Fredy Fautrel fausse le championnat et Guingamp ou Evian vont sûrement s'en souvenir. En effet, que dire du premier carton jaune sur Dario Cvitanich alors qu'il y avait pénalty... Alors oui, Sochaux va peut-être se maintenir mais au prix de combien d'erreurs d'arbitrage. Au niveau du jeu, Nice est bien rentré dans la rencontre jusqu'au but contre son camps de Pejcinovic. La seconde période fut faussée, volée par un arbitrage foireux... c'est peut être la raison de la baisse de régime du Gym, accentuée par un deuxième carton sévère de nouveau sur Cvitanich. Nice reste en L1 mais cela on le savait, Fautrel aura sa 308 et Sochaux peut encore espérer!

 

 

 

 

 

Fiche technique

 

FC Sochaux - OGC Nice : 2 - 0 (1-0)

 

Spectateurs : 14000


Arbitre : M. Fautrel


Buts :

Sochaux: Pejcinovic (45e csc), Ayew (56e)


Avertissements :

Sochaux: Ayew (30e), Prcic (34e), Boukari (79e)

Nice: Bautheac (31e), Cvitanich (48e, 79è), Puel (63e)


Expulsion :

Nice: Cvitanich (79e)

 

Les équipes


Sochaux :
Pelé - Faussurier, Sunzu, Carlao (cap), Marange - Corchia, Ilaimaharitra, Roudet (Doubai 90), Prcic, Contout (Boukari 76) - J. Ayew (Mayuka 81)

Nice : Ospina - Kolodziejczak, Bodmer (cap, Pejcinovic, 26e), Genevois, G. Puel - Abriel (Maupay, 67e), Mendy - Pied (Traoré, 67e), Eysseric, Bautheac - Cvitanich

 


Résumé

 

Sochaux est toujours en vie. Une semaine après avoir tenu en échec le PSG (1-1) sur sa pelouse, le FCSM retrouvait son stade Bonal pour un nouveau match capital en vue du maintien. Dans une enceinte bien garnie, les Lionceaux ont fait le nécessaire ce dimanche, lors de la 36e journée de Ligue 1, pour espérer sortir de cette fâcheuse zone de relégation (qu’ils n’ont pas quittée depuis la 3e journée). Un succès face à Nice (2-0), mais ô combien important, qui donnent aux hommes d’Hervé Renard le droit de rêver. Trois points précieux dans la besace, qui s’ajoutent à la défaite d’Evian-TG à Reims (1-0), et voilà les Doubistes à une petite unité seulement des Haut-Savoyards, mais aussi de Guingamp, qui joue mercredi à Monaco. Dans la semaine, Julien Faussurier avait résumé la situation : «Face à Nice nous jouons un vrai quart de finale. Pour aller en demie à Rennes et disputer notre finale contre Evian le 17 mai, il faut déjà gagner celui-là…». C’est chose faite. Si Sochaux a le vent en poupe ces dernières semaines (sixième match sans défaite en championnat), il a montré une fois de plus qu’il était difficile de le bouger dans son antre de Bonal, devenue citadelle imprenable depuis huit rencontres (six victoires et deux nuls).


D’entrée, Sochaux mettait la pression sur le but niçois et affichait ses ambitions avec Corchia (1ere) et Ilaimaharitra (2e). Pourtant, l’occasion la plus franche était pour Nice, quand Pied voyait son tir repoussé sur la ligne par Carlao (16e). Le défenseur axial faisait son retour après avoir été touché avant la rencontre face à Reims (gagnée 1-0) et se muait d’emblée en sauveur. Face à des Sochaliens plus agressifs, Nice perdait Bodmer, touché au bout de vingt-cinq minutes de jeu, et remplacé par Pejcinovic. Le Serbe s’illustrait bien malgré lui en trompant son propre gardien suite à un excellent travail de Jordan Ayew sur la gauche de la surface (1-0, 45e). Peu avant l’heure de jeu, l’affaire était pliée. Dans tous les bons coups, Ayew doublait la mise en coupant de la tête un centre de Corchia (2-0, 57e) et libérait tout un stade. Nice ne parvenait pas à réagir et perdait même ses nerfs avec l’expulsion de Cvitanich (80e). Auparavant, les Aiglons n’étaient pas loin de la correctionnelle sur deux nouvelles tentatives de l’intenable Ayew (67e et 68e). Grâce à ce nouveau succès, le neuvième de la saison, Sochaux met la pression sur l’ETG et l’EAG. Le maintien parmi l’élite, qui n’était encore qu’une douce utopie il y a quelques mois, pourrait bien devenir réel au soir de la 38e journée. Sport24.

