Les aiglons ramènent un point de ce premier voyage à l'extérieur grâce à un Hassen impérial mais aussi grâce à une solidité sans faille. On soulignera le bon match de Genevois et Amavi en défense mais aussi de Hult pendant une heure. On signalera l'absence de Pied sur cette rencontre.

 

 

 

 

Fiche technique

 

FC Lorient 0-0 OGC Nice (0-0)

14 000 spectateurs

Arbitre : M. Ennjimi


Avertissements :

FC Lorient: J. Ayew (22e)

Nice: Honorat (35e) à Nice


Les équipes :

OGC Nice : Hassen- G. Puel (Palun 80e), Genevois, Gomis, Amavi - Mendy- Eysseric, Hult- Pied (Vercauteren 87e), Honorat (Bauthéac 62e), Bosetti

FC Lorient : Lecomte - Pedrinho, Koné, Ecuele Manga (c), Guerreiro - Jouffre (Lavigne 75e), Coutadeur, Abdullah, Pelé (Sunu 87e)- J. Ayew (Diallo 61e), Aboubakar

 

 

Résumé



Sylvain Ripoll et ses hommes se savaient attendus pour cette première devant leur public. Retrouvailles ratées ou presque, Nice ayant pleinement réussi son coup en venant chercher le point du nul face à des Merlus en panne de réussite. La rencontre aurait pourtant pu tourner très rapidement en faveur des Lorientais. Impériaux en début de partie, les coéquipiers de Jordan Ayew ont longtemps fait tourner en bourrique leurs adversaires avant de passer d’un rien à côté de l’ouverture du score sur une tentative à bout portant d’Aboubakar (6e ). Un coup dans l’eau qui aurait pu coûter cher mais, pour cela, encore aurait-t-il fallu que les occasions pleuvent sur les buts de Lecomte.


Dominer n’est pas gagner


Peu inquiété, Lorient aura connu une période creuse en début de seconde période. Rien de bien méchant, d’autant que l’escouade de Sylvain Ripoll n’a pas chômé par la suite. Certes mis en danger par un déboulé d’Amavi (53e), les Merlus ont tout tenté pour prendre l’avantage. Sans réussite, Coutadeur (68e), puis Jouffre (71e) butant sur un Mouez Hassen des grands soirs dans les cages. Aboubakar doit même se dire qu’une victoire se joue sur des détails, tant sa frappe appuyée à l’entame du dernier quart d’heure n’est pas passée loin (76e). Du tout bon pour Nice, du moins bon pour Lorient qui, au terme d’un match peu emballant, se contente du nul. Sport24.



Les actions marquantes

 


82è Coup-franc dangereux tiré par Bauthéac ! Le Niçois frappe fort du droit et Lecomte doit faire face à un rebond juste devant lui. Le portier dévie le cuir en corner, qui ne donne rien.

 


 

76è C'est encore tout près !! Aboubakar se retourne et déclenche une frappe puissante à ras du sol qui passe à quelques centimètres du poteau droit d'Hassen.

 


 

70è Hassen encore !! Sur un centre tendu de Pelé de la gauche, Jouffre n'a plus qu'à la pousser au fond mais le prodige sudiste surgit et effectue une parade exceptionnelle devant le Lorientais ! 67è Quel arrêt d'Hassen ! Sur une belle remise de la tête d'Aboubakar, Coutadeur enclenche une superbe reprise de volée du droit que le jeune gardien va claquer en corner.

 


 

54è A un souffle du but ! Sur une ouverture d'Eysseric, Amavi se retrouve dans la surface excentré à gauche et centre fort pour Bosetti. Le ballon longe la ligne de but et ne trouve pas preneur, Bosetti étant trop loin pour la pousser au fond. C'était tout près.

 


 

45è Après une remarquable combinaison entre Amavi et Hult, le premier centre en retrait pour Bosetti qui tire du droit. Le ballon passe de peu à côté du montant gauche de Lecomte.

 


 

40è Belle frappe de Pelé qui oblige Hassen à s'employer de manière spectaculaire. Le milieu breton s'est servi de l'appel d'Ayew sur le flanc gauche pour ajuster une frappe enroulée magnifique. Belle opportunité pour l'équipe de Sylvain Ripoll.

 


 

31è Belle inspiration de Jouffre ! Le milieu de terrain ne se pose pas de question et enclenche une frappe enroulée du gauche des 20 mètres, bien repoussée par Hassen.

 


 

2è Quelle occasion d'Aboubakar ! L'international camerounais est à la réception du corner tiré par Jouffre et croise sa reprise du droit vers le second poteau. La frappe frôle le montant !

 

 

Les principales actions en vidéo

 

 

Réactions


 

Papy Mendy :

On peut être satisfait de ce résultat. C’est une bonne chose pour la suite. On a cherché à produire du jeu, et à exploiter au maximum les situations qui se présentaient. Malheureusement, on n’a pas su marquer. Nous sommes restés concentrés jusqu’au bout. C’est un bon point. A présent, il nous faut bien récupérer et accomplir une bonne semaine de travail avant de recevoir Bordeaux. BeinSports


Claude Puel:

Je suis satisfait du contenu. C'était un match difficile face à une équipe de Lorient qui avait gagné à Monaco. Et quand on vient jouer sur synthétique, on ne sait pas trop à quoi s'attendre. J'ai vu un match alerte, vivant et deux équipes qui n'ont pas cherché à cadenasser mais surtout à essayer de jouer. On a été cohérent, on s'est projeté vers l'avant. On a eu des opportunités, Lorient aussi. Le score de parité est logique mais un score de 2-2 aurait davantage reflété la physionomie du match. Notre gardien a fait de beaux arrêts et si on le lance, c'est qu'on a confiance en lui. C'est très bien. Nous sommes restés cohérents et concentrés face à une belle équipe de Lorient qui a des attaquants qui pèsent beaucoup. C'est un bon point.


