Le Gym nous a montré ce soir à quoi s'attendre cette saison. C'est à dire à rien! En effet, entre les joueurs qui n'apportent plus rien comme Eysseric, ceux qui ont du mal à retrouver leur niveau comme Bauthéac, ceux qui n'arrivent pas trouver de la régularité comme Hassen ... on nage ou surnage. Pourtant l'association Eduardo-Cvitanich-Pléa a donné quelques espoirs... mais dans un match tellement médiocre que l'on peut tout de même se poser la question de le niveau réel de ces derniers. Le Gym ne nous fera pas rêver cette saison mais on le savait déjà! 

 

 

Fiche technique

 

7738 spectateurs

Arbitre : M. Nicolas Rainville


But :

ETG: Wass (76e)


Avertissements :

ETG: Angoula (70e)

Nice: Amavi (34e), Mendy (75e)


Les équipes:

ETG : Hansen - Sabaly, Angoula, Cambon, Juelsgaard - Wass, Koné, Sorlin (cap.), Barbosa (Nielsen, 85e) - Bruno (Bénézet, 68e), Sougou (Nsikulu, 68e)

OGC Nice : Hassen – Palun, Genevois, Gomis, Amavi (Bosetti, 83e) – Mendy (cap.) – Plea, Eduardo, Eysseric, Bauthéac – Cvitanich (Maupay, 66e)

 

 

Le but



76ème but de Wass pour Evian-Thonon ! Le Danois s'élance sur le coup franc obtenu par Benezet, il contourne le mur par une frappe tendue qui vient terminer sa course dans le petit filet opposé! Hassen est battu, Evian mène 1-0!   

 

 

 

Les actions importantes


 

74ème La bonne situation niçoise! Eysseric se charge d'un coup franc excentré côté droit, il centre fort au second poteau où Maupay parvient à placer sa tête en déséquilibre, sa tentative passe de peu au-dessus du but de Jesper Hansen!


69ème La grosse occasion savoyarde! Wass contre un dégagement d'Amavi, il s'échappe seul face à Hassen dans la surface côté droit, il peut à nouveau frapper mais préfère essayer d'effacer le gardien niçois, ce dernier gagne son duel en enlevant le ballon des pieds du Danois!


60ème Le beau geste de Cvitanich! Sur un centre venu de la gauche, le buteur argentin joue parfaitement avec son corps et remet intelligemment derrière lui de la poitrine, aux 20 mètres Carlos Eduardo reprend sans contrôle, sa frappe est belle mais directement sur Hansen!


52ème Daniel Wass pouvait frapper! A la récupération à 25 mètres du but adverse, Wass accélère, il a Gomis à ses basques mais peut frapper, il préfère cependant chercher Sougou sur son centre, le Sénégalais est hors-jeu!


51ème La belle détente de Hassen! Barbosa se charge d'un coup franc excentré côté gauche, il le tire évidemment rentrant, la trajectoire lobée de sa frappe est déviée en corner par Mouez Hassen.


30ème Nouvelle opportunité niçoise! Bauthéac, de son couloir gauche, ajuste un très bon centre au point de penalty, où Plea attend l'offrande, seul, mais Carlos Eduardo jaillit juste devant lui et envoie son plat du pied en extension à côté!


29ème Nice répond! Plein axe, Cvitanich parvient à glisser la sphère à Carlos Eduardo dans le dos de défense, mais le plat du pied du Brésilien n'est pas assez appuyé pour tromper Hansen.


28ème Quelle occasion savoyarde! Wass est servi sur le côté droit, il dose un centre dont il a le secret aux six mètres, où Sougou est seul pour placer sa tête, mais le Sénégalais pique sa tête en dehors du cadre!


24ème La belle frappe d'Alassane Plea! Servi côté droit, l'ancien Lyonnais profite d'un rebond favorable pôur armer une demi-volée limoide, presque trop cadrée, que Hansen repousse des deux poings! Dans la foulée, le ballon revient sur l'ailier niçois, qui peut frapper à nouveau, il préfère chercher Cvitanich mais ne le trouve pas!


18ème La première situation niçoise! Juelsgard rate son dégagement sur la gauche, Plea en profite à l'entrée de la surface, il prend sa chance en angle fermé. Hansen est sur la trajectoire et éloigne le danger!


10ème La première occasion savoyarde! Sougou est décalé côté gauche, profitant de l'absence de Genevois, il centre devant le but où Bruno surgit mais croise trop son plat du pied gauche.

 

 

Résumé

 

 

Une fois de plus, Daniel Wass a joué les pompiers de service du côté de la Haute-Savoie, où il y avait urgence à prendre des points. L’ETG restait en effet sur trois défaites de suite en championnat (Monaco, Nantes et Montpellier) et une élimination en Coupe de la Ligue (1-2 contre Lorient). Dernière de Ligue 1, la formation de Pascal Dupraz comptait sur la venue de Nice pour renouer avec le succès, samedi, lors de la 13e journée. C’est réussi. Evian s’est imposé (1-0) et a abandonné la zone de relégation, grâce à une réalisation de Daniel Wass en seconde période. A la pause, les deux équipes se quittaient sur un score nul et vierge. Pourtant, Bruno (10e) et Sougou (28e et 45e) faisaient passer des frayeurs aux visiteurs. L’OGCN n’était pas en reste. Auteur d’un quintuplé face à Guingamp, Carlos Eduardo avait cette fois-ci moins de réussite, d’abord sur un tir pas assez appuyé (29e), puis sur une tête hors cadre (39e). Son compère du secteur offensif, Alassane Pléa, butait quant à lui sur Hansen, le portier danois de l’ETG (18e et 24e).


