L'entraîneur, très apprécié d'une tribune niçoise, n’a pas du tout aimé que ces joueurs-bourrins n’aient pas réussi à vaincre une petite équipe sans moyen… Comme quoi l’argent ne fait pas tout, contrairement à ce que pense ce coach de génie.../...

 

 

« Ce soir, ce sont les tricheurs qui ont gagné quand vous voyez le saut de l'ange de Bauthéac. Et Cvitanich, ça fait plusieurs matches que je le vois, le vice devient tricherie." » a-t-il déclaré en mauvais perdant.

 

Fred il va falloir se recycler car quel que soit les moyens que l’on te donne, tu vautres lamentablement à la 8ème place.

 

En ce qui nous concerne c’est trois points de plus dans notre course au maintien.

 

 

Fiche technique

 

Nice - Rennes : 1-0 (0-0)

Arbitre : M. Rainville.

 

Buts:

Nice : Cvitanich (66', sp)

 

Avertissements:

Rennes : Kana-Biyik (7’, 53'), Mavinga (57')

 

Exclusions:

Rennes : Kana-Biyk (53'), Jebbour (65')

 

Les équipes:

Nice: Ospina - Genevois, Civelli, Gomis (Pejcinovic, 45'), Kololodziejczak - Digard, Traoré, Abriel (Bauthéac, 54'), Pied - Eysseric (Mériem, 82'), Cvitanich. Ent : C. Puel.

Rennes: Costil - Théophile-Catherine, Kana-Biyik, Apam, Mavinga - Danzé - Pitroipa, Féret (Foulquier, 69'), Diallo, Alessandrini (Jebbour, 57') - Erding (M'Vila, 58'). Ent : F. Antonetti.

 

 

Résumé

 

Nice pourrait bien être l'un des invités surprises dans la course aux places européennes. Loin de son début de saison délicat, le Gym, provisoirement septième du classement, a porté mardi sa série d'invincibilité à sept matches, avec à la clé une victoire obtenue au Ray face à Rennes (1-0). Un succès qui s'est dessiné en seconde période, après un premier acte d'un rare ennui. Si les hommes de Claude Puel prenaient rapidement le contrôle du ballon face à des Bretons amoindris dans l'entrejeu (Makoun et Pajot absents, M'Vila trop juste pour être titulaire), leurs velléités restaient inoffensives. Locaux et visiteurs, incapables de produire un mouvement digne de ce nom, rivalisaient également de maladresse sur coup de pied arrêté. Statistique éloquente : chaque équipe n'avait frappé qu'une seule fois au but en quarante cinq minutes !

 

Les débats montaient finalement en pression après la pause. Toujours aussi pauvre qualitativement, la rencontre tournait néanmoins en faveur des Niçois. Car quelques minutes après l'expulsion de Kana-Biyik pour deux cartons jaunes (8e, 54e), Jebbour concédait un penalty et écopait lui aussi d'un carton rouge, très sévère. Cvitanich ne laissait pas passer cette occasion et inscrivait l'unique but de la rencontre en prenant Costil à contre-pied (1-0, 67e). Réduits à neuf, comme au Parc des Princes en novembre dernier, les Rennais ne trouvaient cette fois pas les ressources pour repartir avec un résultat positif. Le Gym maîtrisait la fin de match et profite de cette victoire pour dépasser son adversaire du soir au classement, au bénéfice d'une meilleure différence de buts (+2 contre +1). Sport24

 

 

Réactions

 

Frédéric Antonetti:

On faisait un match solide, sans se créer trop d'occasions. On avait pris l'emprise sur le jeu, on n'était déstabilisé que sur coups de pied arrêtés. Puis il y a eu des faits de jeu. Un carton rouge injustifié car le premier jaune n'existait pas. Puis, un saut de l'ange de Bauthéac. Les images parlent d’elles-mêmes. Il n’y a pas mort d’homme mais ce sont des faits de jeu graves pour le résultat. Je constate qu’on est l’équipe qui prend le moins de cartons jaunes mais le plus de rouges. Ce soir, les tricheurs ont gagné et cela me révolte. Gagner comme ça ne m’intéresse pas..

 

Eric Bauthéac:

Sur le centre, j'ai sauté et senti une main dans le dos qui m'a déséquilibré. Si le coach adverse pense que j'ai fait un saut de l'ange, tant pis pour lui. Les images prouveront que ce n'est pas le cas.

 

Les interviews audio

 

 

Revue de presse

 

Rennes aura sûrement du mal à digérer. Réduit à neuf dès la 65e minute, le Stade Rennais s’est incliné sur la pelouse de Nice (1-0). C’est l’inévitable Dario Cvitanich qui a marqué le penalty de la victoire pour les Aiglons. Avec ce septième match sans défaite en L1 (cinq victoires, deux nuls), l’OGCN confirme et remonte provisoirement à la 7e à égalité avec Rennes, qui n’avance pas encore une fois après avoir laissé échapper deux points contre Brest ce week-end (2-2).

Nice pointe son nez

Commentaires   

#3 Colonna 12-12-2012 20:57
Les tricheurs ont gagnes et les bouchers bretons ont perdu !!! Sacre anto il a toujours a dire . Rennes 1er de ligue 1 au carton rouge 8 !!! C est pas un hasard, ou alors tout les arbitres se font abuser
#2 marc 12-12-2012 16:42
bravo surtout qu'il y avait une bonne equipe en face. notre attaque semble fatiguer plus que 2 rencontre a tenir
#1 tony 11-12-2012 23:38
Bravo ! Content du résultat et de la solidité .Mais restons humbles quand même car le 2° carton rouge est quand même trés sévère ! Il n'y a pas eu la maitrise habituelle, mais ne soyons pas trop difficile ! C'est bien, 3 points de +

Ajouter un Commentaire