Sylvain Ripoll :

La première période n'a pas été conforme à ce qu'on souhaitait donc, pour ça, je suis déçu. Après, quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. On a été trop hésitant, pas à l'aise dans la maîtrise en première période. En seconde, on a su jouer plus haut, dans le sens du jeu. Mais ça reste un match moyen. On a eu quelques belles situations, Nice aussi. Si on regarde la deuxième période, on peut avoir quelques petits regrets. Dans le contenu et la maîtrise, on était largement en retrait. Il n'y a pas eu assez de variété dans nos déplacements. On a manqué de complicité aussi. En deuxième période, on s'est jeté dans la bataille et su ne pas trop s'exposer.

 

 

Revue de presse


 

 

L’homme de cette rencontre n’est autre que HASSEN. Le jeune gardien de but niçois a sans doute marqué des points auprès de Claude Puel qui avait laissé Pouplin sur le banc. Réalisant de nombreux arrêts décisifs, l'Azuréen a été souvent exposé aux attaquants lorientais car GENEVOIS et GOMIS n’ont pas pu contenir la pression. G.PUEL a trop souvent défendu par rapport à son activité offensive, ce qui a considérablement déséquilibré le jeu niçois qui s’est du coup concentré sur le côté gauche. AMAVI a ainsi montré de belles accélérations et des centres dangereux dans la surface lorientaise. Sur le front de l’attaque niçoise, HONORAT n’a pas vraiment été à la hauteur, ne pouvant se mettre en évidence que sur une frappe hors de la surface en première période. BOSETTI n’a pas non plus convaincu, ne trouvant pas l’inspiration de la saison dernière. Sur les flancs, EYSSERIC a plusieurs fois fait parler sa technique et sa vitesse, mais ça n’a pas suffi. La déception niçoise est sûrement pour PIED qui n’a quasiment pas été en vue ce soir. Il a été trop discret sur un côté droit que les Niçois ont trop souvent délaissé. Le cœur du jeu niçois, emmené par MENDY et HULT, a manqué de bons ballons pour alerter la vitesse des attaquants.

Un point c'est tout par Foot365



Le FC Lorient accueille ce soir l’OGC Nice dans le cadre de la deuxième journée de Ligue 1. Après son beau succès le week-end dernier à Monaco (2-1), le FCL aura à cœur de bien débuté son match devant son public pour confirmer cette belle victoire. Mais l’adversaire du soir, Nice, également vainqueur de son premier match face à Toulouse (3-2) s’annonce des plus coriaces. Mais pour cette rencontre Claude Puel devra se passer notamment des services de Dario Cvitanich, Mathieu Bodmer et Didier Digard. En revanche, côté lorientais, Sylvain Ripoll, qui fête son premier match au Moustoir ce soir, peut compter sur les retours de Jordan Ayew et Bruno Ecuele Manga. Les Lorientais sont parfaitement rentrés dans ce match et exercent une grosse pression sur la défense niçoise. Dès la 2ème minute, Vincent Aboubakar est tout près d’ouvrir le score sur une magnifique frappe qui malheureusement passe de justesse à côté des buts d’Hassen. Nice réagit timidement à la 9ème minute de jeu. Jérémie Pied tente sa chance aux vingt-cinq mètres mais son tir passe au-dessus des cages de Benjamin Lecomte. Au fil des minutes, la formation de Claude Puel semblent revenir dans la partie.

 

Du rythme mais pas de but par FCLweb

Commentaires   

-1 #5 alain 17-08-2014 08:10
Citation en provenance du commentaire précédent de Papy :
Ah ben là on écrit plus "Honte à Hassen" tout d'un coup. Ce retournement soudain est gerbant, désolé de le dire.
En espérant qu'il se loupe pas lors d'un prochain match sinon on aura le droit à un nouveau titre humiliant à son égard, j'imagine :-x

Nous ne sommes simplement qu'objectif... il meritait le "honte a Hassen" pour le match en question... il merite les bravo pour le match d hier soir... et qui sait le premier article lui a fait prendre conscience de ses capacites 8)
+2 #4 Ganouner06 17-08-2014 01:28
Bravo a Hassen continu comme ça et fait nous mentire comme j'ai dis l'autre jour je le trouve trop juste pour le championat il doit beaucoup apprendre mais bon la il a fait le job c'est bien moi unbpount a l'exterieur je signe dessuite aller les gas mintenant il faut stoper Bordeau sinon il ne vont pas arreter de nous souller deja que Psg Om Ol Sainté il arrete pas
-2 #3 Papy 16-08-2014 23:34
Ah ben là on écrit plus "Honte à Hassen" tout d'un coup. Ce retournement soudain est gerbant, désolé de le dire.
En espérant qu'il se loupe pas lors d'un prochain match sinon on aura le droit à un nouveau titre humiliant à son égard, j'imagine :-x
#2 alain 16-08-2014 23:07
C'est vrai Gomis a été pas mal comme Mendy aussi
+1 #1 JurassiK 16-08-2014 22:13
Après de retour d'enfer face àToulouse, voilà un 0-0 que l'on n'aurait pas su garder l'an passé. Le pari sur la jeunesse fonctionne pour l'instant avec Hassen et Amavi en têtes de gondole, Mendy et à un degré moindre Honorat. Hult a confirmé qu'il nous sera très utile à différents postes.
Bref nos points forts progressent et nos points faibles s'améliorent petit à petit (les côtés de la défense surtout le gauche et l'attaque, un peu orpheline sans Dario).
Il faut aussi souligner l'intérim sérieux de Gomis aux côtés du roc Genevois.

Ajouter un Commentaire