Dupraz : «Trois points qui font beaucoup de bien»


Nice n’a, semble-t-il, pas digéré son large succès acquis à Guingamp (7-2) avec une élimination en Coupe (contre Metz), une défaite à l’Allianz Riviera face à Lyon (1-3) et désormais un échec au Parc des Sports d’Annecy. Privé de Bodmer, Digard et Grégoire Puel, blessés, le Gym s’enlise à son tour dans une spirale négative avec ce sixième revers de la saison. Evian-TG faisait la différence en seconde période. Barbosa obligeait d’abord Hassen à la parade (52e). Le portier niçois gagnait ensuite son duel avec Wass à deux reprises (61 et 69e). La troisième tentative du Danois était cependant la bonne. Un coup franc en force qui terminait sa course au fond (1-0, 76e). Les Aiglons ne parvenaient pas à réagir, hormis sur une tête de Maupay (74e). Le dernier mot revenait aux locaux, mais Benezet croisait trop sa frappe (90e + 1). Avec ce quatrième succès de la saison, l’ETG se donne un peu d’air au classement. «Trois points qui font beaucoup de bien», soulignait Pascal Dupraz après la rencontre.

 

 

Réactions

 

Claude Puel:

C'était un match bizarre, entre deux équipes crispées. C'était compréhensible du côté d'Evian, beaucoup moins du nôtre. Dès l'entame, nous avons été sur le reculoir. Nous avons offert à Evian des situations qui ne s'imposaient pas. Nous avons eu des ballons qui auraient pu nous permettre de faire la différence et de mettre ce but, mais nous n'avons jamais pu profiter de la crispation des Haut-Savoyards. Dès qu'on alignait trois passes consécutives, on voyait qu'on pouvait mettre en danger l'ETG. Plus le match avançait, plus on sentait que la première équipe qui allait marquer gagnerait ce match. Malheureusement, ça a penché en faveur d'Evian. Il n'y a rien à retenir de positif ce soir tant nous avons été insuffisants dans presque tous les domaines. C'est dommage car il y avait vraiment moyen de ramener quelque chose d'ici. Quand on perd un match de cette manière, il y a forcément des choses qu'on n'accepte pas. Il faudra montrer un autre visage à l'avenir, c'est certain.

 

Pascal Dupraz:

Il fallait gagner ce soir, nous avons gagné. Il m'importe peu de savoir si la victoire est amplement méritée ou non. L'essentiel est que nous avons remporté les trois points, sans encaisser de but, avec un état d'esprit enfin affiché durant 93 minutes. Il y a tout de même des choses qui m'ont déplu. Nous avons des occasions que nous devons convertir, mais c'est le lot des joueurs qui doutent. Nice a eu sa chance également mais Jesper Hansen a bien fait le travail. Quand un gardien de l'ETG fait des arrêts et qu'en plus un garçon comme Daniel Wass arrive à finaliser, et bien ça change la vie. A lire aussi Le film du match J'espère que cette vie sera meilleure dans les semaines à venir parce qu'il nous faudra confirmer une fois après que nous nous serons reposés pendant que les autres auront joué. Nous sommes pénalisés par la finale de la Coupe Davis de tennis qui a lieu à Lille. On n'a rien trouvé de mieux que de reporter notre rencontre contre le Losc, comme si l'ETG était responsable. Il va donc falloir occuper les joueurs pendant trois semaines. Je tâtonne depuis le début de la saison tant sur le plan du système tactique que du choix des joueurs. Ce soir, pour une fois, ça nous a souri. Mais il reste encore beaucoup de travail à accomplir. Nous avons dépassé le tiers du Championnat, mais nous n'avons pas marqué le tiers de points qu'il nous faut pour nous maintenir. Si nous conservons cet état d'esprit là, nous pourrons rivaliser avec une dizaine d'équipes de Ligue 1.

 

Eric Bauthéac:

Nous avons eu quelques occasions en première période, mais nous n'avons pas été réalistes. Ca nous a coûté cher. Après on connaissait la qualité de coup de pied de Wass. On était prévenus. C'est encore un but évitable.

 

 

Revue de presse



 

Grâce à un coup-franc de Daniel Wass dans le dernier quart d'heure, l'Evian TGFC s'impose face à Nice. Les Haut-Savoyards sortent de la zone rouge.

Daniel Wass libère Evian

Commentaires   

#4 tony 09-11-2014 15:46
sans Bodmer et Digard pour combler les vides, ce sera trés dur .Il faudrait commencer par donner un peu de serénité aux défenseurs actuels en faisant jouer POUPLIN dans les Buts .!!!
#3 cedric 09-11-2014 06:12
Quelle purge! Hassen et le mur :sad:
+1 #2 gamate 09-11-2014 04:39
000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 000000000000000 0000000000 et 0 !
#1 seb 09-11-2014 00:04
Bel exploit niçois après Bastia :cry:

Ajouter un Commentaire