On pouvait penser que ce match sans enjeu pour les 2 équipes amènerait un match ouvert… Eh bien non ! 30 minutes de jeu sur 90. C’est bien peu ! Et le public ne s’est pas trompé en sifflant cette pseudo équipe de foot que représente Nice cette année. On notera tout de même quelque chose d’étonnant côté public ce sont les « Allez l’Ogym » venant de la Populaire Sud. Nous n’avons pas réussi a définir si c’était ironique ou si Rivère avait réussi son pari d’amadouer cette tribune… L’avenir nous le dira ! Sinon côté foot, le côté droit niçois était catastrophique de Puel à Pied. En attaque, nous sommes tellement dangereux que l’on s’endort à chaque action. En défense… il suffit de revoir les buts ( pas chez nous…merci qui !) Bref que la saison se termine car à force on va avoir autant d’abonnés qu’au Ray… Tiens l’OGC Nice ne nous a pas donné le nombre de spectateurs ce soir… pour éviter de dire qu’on était peu nombreux… mais nous l’avons vu !

 

 

Fiche technique

 


Nice - Lorient : 1-2 (1-1)


Spectateurs : 22.000


Arbitre : B. Millot


Buts :

Nice : Kolodziejczak (30'). Lorient : Sunu (19 '), Aboubakar (90+1').


Avertissements :

Nice : Bauthéac (31'), Eysseric (65').

Lorient : Gassama (40'), Ecuele Manga (82'), L. Koné (82').


Les équipes:

Nice : Ospina - Puel, Genevois, Bodmer (cap), Kolodziejczak - Pied (Brüls 66'), N. Mendy, Eysseric, Abriel, Bauthéac (Honorat 66') - Maupay (Amavi 84'). Entraîneur : Claude Puel.

Lorient : Audard - Gassama, L. Koné, Ecuele Manga (cap), Guerreiro - Sunu (A. Traoré 69'), Bourillon, Coutadeur (Doukouré 57'), Monnet-Paquet - Aboubakar, Aliadière.Entraîneur : Christian Gourcuff.

 


Résumé


Le FC Lorient a grimpé à la 10e place du classement en allant surprendre Nice (2-1) dans le temps additionnel grâce à son buteur maison Vincent Aboubakar.


Les Aiglons, déjà contraints au partage des points dans les arrêts de jeu dimanche à Saint-Etienne, ont à nouveau montré leur faiblesse dans le temps additionnel. Nice descend à la 12e place.


Les Niçois ont eu du mal à profiter de leur nette possession de balle (62% en première période) pour défier des Lorientais en bloc bien bas et prompts aux contres.


Sur l'un d'eux, Guerreiro a échappé à la vigilance de Pied et a décalé l'attaquant togolais Gilles Sunu qui, à l'entrée de la surface, a contrôlé et a surpris Ospina d'une demi-volée du gauche (19'), ouvrant la marque en inscrivant son premier but de la saison.


Enfin réveillés, les Niçois ont poussé l'avantage sur un coup franc à 40 mètres d'Eysseric, très mal dégagé des mains par Audard. Opportuniste, le défenseur Thimothée Kolodziejczak a égalisé de près du plat du pied gauche (30').Davantage à la peine en fin de cette période, les Merlus ont résisté tranquillement à la domination stérile des Azuréens.Partageant le même souci de soigner la construction et avec un identique manque de percussion dans la zone offensive, les deux formations ont continué à faire tourner le ballon après la pause, mais avec très peu d'occasions à la clé.


A l'heure de jeu, Maupay, titularisé pour la quatrième fois de la saison en l'absence sur blessure de Cvitanich (cuisse) et Bosetti (rupture ligamentaire cheville), a idéalement décalé à droite Pied, qui a largement mis au dessus.Peu après, servi dans la surface niçoise par Guereiro, l'attaquant breton Vincent Aboubakar a également déchiré sa reprise (73'). Puis Aliadière a sollicité Ospina (86').


Plus incisif dans le final que Nice, plus mauvaise attaque de L1, le FCL a fini par décrocher son troisième succès de 2014 sur une action initiée par Monnet-Paquet pour Aboubakar dans le temps additionnel. Le meilleur réalisateur des Merlus a contrôlé en pivot pied droit et a enchaîné une frappe enroulée du gauche au ras du second poteau (90e+1'), pour une victoire à l'arraché.

