Les aiglons ont joué pendant 30 minutes ou plutôt ont tenu le ballon pendant 1/2 heure. Ensuite, les "rouge et noir" ont sombré petit à petit. Trois erreurs: une de Palun, une d'arbitrage, une du duo Civelli-Delle et l'OGC Nice repart avec trois buts dans les filets comme à Reims. Devons-nous nous inquiéter?

 

 

Un peu quand même surtout lorsque l'on a une défense qui prend l'eau. Gomis, qui n'était pas du voyage, doit sourire... ou s'il aime le club, il a dû casser sa télé, Ospina doit se dire que son remplaçant n'est pas encore à la hauteur et se demander pourquoi on le paie. Au milieu, Meriem devrait repasser sur le banc afin de souffler un peu et Eysserric devrait démarrer à sa place... Mais nous pouvons discuter pendant des heures... Une bonne nouvelle, Maupey semble plus prometteur que Bosetti... On ne parlera pas de la panenka tellement nous sommes gavés par cette nouvelle désillusion.

 

 

Fiche technique

 

Stade de la Mosson, Montpellier Hérault bat OGC Nice 3 à 1 (mi-temps 0-0).

15.549 spectateurs

Arbitre :
M. Bastien

 

Buts :

Montpellier: Camara (53e), Utaka (64e), Civelli (87e csc)

Nice: Cvitanich (90e+2 pen.)

 

Avertissements :

Montpellier: Utaka (49è), Bedimo (63è), Congré (79è), Charbonnier (86è) 

Nice: Traoré (93è)

 

Expulsion :

Montpellier: Bocaly (91e)

 

Les équipes:

Montpellier :Jourdren - Bocaly, Congré, Hilton (cap.), Bedimo -Saihi, Belhanda, Cabella (Estrada, 84e), Mounier (Charbonnier, 59e) - Utaka (Jeunechamp, 90e), Camara

Nice : Delle - Palun (Maupay, 66e), Civelli, Pejcinovic, Kolodziejczak - Digard (cap.), Traoré - Pied (Bosetti, 79e), Meriem (Eysseric, 62e), Bauthéac - Cvitanich

 

 

Résumé

 

Montpellier, enfin efficace, s'est réveillé samedi soir en remportant son premier succès (3-1) de la saison à la Mosson face à l'OGC Nice, lors de la 10e journée de Ligue 1.

 

Grâce à cette troisième victoire en championnat, le champion de France est remonté à la 12e place.

 

Trois jours après sa défaite mercredi en Ligue des champions devant l'Olympiakos (1-2), l'équipe de René Girard montrait enfin sa force de caractère pour interrompre une série de trois défaites toutes compétitions confondues.

 

Nice, qui n'a pris qu'un point lors des trois ultimes rencontres, rétrograde à la 16e place après sa troisième défaite de la saison.

 

Montpellier, qui n'avait plus gagné à domicile depuis le 13 mai face à Lille (1-0), a retrouvé ses vertus mentales et collectives pour domine les Niçois en inscrivant trois buts après la pause par ses attaquants Camara et Utaka, alors que le défenseur niçois Civelli marquait contre son camp.

 

Les Héraultais, qui ressentaient l'effet de la fatigue trois jours après leur match en Ligue des champions, étaient long à se mettre en route. Grâce à une tête de Renato Civelli (13) et une frappe de Eric Bauthéac (17), les Azuréens inquiétaient le gardien héraultais Geoffrey Jourdren, qui retrouvait sa place de titulaire après avoir été écarté durant deux matches.

 

Civelli maladroit

 

Au bout de vingt-cinq timides minutes, l'équipe de René Girard s'appropriait enfin le jeu et s'offrait deux nettes occasions de but. La tête de Souleymane Camara passait de peu à côté (25). Deux minutes plus tard (27), le défenseur niçois Pejcinovic sauvait sur la ligne une reprise à bout portant de Anthony Mounier.

 

Montpellier débloquait la rencontre dans les vingt premières minutes de la seconde période. A la 53e minute, Camara, en position d'avant-centre, exploitait une erreur du défenseur niçois Palun pour gagner son duel avec Delle et ouvrir la marque (1-0). L'attaquant sénégalais inscrivait ainsi son cinquième but de la saison.

