Une composition inédite ce soir à l'Allianz Riviera avec trois défenseurs centraux, Eduardo au milieu et Pléa en attaque. Autant le brésilien a fait une belle impression, autant Pléa nous a laissé sur notre faim. Sinon le Gym fut brouillon, Dario a voulu trop en faire, Puel était plus à sa place en milieu... mais heureusement que Bosetti eut un éclair de génie. Au final trois points qui font du bien après les deux précédents matchs perdus... et cela fait du bien.

 

 

 

 

 

Fiche technique

 

Nice 1 - 0 Metz (0-0)

18 019 spectateurs

Arbitre : M. Chapron



But :

Nice: Bosetti (90e+5)


Avertissements :

Nice: Hult (83e) Metz: Lejeune (16e), Maiga (69e)


Les équipes:

OGC Nice : Hassen – Puel (Eysseric 64e), Genevois, Bomer, Diawara, Amavi – C.Eduardo (Bosetti 75e), Mendy, Hult – Cvitanich, Pléa (Bauthéac 64e)

FC Metz : LCarrasso (Oberhauser 59e), Milan, Matenire (c.), Choplin, Bussmann, Sarr (Andrada 55e), Lejeune, Ngbakoto, Ndaw, Krivets (Ndoye 68e), Maiga

 

 

 

Le but

 

95ème But de Bosetti pour Nice ! L'erreur de Milan qui n'appuie pas sa remise pour son gardien ! A l'affût dans son dos, Bosetti intercepte le cuir et élimine Oberhauser avant de croiser sa balle pied gauche pour l'ouverture du score ! C'est terrible pour les Messins.

 

 

 

Les moments importants


 

50ème Lejeune centre depuis la gauche, il cherche le second poteau et la tête à bout-portant de Maïga. Repoussée par Hassen !

 

25ème Superbe chevauchée plein axe de Diawara, lequel finit par décaler Cvitanich dans la surface. L'Argentin a le temps, il voit Carrasso avancé et pique sa balle... Qui retombe sur la transversale !

 

22ème N'Gbakoto est alerté sur la gauche, il devance la sortie de Hassen avant de centrer en direction de Maïga. La passe est contrée in extremis ! Mais le ballon revient sur ce même N'Gbakoto, lequel tente à présent une frappe enroulée légèrement lobée : au-dessus !

 

 

Résumé


 

Respectivement 17e et 15e au classement, Nice et Metz s’affrontaient ce soir avec comme objectif commun de l’emporter et s’éloigner un peu dans la zone rouge. Une ambition qui ne s’est cependant guère vérifiée sur le terrain. Tout au long des 90 minutes de jeu, les deux formations n’ont rien pu montrer d’intéressant. Elles allaient se quitter sur un score logique de 0-0 lorsqu’au bout du temps additionnel (95e minute) Alexy Bosetti a offert la victoire aux locaux. L’idole locale s’est montré opportuniste en exploitant juste avant le coup de sifflet final une grossière erreur de relance de la défense messine.


Devant ses supporters, le Gym s’est montré un peu plus incisif que son adversaire. Son succès n’est donc pas complètement volé. Ce surplus d’entrain aurait pu être matérialisé dès la première période quand Dario Cvitanich a trouvé la barre et Eduardo a buté sur le portier adverse. Un bilan d’occasions franches plutôt maigre mais il le fut encore plus côté messin. La seule fois où les promus ont cru pouvoir ouvrir le score c’était sur une reprise de…Mathieu Bodmer, qui a failli tromper son propre gardien. Albert Cartier, l’entraineur, avait donc de quoi faire la moue à la fin de la partie, d’autant plus qu’il a perdu sur blessure son gardien Johan Carrasso (touché à la cuisse).AFP

 

 

Réactions

 

 

Alexy Bosetti

Ecoutez l'interview radio

 

Claude Puel (entraîneur de Nice) :

«Vu le scénario, c'est évidemment une victoire à l'arraché. Mais on a pris tellement de buts dans le temps additionnel la saison passée, cela compense. Il faut savoir gagner ce genre de match 1-0 ou au moins ne pas le perdre. Comme on s'y attendait, cela a été un match difficile face à un adversaire discipliné, généreux et habile en contre. Je regrette, qu'en première période, on n'ait pas su se mettre à l'abri. Ensuite, nous avons manqué de maîtrise sur un terrain très compliqué car il s'est dégradé. On a d'ailleurs vu pas mal de glissades et des Messins sont également sortis sur des problèmes musculaires. Nous n'avons plus trop maîtrisé. Nos petits gabarits évoluent à une ou deux touches de balle, là ce n'était plus possible. Je regrette aussi la blessure au mollet de Dario Cvitanich à la dernière minute, nous verrons dans la semaine la durée de son indisponibilité. Alexy Bosetti nous a libérés à la toute fin. Ce n'est pas un joueur athlétique. Il est hors norme et malin. Toujours à l'affût avec des gestes qui sortent de l'ordinaire dans la surface.»

 

Albert Cartier (entraîneur de Metz) :

«Je reste dans le collectif donc je n'aime pas faire porter la responsabilité à un homme. Les fautes, les vraies, sont celles qu'on ne sait pas corriger. J'espère que ce final servira pour la suite de notre championnat. Mon souci est d'avoir un groupe à l'écoute et capable de corriger ses erreurs. La L1 ne fait pas de cadeaux. Si tel est le cas, dans ce genre de match, on prendra un point puis on le gagnera. Il y avait la place de faire mieux à Nice en réglant des petits détails. J'ai vu un match difficile entre deux équipes qui s'arrachent pour faire un résultat. Un match haché, pas forcément agréable à suivre, avec des fautes des deux côtés. Johann Carrasso s'est blessé au quadriceps, et Serguei Krivets, lui, est sorti sur une plaie au genou.»

 

 

Revue de presse

 

 

Cliquez sur l'article

 

Commentaires   

#3 Ganouner06 15-09-2014 00:36
Pourquoi le terrain ete aussi pourri qui a arroser le rerrain autant c'est du n'importe quoi du coup notre belle pelouse a morfler c'est domage sinon Bosetti bravo a lui continu comme ça on voit bien que ta changer et que ta bien bosser encore bravo il fallait absolument gagner ce match
#2 Gilbert 14-09-2014 11:26
Le but :lol:
#1 Thierry 14-09-2014 08:58
Merci pour le but ;-)

Ajouter un Commentaire