 

 

Les moments forts


79ème Cvitanich est exclu ! Après avoir récolté un carton jaune alors qu'il aurait dû bénéficier d'un penalty, l'Argentin reçoit un second jaune pour avoir applaudi ironiquement une décision de l'arbitre.


68ème Sochaux pousse et c'est au tour d'Ayew de se montrer très dangereux. A la réception d'un ballon qui traîne à bout portant, l'ancien Marseillais prend sa chance du pied droit et trouve le moyen de frapper au-dessus.


67ème Sur un corner sortant de Roudet, Sunzu est trouvé au point de penalty mais sa tête est bien repoussée par Ospina.


55ème But d'Ayew pour Sochaux ! Sur un contre doubien, Roudet lance Corchia côté droit, lequel centre en première intention dans la surface. Ayew devance Gevenois et Pejcinovic et croise une très belle tête pour inscrire la deuxième réalisation de la partie.


48ème Monsieur Fautrel se trompe une nouvelle fois et oublie un penalty flagrant à Nice. L'arbitre de la rencontre se paye même le luxe d'avertir Cvitanich pour simulation. Insensé...


45ème But contre son camp de Pejcinovic pour Sochaux ! Alors que les Niçois dominaient, les Lionceaux ouvrent le score juste avant la pause. Ayew, côté gauche, dépose Genevois et centre fort dans la surface. Pejcinovic réalise un tacle glissé malencontreux et envoie le ballon dans son propre but.


44ème Deuxième occasion dans ce match pour Nice avec ce rush d'Eysseric côté droit et cette frappe du gauche depuis l'extérieur de la surface. Le ballon file juste à côté du but de Pelé.


38ème But refusé à Nice ! Sur un centre millimétré de Bauthéac, Cvitanich marque à bout portant. Seul bémol, le passeur est sanctionné (très tardivement) hors-jeu.


15ème Incroyable occasion pour Nice sur ce contre rapide. Décalé à gauche, Bauthéac a la présence d'esprit de trouver Pied en retrait dans l'axe. L'ancien Lyonnais trompe Pelé sur son tir croisé mais pas Carlao, auteur d'un retour salvateur.


5ème Quelle occasion gâchée par Roudet ! Après un débordement énergique, Corchia trouve parfaitement son meneur de jeu au point de penalty. Totalement seul, le numéro 8 sochalien trouve le moyen de tirer au-dessus...

 

 

 

Réactions

 

Claude Puel:

Ce soir je suis surtout en colère par rapport à l'expulsion de Dario Cvitanich pour avoir réclamé un penalty bien réel. Sur ce coup, M. Fautrel a un peu manqué de psychologie. C'est dommage. Ce n'est pas la première fois que nous subissons des décisions litigieuses, mais on n'aboie pas beaucoup. La première période était particulièrement alerte avec plusieurs situations intéressantes en notre faveur. Je pense notamment à l'occasion de Jérémy Pied. On a ensuite l'occasion de revenir en seconde période avec ce penalty non sifflé... Et derrière Sochaux fait le break. Le scénario de la soirée ne nous a donc pas été favorable. C'était un match avec énormément d'intensité et de duels, notamment dans le jeu aérien. Ce soir, nous sommes officiellement maintenus, mais on essaiera de prendre le plus de points possibles lors des derniers matches pour grignoter quelques places au classement.

 

Hervé Renard:

C'était un match charnière à ne pas rater avant deux dernières étapes âpres. Cette victoire est méritée même si nous avons eu de la réussite. On a décidé depuis longtemps de ne rien lâcher. Il n'y a que celui qui se maintiendra au soir de la 38e journée qui aura gagné. Nous sommes toujours 18e et il reste deux semaines et 180 minutes vitales. Le match contre Rennes se jouera dans un contexte spécial, mais on ne se focalisera que sur nous. En Ligue 1, tout le monde joue le jeu, match après match. Personne ne fait de cadeau.