 

 

Les moments forts

 

90è +2 But de Vincent Aboubakar pour Lorient ! C'est le but de la victoire, bien sûr ! Servi par Kévin Monnet-Paquet, Aboubakar se retrouve à l'entrée de la surface de réparation niçoise. Il feinte la frappe, élimine et Timothée Kolodziejczak et Nampalys Mendy puis trompe David Ospina d'un tir enroulé du gauche. 2-1 pour les Merlus !


30è But de Timothée Kolodziejczak pour Nice ! Égalisation de l'OGCN ! Près du rond central, Valentin Eysseric catapulte un coup franc puissant, flottant et surtout cadré tout droit sur Fabien Audard. Le Toulousain d'origine est surpris et relâche le cuir dans les pieds de Kolodziejczak, qui ne se fait pas prier pour marquer du plat du pied gauche. 1-1 entre le Gym et le club morbihannais !


19è But de Gilles Sunu pour Lorient ! Perte de balle d'Éric Bauthéac, qui profite à Guerreiro. Le Franco-Portugais sert Sunu devant la surface de réparation. L'enchaînement du milieu offensif, avec demi-volée, est parfait et c'est l'ouverture du score. 1-0 pour les Merlus !


 

 

Réactions

 

Christian Gourcuff (entraîneur de Lorient) :

"En seconde période, nous avons eu la volonté de jouer plus haut. C'était un vrai match de football mais avec un manque d'inspiration dans les trente derniers mètres. Nous avons eu l'application mais aussi un manque de folie offensive. Le maintien est atteint, c'est bien comme cela. On n'en parlera plus. On n'était pas forcément inquiet car l'écart était conséquent sur le bas de classement. Mais on gamberge forcément. Maintenant, on va pouvoir se faire plaisir".

 

Claude Puel :

"Suis-je en colère ? Oui. Les joueurs le sont aussi. Ce n'est pas la première fois qu'on prend un but dans le temps additionnel (huit au total cette saison, ndlr). On savait que ce match serait difficile. On l'a vu d'entrée avec des Lorientais bien en place et trouvant beaucoup de verticalité dans leur jeu dès la récupération du ballon. Il fallait entreprendre et être vigilant. On a fait beaucoup d'efforts. Il nous a manqué de la qualité dans la dernière passe pour porter le danger dans le camp adverse. Un match équilibré qui aurait pu se terminer sur un nul. Nous avons toujours besoin de points et un calendrier difficile devant nous".

 


Revue de presse

 

 

 

ogcnice.info

 

 

Après quatre matches sans victoire en championnat, les Lorientais ont renoué avec le succès en s’imposant dans les arrêts de jeu à Nice (1-2). Les Bretons pointent le bout de leur nez dans la première partie du tableau.

Lorient fait la bascule

 


Commentaires   

#4 maurice francou 14-04-2014 21:29
Nice n'a plus l'energie que lui donnait Civelli.Merci à Rivere et à Puel de l'avoir laisser partir.
Une fois de plus on perd sur une erreur de Gregoire Puel.Quest ce qu'on attend pour le sortir !
+1 #3 mangion 14-04-2014 13:11
encore une faute professionnel on a pas le droit de prendre un but dans les arret de jeu cela fait 8fois c'est trop,je rjoins gabourner06 sur pecinovich il et pas mort au moins
+1 #2 Gabouner06 13-04-2014 00:57
C'est deux dernier match on aurait dû prendre 4 points voir mm 6 au final on en prend 1
+1 #1 Gabouner06 13-04-2014 00:54
Plein le cul a chaque fois on mange un but a la fin on fait trop de cadeaux et toujours trop de blaisser et j'ai pas compris pourquoi Beautheac sort aussi top et Pecinovich qu'est ce qui ce passe on nous prends pour des jambons aucun joueurs de même blaissure n'a manquer autant contre Sainté on était fière et la on prends une bonne claque merci messieurs c'est simpa pour les cadeaux pour les autres et pour nous supporters ils sont ou nos cadeaux

Ajouter un Commentaire