Samedi dernier, on aurait pu penser que la fraicheur était la cause d'un match bien triste... Cette excuse n'aura pas lieu ce soir. Une défense aux abois. Pas un joueur au dessous du lot. Un milieu inexistant. Heureusement que Cvitanich est adroit devant le but, même si ce dernier était hors-jeu lors du seul but niçois.

 

 

Claude Puel a-t-il une dent contre Abriel pour le laisser en permanence sur la banc? Surtout que ce joueur est loin d'avoir démérité en Coupe de la Ligue face à Brest. Etait-il opportun de faire rentrer un jeune de 16 ans sans expérience dans un match indécis? Ces questions nous laissent un peu pantois ce soir après cette nouvelle désillusion.

Pour le reste un match à oublier...

Et pour finir comme nous disions ce matin lors de la présentation de la rencontre: un match dure 90 minutes minimum

Fiche technique

Stade Auguste Delaune, Stade de Reims bat OGC Nice 3 à 1 (1-0).

Arbitre : M. Fautrel

Buts :

Reims: Rigonato (16e), Courtet (86e, 90e+3)

Nice: Cvitanich (63e)

Avertissements :

Reims: Fauvergue (42è)

Nice: Traoré (41è), Civelli (45è), Pied(66è)

Les équipes:

Reims : Liébus - Mandi, Tacalfred (cap.), Weber, Souaré - Krychowiak, Ca (Ramaré, 78e) - Glombard, Devaux, Rigonato (Ghilas, 69e) - Fauvergue (Courtet, 54e)

Nice : Delle - Genevois, Civelli, Pejcinovic, Palun - Digard (cap.), Traoré, Diaz (Meriem, 46e) - Pied (Rafetraniaina, 81e), Cvitanich, Eysseric (Bosetti, 90e)

Résumé

Reims, vainqueur de Nice 3-1 dans les dernières mintues graóce à un doublé de Courtet, a enchaîné quatre succès de suite sur sa pelouse et figure à une inattendue quatrième place avant les derniers matches de la 8e journée, dimanche.

Follement encouragés parleurs supporteurs, les Rémois ont converti leur première véritable occasion. Diego, absent depuis deux semaines (blessé à une cuisse), n'a pas manqué son retour. Un appel dans le dos de la défense, un caviar de Devaux, et le Brésilien n'a plus eu qu'à fixer Civelli et Delle pour ouvrir le score (16e).

Après l'égalisation niçoise contre le cours du jeu (par Cvitanich, 62e), les Rémois ont dû se faire violence pour arracher leur victoire dans les dernières minutes de la partie. Courtet, quatre buts depuis le début de la saison, a fait chavirer le stade Auguste-Delaune en marquant deux fois en sis minutes (87e, 90+3e).

Outre son but, Nice n'a été dangereux qu'une seule fois en première période, sur un coup franc direct que Diaz a envoyé sur la barre (45).

Cvitanich (quatrième but également) a profité d'un contre favorable pour égaliser depuis l'entrée de la surface de réparation. Courtet, entré en jeu en seconde période, s'est offert un doublé. D'abord en reprenant un ballon mal renvoyé, puis en ajustant Delle de près sur un dernier contre.

Réactions

Hubert Fournier :

«Nous avons fait une très bonne première période, nous avons maîtrisé. Nous menons logiquement. Mais le point négatif de la soirée, c'est l'entame de la seconde période. Nous avons laissé le ballon à Nice, et logiquement aussi, Nice a égalisé. Il y a des matches pour les remplaçants, c'en était un ce soir. Courtet, bien sûr, mais aussi les rentrées de Ramaré et Ghilas ont été décisives. C'est une belle satisfaction. Ça montre, une de fois de plus, que tout le monde est concerné. Notre classement, c'est la photo ce soir. Ce qui m'intéresse, c'est l'écart que l'on creuse sur nos concurrents. Le prochain match contre le PSG, bien sûr qu'on y pense déjà. Et on ne va pas y aller pour prendre des photos du Parc des Princes !»

Claude Puel :

«C'est un coup d'arrêt pour nous. Jusqu'à présent, nos matches étaient bons dans le contenu. Là, il nous a manqué une première mi-temps pour réussir un match plein et espérer autre chose ce soir. On joue les matches pour les gagner, on ne pensait pas à notre série d'invincibilité. Mais la manière avec laquelle nous sommes entrés dans ce match et joué la première période ne pouvait pas nous faire gagner. Après la pause, toute l'équipe s'est bien reprise.»

Revue de presse

Le Stade de Reims a remporté son 4e match à domicile en battant l'OGC Nice ce samedi soir (3-1). Grâce à Diego et un doublé de Gaëtan Courtet, les Champenois se rapprochent du podium de la Ligue 1.

Reims sabre le champagne

 

Commentaires   

#8 tony 12-10-2012 11:27
EFFECTIVEMENT Ultear n'a pas vu le même match que nous !!Match ou on a eu la chance de revenir (ce qui était déja un hold hup) et résultat qu'on aurait dû tout faire pour conserver ! Soyons réalistes et ne nous emballons pas !Avec de la réussite et du travail ,on peut s'en sortir .On en aura une "idée" contre St Etienne .
#7 marc 09-10-2012 22:31
on a 4 gardien et c'est le plus nul qui joue. derrière seul kolo est un lateral
#6 gilles 07-10-2012 16:00
Citation en provenance du commentaire précédent de maurice :
il me semble urgent de rappeler OSPINA,et PALUN n'est pas convaincant au poste d'arriere

je sais pas si david nous aurait gagner ou perdre le match mais une concurrence doit être mise en place :-)
+1 #5 gilles 07-10-2012 15:59
il faut savoir assurer et hier ce n'était pas le cas. On a Gomis et Abriel sur le banc et on fait rentrer Rafetraniaina. C'est presque de l'inconscience. :sad:
#4 maurice 07-10-2012 14:44
il me semble urgent de rappeler OSPINA,et PALUN n'est pas convaincant au poste d'arriere
#3 Ultear 07-10-2012 12:05
Il faut dire que Reims est l'une des équipes dans ce championnat.

Inutile de faire genre un coup de gueule, alors que Delle a été choisi par Puel car il a été convaincant lors de ses débuts du championnat.

Puel donne sa chance au jeune joueur, dans un match ou on ne pouvait pas revenir, en vu de la bonne prestation des ailiés Remois. On pouvait les battres, mais on a juste manqué de tranchant. On est allé pour prendre un point, alors qu'on pouvait prendre les 3 points en vue de l'entame de la seconde mi-temps.

Je pense que tu n'as pas du regarder le même match que moi.

Bref, coup de gueule sans intérêt, avec des arguments peu fiables.
#2 tony 07-10-2012 10:12
Mr PUEL, ne pourrait on pas revenir a la vrai valeur des gardiens ? Pas question de griller Delle mais actuellement, Il me semble quil n'y a pas photo !L'EXPERIENCE D'OSPINA serait fort utile .
Jeune gardien de Ligue 2 contre gardien International .....
#1 tony 06-10-2012 23:42
on a vu ce soir la différence avec une bonne équipe de ligue 1 et notre vrai valeur . Il y a beaucoup de travail a faire . Et que dire du caching de PUEL ,ABRIEL SUR LA TOUCHE ALORS QUE TRAORE ETAIT INEXISTANT ;Aprés cette égalisation inespérée , ce soir on ne fait pas rentrer un jeune . On a de la réussite depuis quelque matc, il fallait Bien que la réalité revienne .,

Ajouter un Commentaire