Vous allez nous dire encore une défaite! Ok. Vous allez nous dire que notre défense est un peu light sur le but! Ok... mais nous allons vous rétorquer que nous ne méritions pas cela et surtout pas comme ça. Alors oui, on a fait un match moyen, comme les rémois. Un match nul aurait été plus équitable. Quoiqu'il en soit le Gym est marqué... mais à force cela devrait payer avec l'entrée de Bauthéac (boitait-il à la sortie??), un Eysseric un peu plus convaincant en rentrant en cours de jeu et un Dario moins esseulé. Le cauchemar du Gym continue... On va se réveiller... 

 

Fiche technique

 

A Reims, Stade Auguste Delaune, Stade de Reims - OGC Nice : 1 - 0 (0-0)

Arbitre : M. Jochem

Spectateurs : 14757

 

But :

Reims: Charbonnier (92e)

 

Avertissements :

Reims: Charbonnier (30e)

Nice: Puel (26e), Kolodziejczak (41e)

 

Les équipes:

Reims : Agassa - Mandi, Fofana, Weber (cap), Signorino - Krychowiak (Devaux, 36e), Oniangué, Albaek - Ayité (Fortes, 72e), Charbonnier, De Préville (Courtet, 60e)

Nice : Veronese - Genevois, Pejcinovic, Bodmer - Kolodziejczak, Digard (cap), Bruins (Bauthéac, 73e), Mendy, Brüls (Eysseric, 64e), Puel - Cvitanich (Bosetti, 85e)

 

 

Résumé

 

La dégringolade continue. Surpris dans les ultimes secondes par une frappe de Charbonnier (90e+3), Nice a subi sur la pelouse de Reims (0-1) son septième revers d’affilée. Et à en juger les mines défaites des Aiglons au coup de sifflet final, on parie qu’ils se demanderont un moment comment ils se sont débrouillés pour le perdre celui-là. A l’exception d’une frappe écrasée d’Albaek dès la deuxième minute et d’une main de Kolodziejczak qui aurait pu être sanctionnée d’un penalty (67e), Reims n’a jamais réussi à peser offensivement. Un constat qui pourrait également s’appliquer aux Niçois même s’il y a eu du mieux en fin de match.

 

Paradoxalement, Nice a flanché au moment où il semblait avoir pris l’ascendant sur son adversaire. Certes, il ne restait déjà plus que vingt minutes à jouer, mais les occasions avaient été jusque-là tellement rares que mieux vaut tard que jamais. En vrac : une relance ratée de Fofana dont n’est pas parvenu à profiter Bruins (72e) ; un contre de Bauthéac qui a contraint Agassa à son premier vrai arrêt (75e) ; mais aussi deux tentatives d’Eysseric de peu à côté (85e, 89e). Entre une formation moins à l’aise à domicile qu’à l’extérieur et une autre qui voulait se rassurer après une série de six défaites d’affilée, les prises de risques ont été limitées. Un euphémisme…

 

Une partie du public rémois n'a d'ailleurs pas hésité à manifester son mécontentement, notamment à l’encontre de… Gaétan Charbonnier. C’était avant que l’ancien attaquant de Montpellier profite d’une première tête d’Oniangue détournée par Verone, puis d’une remise de Fortes pour inscrire son premier but de la saison. «Ce soir, on a joué à onze et demi (et pas à douze), a souligné l’intéressé au micro de BeIN Sport. Ce but, c’est ma réponse à ceux qui me sifflaient. Merci à l’autre moitié du public de nous avoir soutenus jusqu’au bout». Grâce à ce succès, Reims grimpe au sixième rang, tandis que Nice stagne à la 17e place, six longueurs devant le premier relégable, Valenciennes. L'Equipe

 

 

Réactions

 

Claude Puel :

«C'est un scénario qui nous est encore une fois défavorable. On était bien en place, très courageux. Cette équipe rémoise nous a imposé de gros duels et beaucoup de jeu direct, on a su répondre présent. Et on a eu des opportunités, c'est dommage qu'on n'ait pas réussi à en concrétiser une. On a été costaud, solide et entreprenant. La déception est légitime. Le scénario est très, très dur. Je ne sais pas si Reims a eu une autre occasion franche en dehors du but. On n'a pas le temps de s'appesantir. A nous de bien travailler cette semaine et bien préparer le match contre Sochaux, un concurrent direct. Avec la même envie de se battre, on fera tourner les choses dans le bon sens».