 

Onze minutes plus tard, John Utaka, bien servi par Rémy Cabella, ajoutait un second but en ajustant de près le gardien azuréen (64).

 

Dans les dernières minutes, Montpellier parachevait sa première victoire de la saison à domicile par un troisième but inscrit maladroitement contre son camp par le défenseur central niçois Civelli (87). Dans le temps additionnel, l'avant-centre des Aiglons Cvitanich réduisait l'écart sur un penalty, consécutif à une faute de Bocaly exclu sur l'occasion.

 

 

 

Réactions

 

Jarmel Saihi

On joue notre jeu, on connait la qualité de notre groupe. La réussite nous fuyait un peu, mai son l'a retrouvé. Maintenant, il y a ce but. Ca nous agace, on aurait aimé rester sur une bonne note du début à la fin. Mais on ne va pas faire la fine bouche. On est heureux sur les buts, mais on a d'autres occasions, celles de Rémy Cabella, la tête de Souley Camara, le face à face de Gaëtan Charbonnier. Si on a sept ou huit occasions, il faut bien en convertir un peu !

 

René Girard (entraîneur MHSC) :

On a fait un match plus que correct. On s’est crée des occasions et on a su les concrétiser. Ce soir, les garçons ont prouvé qu’il y avait matière à avoir quelques points de plus. Ça fait vraiment du bien de gagner à la maison, maintenant, il faut continuer à travailler. Cette victoire fait surtout du bien au niveau du mental, d’autant qu’il ne faut pas oublier que l’on sortait d’un match de Ligue des Champions et que cette équipe de Nice est difficile à jouer. Il y a du mieux car nous n’avons pas trop concédé d’occasions non plus.

 

Claude Puel:

On a fait une très bonne première mi-temps dont 25 minutes de qualité puis on est peu à peu tombés dans l’à peu près. On était bien reparti en 2e mi-temps mais ce couac défensif a relancé les Montpelliérains alors qu’on semblait être sur les bons rails. J’ai presque la sensation qu’on a offert ce match à Montpellier en payant cash nos erreurs. C’est dur à accepter. Il faut continuer à travailler. Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire sur ce match. Il faut faire preuve de caractère et repartir de l’avant.

 

 

Revue de presse

 

A défaut de briller, Montpellier a au moins gagné et c'est déjà ça. Il aura donc fallu attendre son cinquième match à domicile pour voir le champion de France s'y imposer, samedi contre Nice (3-1), après deux défaites et deux nuls. Un succès qui soulage forcément les Héraultais, trois jours après leur nouveau revers cruel en Ligue des champions. Mais un succès qui leur fait surtout un bien fou sur le plan comptable. Car aux portes de la zone rouge avant ce week-end, les hommes de René Girard ont désormais une petite marge.

Montpellier se redresse enfin

 

Montpellier a décroché sa première victoire de la saison à domicile contre Nice. Le champion de France en titre, encore loin de son niveau, a surtout profité du laxisme des Aiglons pour l'emporter.

Montpellier débloque son compteur

 

Enfin un premier succès à domicile pour Montpellier qui s’est imposé face à Nice (3-1). Pas encore totalement convaincants, les Héraultais ont su réaliser l’essentiel avec cette victoire importante qui les éloigne de la zone rouge.

Montpelier ouvre son compteur

Commentaires   

#3 steph 28-10-2012 18:59
c'etait prévisible. :cry:
#2 marc 28-10-2012 11:24
urgent on n'as pas arriere droit dans l'effectif . y a marre de ce goal qui arrete que dalle c'est pas l'avenir c'est une chevre pire que gregorini :oops:
#1 tony 28-10-2012 11:18
heureusement MONTPELLIER était moins bon que Mercredi ."Comme dirait quelqu'un"LE CONTENU N'EST PAS MAUVAIS ,ON AVAIT LE MATCH EN MAIN, MAIS ON PRENDS 3 BUTS QUAND MÊME !!! 4 ERREURS : 1 Arbitre 1 Palum 1 Jelle 1 Puel . Maintenir Mériem et Jelle actuellement!
C'est un bon groupe,Alors faison entrer les autres !!

Ajouter un Commentaire