su répondre au scénario qui nous a été imposé en étant hyper solidaires. Ramener un point dans ces conditions, c'est positif.

 

Albert Cartier (entraîneur de Metz):

Sur un tel terrain, sous la neige, c'est plus facile de défendre que de faire du jeu. Je crois que l'état d'esprit est bon. C'est avec un tel état d'esprit qu'on prendra des points, qu'on n'encaissera déjà pas de buts. On pourra avancer. Il n'y a rien à reprocher aux garçons sur l'état d'esprit. Ils ont affiché une volonté intéressante, une certaine idée de jouer, aussi, dans des conditions difficiles. Maintenant, il faut qu'on arrive à 42 points. Il faut aller chercher quelque chose, ce sera à Bastia qu'on devra le faire. Quant à jouer ce match, il faut respecter la décision de l'arbitre, il nous a demandé de le jouer, les garçons l'ont fait, les deux équipes l'ont fait, les deux coaches l'ont accepté, ça s'est joué, voilà tout.

 

Souleymane Diawara:

"C'était un triste spectacle, mais on repart avec un point. Il n'y a pas eu de jeu, on ne pouvait rien faire, le ballon était freiné mais c'est comme ça. J'espère qu'on va réussir à décoller (de l'aéroport) vu ce qu'il tombe."


 

 

Revue de presse

 


 

 

L'OGC Nice a accroché sous la neige un match nul sur le terrain du FC Metz (0-0) samedi soir pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Pour ce soir, l'OGC Nice est blanchi. Pas coupable pour un sou de ce match à grelotter d'ennui. Même pas coupable de n'avoir pas cadré le moindre tir.

Nice s'enneige à Metz


Sous une neige qui est tombée en abondance, Metz, plus entreprenant, n'est pas parvenu à s'imposer face à Nice (0-0), samedi soir à Saint-Symphorien. Ce match nul, aux allures de « purge », n'arrange pas les Messins, toujours derniers de L1.

Non match entre Metz et Nice

Commentaires   

+1 #3 perret 01-02-2015 11:23
La bande a Thiriet a encore frappé!!Les tricheurs doivent etre punis mais la commission est aveugle (Gomis,Maupay). Quant au match .....de la connerie que de le faire jouer. :cry: 6vnkjo
+1 #2 gilles 31-01-2015 23:18
Match bidon mais comment cela aurait pu être autrement avec les conditions météorologiques ? Non!
+2 #1 Ganouner06 31-01-2015 23:06
Bravo la LFP ballon arbitrage et le bravo au tricheur quel comedien voila des professionels voila des mecs honetes et respectueux en ver les enfants qui regarde ce qu'il faudra faire plus tard provoquer et tricher ce mec la n'a rien dans la tete c'est presque le plus vieu de l'equipe et il se croit inteligent de faire cela pour moi un tricheur c'est tu personne incapable de faire une chose honetement

Ajouter un Commentaire