 

Hubert Fournier (entraîneur de Reims) :

«On y a cru jusqu'au bout, le dernier quart d'heure était difficile, c'était le troisième match en huit jours pour certains. On a su aller chercher la victoire. Je suis fier de mes joueurs, un peu moins du public. On n'est que le 17e budget de la Ligue 1. Les joueurs étaient remontés en fin de match par la réaction du public. Notamment Gaëtan Charbonnier. Sur l'ensemble du match, on ne vole pas cette victoire. On l'a cherchée. On a manqué de talent dans les phases de finition, mais il y avait peu d'espace, c'était le troisième match en une semaine, et ça a joué. Mais durant les 93 minutes, on a mis beaucoup de coeur, on a été très travailleurs. Ce n'était peut-être pas le match le plus emballant qu'on ait fait, mais c'était un match courageux. Et il faut savoir faire preuve de cette qualité-là. La sixième place, c'est anecdotique, en revanche, les 25 points qu'on a ce soir, on ne pourra pas nous les enlever».

 

 

Revue de presse

 

Le problème c'est Cvitanich

Cliquez sur l'article

 

 

Nice a enregistré ce samedi une septième défaite d’affilée en Ligue 1. L’équipe de Claude Puel a cédé dans les toutes dernières secondes à Reims (1-0), lors de la 17e journée. Les Rémois, eux, grimpent à la 6e place du classement.

Nice au 7ème sous sol

 

Alors que les Niçois pensaient tenir le point du match nul, Reims par l’intermédiaire de Charbonnier, est venu crucifier le Gym dans les arrêts de jeu (1-0). Une septième défaite consécutive en Ligue 1 qui plonge le club azuréen dans la crise.

Un Nice tristement historique

  

Commentaires   

#4 gratanic 10-12-2013 06:11
blacaval demeldeuze!
#3 maurice francou 08-12-2013 13:07
cIVELLI ! CIVELLI ! merci à Puel et à Rivere de l'avoir retenu !
#2 Lagamate 08-12-2013 06:57
Comment voulez vous un jour gagner un titre en étant aussi fragile.Sortez de votre bulle et allez voir le monde exterieur!
Par exemple allez une journée déboucher les egouts remplis de merde et vous verrez que vous n'avez en aucun cas le droit de déprimer(esseyr ic,et j'en passe).Retrouve z le sourire et pratiquez du beau jeu.Aprés, la défense évidemment Ospina est indispensable avec puel ,kolo,pecinovic et bodmer qui est bon mais trop effacé par rapport a CIVELLI.Les remplacents derriere c'est nimporte quoi.(complètem ent distrait)
(Réaction d'un con qui gagne 1600 euros et qui porte un masque toute la journée pour se protéger des gazs toxiques)
Alors arretez de nous faire rigoler avec vos commentaire à 2 balles Mr les joueurs et ACTION!
#1 Gabouner 08-12-2013 00:02
Aller Veronese casse toi vivement le retour d'Ospina parceque depuis que Ospina n'est plus la j'ai jamais eu honte de ma vie de voir notre équipe jouer aussi nul que cela et encaisser autant de but je ne peux pas dire que Veronese nous a depaner il a juste fait office de gardien de but mais il n'a vrai pas le niveau encore moins de ligue2 dsl de dire cela mais depuis que je les vu jouer il nous a pas sortie de grand match

Ajouter un Commentaire