 

Timothée Kolodziejczak:

On s’attendait à un match costaud dans le duels. Sochaux n'a pas lâché. Nous nous sommes créés des occasions, nous aurions pu prendre l'avantage en première période, avec l'occasion de Jérémy. Sochaux a eu de la réussite avec ce but juste avant la mi-temps qui nous fait mal. Ils en ont remis une couche après la pause, mais cette fois il n'y avait rien à redire, ils ont été plus mordants que nous sur la deuxième période. C'est devenu compliqué pour nous à dix ensuite. Sur la deuxième période, Sochaux mérite son succès. Nous ne sommes pas assez tueurs devant le but, ça nous fait défaut depuis le début de saison. Il nous reste deux matchs pour grappiller quelques places au classement. BeinSports


Jean-Pierre Rivère:

On loupe le coche en première mi-temps, nous n’avons pas grand-chose à nous reprocher, au contraire, sur les 45 premières minutes. Je trouve que l’on a ensuite baissé les bras un peu rapidement en seconde période face à une équipe qui a mis beaucoup d’envie et qui se trouvait sur une bonne dynamique.Site Off.


Sebastien Roudet:

On prend les trois points avec plaisir. On avait tablé sur une victoire face à Nice dans la course au maintien. Le coach nous avait dit que ce match était un 1/4 de finale, il est passé. Maintenant il nous reste une demi-finale à Rennes la semaine prochaine et on l'espère une finale à domicile contre Evian. Nous avons passé la première étape, il en reste deux. La partie était assez serrée en première mi temps, les deux équipes ont fait jeu égal. C'était plus débridé en 2e période, il y avait plus d'espace et on en a profité. Nous sommes tombés sur une belle équipe nicoise qui a vendu chèrement sa peau.BeinSports


Sanjin Prcic:

Ce n'était pas évident face à une équipe de Nice qui s'est battue. Le coach parlait d'un quart de finale. Nous l'avons gagné et il faut penser à la demi-finale. Nice s'est procuré des occasions, mais on a résisté et nous avons tout donné pour gagner. Le soutien du public a été très important. On a besoin de nos supporters pour les deux derniers matchs. On garde la tête sur les épaules et on jouera contre Rennes pour gagner. Les Niçois se sont plus énervés que nous. Il fallait surtout que l’on reste bien concentré. Personne ne nous attendait là. C'est très bien mais il faut se sauver. Il reste deux matchs. On y a toujours cru et il faut continuer à enchaîner les grosses performances

 

 

 

Revue de presse

 

A venir

*


 

 


Commentaires   

#3 Xbox Live Gold 19-06-2014 23:02
Hey very interesting blog!

Also visit my blog; Xbox Live Gold: http://xbox-live-free-gold.blogspot.com
#2 tony 05-05-2014 08:46
OBJECTIF REUSSI !!!!!MAINTIEN ASSURE !
Merci a REIMS pour nous avoir donné l'Espoir et le Maintien .
Comme quoi on n'a pas Assuré grand Chose Mais les autres l'ont fait pour nous ! Une VICTOIRE avant la fin du championnat ferait moins désordre, mais c'est plus prés du Miracle que de la Réalité !!Espoir pour la saison prochaine : Dificile de faire plus mal !
#1 Ganouner06 04-05-2014 21:19
A cause de cette arbitre qui fausse le match et de la LFP qui fait tout pour que Sochaux reste en ligue 1 j'espere notre defaite a Evian puisqu'ils ne veulent pas la jouer reglo et bien on va aussi faire de mettre car cela serait injuste on a pas ete a Sochaux pour etre des enculer on voulait jouer le jeu comme tous les autres et bien vu qu'on est mintenant il faut perdre a Evian et vu comment les joueurs de Sochaux ont traiter notre equipe mintenant au foot on peut mettre des coup de coudes et des coups de tete par derriere on craint rien c'est super mais quand c'est nius qui mettant un peu le pied sur la ballon il y a faute et on a pas le droit d'applaudire l'arbitre sinon il y a carton bravo la ligue je suis degouter de la ligue1 mais vraiement

Ajouter un Commentaire