Claude Puel a fait des choix ce soir qui laissent présager un avenir sans Dario Cvitanich et Jérémy  Pied, qui ne sont même pas rentrés sur le terrain. Pour Christian Bruls, son avenir niçois est en train de s’éloigner vu son temps de jeu (5 minutes ce soir), le Gym a montré un volonté sans faille en seconde période répliquant au but bordelais très rapidement... On notera la passe décisive d'Eysseric sur le but niçois qui fut la seule action réussie du joueur. Bosetti marque son 6ème but mais aurait plus être encore plus décisif sur plusieurs situations offensives. On notera aussi la présence rassurante de David Ospina. Ce soir, le Gym a entamé sa saison 2014/2015.

 

 

 

 

 

Fiche technique


Girondins de Bordeaux - OGC Nice : 1 - 1 (0-0)

Arbitre : M. Bien


Buts :

Bordeaux: Jussie (63e sp)

Nice: Bosetti (67e)


Avertissements :

Bordeaux: Mariano (15e), Henrique (51e), Traoré (83e)


Expulsion :

Bordeaux: Traoré (86e)


Les équipes

Nice : Ospina - Puel, Genevois (Amavi, 46e), Bodmer (cap), Kolodziejczak - Mendy, Traoré (Bruls, 85e), Eysseric, Bauthéac (Digard, 62e), Bosetti - Maupay


Bordeaux : Jug - Mariano, Henrique (cap), Sané, Orban - Rolan (Saivet, 75e), Poko, Traoré, Maurice Belay - Jussiê (Faubert, 84e), Hoarau (Crivelli, 85e).

 

 

Les moments clefs:

 

 


 

67ème Eysseric, passé à gauche depuis la sortie de Bauthéac, adresse un excellent centre rentrant vers les six mètres. Maupay coupe la trajectoire, obligeant Jug à se détendre pour repousser. Bosetti, qui rôdait, exploite le rebond à bon escient et expédie le ballon dans le but vide !


63ème Jussiê prend ses responsabilités et ouvre son pied droit pour prendre Ospina, parti à droite, à contre-pied !


59ème Mariano, au terme d'un excellent travail d'approche, fait la différence face à Amavi côté droit avant de centrer en retrait. Poko arrive lancé et s'écroule au contact avec Mendy. M. Bien n'hésite pas et désigne le point de penalty ! La sanction apparaît sévère au regard du ralenti.

 


Résumé

 

 

Bordeaux a loupé le coche. Et l’Europe s’éloigne. Ce quatrième match sans succès (deuxième nul d’affilée) freine forcément les Girondins dans leurs ambitions européennes. Mais ils ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes tant il y avait la place de faire mieux. Face à une équipe niçoise prudente, timide, voire crispée, les locaux n’ont pas su profiter de leurs multiples temps forts en première période. Il faut dire qu’en face, Claude Puel avait fait un pari risqué. L’entraîneur niçois s’est ainsi privé de Brüls, Digard et Cvitanich d’entrée. Dépassés dans tous les secteurs, ses Aiglons ont forcément souffert durant un premier acte à sens unique. Heureusement pour eux, leurs adversaires n’étaient pas bien fringants devant le but. Notamment Hoarau (4e, 7e, 11e, 27e, 58e) et Jussiê (22e), tandis qu’Ospina devait repousser un coup franc de Mariano (34e), puis s’interposer devant le même Jussiê (45e+2).


Maupay-Bosetti, ticket gagnant


Il fallait attendre un penalty provoqué par Poko pour voir Jussiê enfin trouver la faille après l’heure de jeu (1-0, 63e). Nice n’avait pas le temps de douter puisque Bosetti suivait bien une tête de Maupay repoussée par le jeune Jug, premier match en pro de sa carrière (1-1, 67e). Le pari de Puel devenait payant devant l’efficacité de ses jeunes attaquants, qui finissaient en trombe et étaient encore à l’origine d’un bon mouvement. Mais le coup de tête de Maupay flirtait avec la barre (80e). Sur les rotules, Bordeaux ne trouvait pas son second souffle pour reprendre l’avantage et finissait même à dix suite à l’expulsion directe de Traoré (87e). Encore un acte manqué pour les Girondins…Sport24.

 


 

Réactions

 

Claude Puel:

Nous avons fait un bon match même si les Bordelais ont eu de bonnes situations. Nous aurions pu mieux négocier certaines tentatives. Ce n’était pas un match évident. Nous avons sorti deux joueurs sur blessures, Genevois et Bauthéac. Traoré et Digard reprenaient. Obtenir ce point après avoir été menés au score est une bonne chose. Nous sommes allés chercher l’égalisation. L’attitude de mes joueurs a été exemplaire. Les Bordelais ont mis beaucoup de densité physique. Ils sont rapidement en situation dangereuse avec des centres directs sur Hoarau. Mes joueurs ont tout donnée ce soir. Ils ont résisté et ont été très costauds. Notamment en deuxième mi-temps, nous avons essayé de jouer et de ressortir proprement les ballons. Tout n’a pas été parfait mais les joueurs ont été récompensés par ce point. Après les deux victoires précédentes c’est un bon point pris à l’extérieur. Nous sommes repartis de l’avant tout de suite après avoir concédé l’ouverture du score. L’équipe a fait preuve de caractère. Nous avons été très courageux. Ce point est mérité au vue du match. Bordeaux a eu des situations chaudes. Ils sont très dangereux sur les centres. David Ospina a fait des arrêts décisifs mais toute l’équipe a fait les efforts. Nous n’avons jamais été à côté de notre sujet. Nous avons été en capacité de revenir. Au vue du scénario du match et du nombre de blessés c’est un bon résultat.

 

Françis Gillot:

Nous devons faire la difference bien avant, avec deux ou trois buts d’écart. Nous ratons le coche en premiere mi-temps. Nous avons beaucoup plus d’occasions, mais nous n’arrivons pas à concrétiser. C'était moins cohérent en seconde période. Nous arrivons à marquer en premier et comme d’habitude on se fait rejoindre. C’est dommage, il y avait un bon coup à jouer. Il serait temps de s’y mettre pour marquer des buts. Nous ne sommes pas efficaces. Nos adversaires directs n’ont pas gagné, mais à force de laisser passer les occasions nous ne remontons pas au classement. C’est dommage je pense que nous meritions mieux. Il y a eu des satisfactions. Nous méritions de gagner. Azbe Jug a fait un bon match. Il fait un arret reflexe sur le but. Il était serein même si ce n’etait pas evident.Nous allons continuer à travailler. On sent Guillaume mieux, mais ce n’est pas suffisant. Le travail va gommer tout ça, mais il ne reste que 8 matches. Il faudra être plus efficace. Il y a beaucoup de centres et de décalages. L'association Hoarau-Jussiê était intéressante. Nous sommes cinq ou six équipes à briguer cette cinquième place, qui reste l’objectif. Ce n’est pas perdu. Mais il va falloir lancer une série. Avec ce que l'on a vu aujourd'hui, rien ne me semble perdu. Nicolas a été très bon en première mi-temps, même s'il doit plus tenter sa chance. Mais c'est uniquement dû à la confiance



Alexy Bosetti:

On était venu ici pour ramener quelque chose. Ce point pris ici c’est bien pour la fin de la saison. Sur le but, Valentin (Eysseric) effectue un centre rentrant, et avec la pluie, le ballon fuse. Où je vais chercher ma grinta ? Ma jeunesse, et le maillot que je porte ! Maintenant, une grosse rencontre nous attend contre Paris (vendredi soir). C’est un match bonus, où il n’y a pas à avoir peur.


 

Nicolas Maurice-Belay :

Ce soir c’est difficile. Nous avons dominé, nous ouvrons le score difficilement. Les Niçois égalisent sur leur première occasion. On est à notre place. Nous sommes à trois points du sixième malgré nos contre-performances, nous sommes toujours dans la course. A chaque fois que nous avons eu l’opportunité de remonter, nous ne l’avons jamais saisie. De ne pas mener dans nos temps forts, c’est frustrant. Nous avons donné de la confiance à nos adversaires. Nous étions bien dans le jeu, c'est encourageant. Le positif, c’est que nous avons bien joué, mais cela n’a pas suffi. Nous devons nous concentrer sur nous même et arrêter de calculer. C’est énervant comme scénario. Personnellement j’ai deux situations que j’ai mal gérée et ça énerve encore plus. Azbe a été très bon, il a montré de l’assurance, surtout lorsqu'il a dribblé un attaquant adverse. J'espère qu'il va continuer à travailler.

 


Revue de presse

 

 

 

 

 

 

Les Bordelais font du surplace. Ils ont été accrochés ce samedi par Nice (1-1). Ce deuxième match nul consécutif après celui de Montpellier (1-1), alors qu'ils ont largement eu les moyens de l'emporter, ne les arrange pas vraiment au classement. Les Girondins avaient pourtant l'opportunité de revenir à un point de Marseille ! Mais, comme souvent cette saison, ils ont payé un réel manque d'efficacité, qui les empêche de se mettre à l'abri et surtout, les place à la merci de l'adversaire.


Les bordelais ratent l'occase

Commentaires   

#1 Gabouner 23-03-2014 04:02
J'espere que Beautheac n'a rien on a besoin de lui contre le PSG tous ça a cause de cette enculer de Gillot personne remarquer qu'a chaque fois que ce soit a Sochaux ou a Bordeau avec Gillot on voit une equipe en face qui nous blaisse nos joueur et a chaque fois il veulent nous faire tres mal et on a des joueurs qui finisse a l'imfirmerie je vous jure que depuis qu'il etait a Sochaux a l'epoque d'Antonetti a Nice il se passe toujours des mauvais gestes mm antonetti lui avait dit une fois a Gillot ,je reprends la phrase :"Il y a un contrat sur mon joueur"
Et Gillot il fesait celui qui comprener pas on fesait une tronche de cul
Les cartons jaunes et rouges pour Bordeau c'est lui qui commandité a ces joueurs de nous faire mal surtout quand je vois Abdou Traoré faire tres mal a Ospina a Mahamane et a Bosetti moi je me rapelle bien d'Abou Traoré quand il a joué 1 an chez nous il ne fesait pas de grosse fautes comme cela enfin bref Gillot est une grosse merde

Ajouter un Commentaire