Les dirigeants du Gym, au premier rang desquels son président Jean- Pierre Rivère, sont convoqués ce jeudi devant la commission de discipline de la Ligue nationale de football (LNF). Le motif : s’expliquer sur les incidents survenus, le 11 août dernier, lors du match de championnat entre l’OGCN et Ajaccio (0-1).

 

 

 

 

Une rencontre au cours de laquelle «une trentaine d’engins pyrotechniques avait été allumés, et une bombe agricole lancée à trois mètres du gardien de but de l’équipe corse», rapportait alors la commission – des actes passibles, selon le code pénal, de trois ans de prison et 15 000 euros d’amende. La Ligue avait alors décidé de suspendre à titre conservatoire la Populaire Sud. Cette tribune avait ainsi été totalement interdite aux ultras et abonnés lors de la rencontre Nice-Lille (2-2), disputée le 25 août dernier.

 

Or le club, déjà sous le coup d’un huis clos avec sursis, se trouve en situation de récidive. Les sanctions de la commission de discipline pourraient donc être très sévères : du huis clos avec sursis,jusqu’à la suspension de terrain… sans compter les lourdes amendes pour les jets de fumigène. Une issue que les dirigeants du Gym tenteront à tout prix d’éviter en insistant sur le fait, lors de leur audition après-demain, que d’une part «la réception de Lille s’est très bien déroulée sans fumigène, ni jet d’objet» et que d’autre part «les supporters des deux équipes ont accepté de partager leur tribune et laissé les autres manifester leur joie sur les buts», soutient André Bloch, qui sera interrogé par les représentants de la commission de discipline de la Ligue sur «l’organisation et la sécurité» de ce Nice-Ajaccio…

 

En tout cas, il apparaît déjà peu probable que la Populaire Sud puisse retrouver ses adeptes ce samedi lors de la réception de Brest (20h)…

Commentaires   

#6 pettinati 12-09-2012 13:20
les 2 points retires sont a des insultes et menaces envers le 4 emme arbitre ! pas sur les jets de petards !!
#5 alain 12-09-2012 07:01
Citation en provenance du commentaire précédent de leo :
les points retires en debut de championnat a Ajaccio n'étaient ils pas la sanction pour les engins pyrotechniques utilise dans leur enceintes?! il me semble... donc a choisir je prefere encore un huis clos!



On attends toujours la sanction du pétard envoyé sur Ospina avec Ajaccio. Si mes souvenirs sont bons les deux points retirés sont dus à des fumis mais aussi des menaces sur le 4 ème arbitre et des incidents en fin de match.
#4 leo 11-09-2012 23:40
les points retires en debut de championnat a Ajaccio n'étaient ils pas la sanction pour les engins pyrotechniques utilise dans leur enceintes?! il me semble... donc a choisir je prefere encore un huis clos!
#3 pettinati 11-09-2012 19:37
et a ajaccio quelles ont ete les sanction?? bombe agricole tire sur ospina !!!match suivant une bouteille atteri sur uine joueur toujours a mezzavia !! quelles santions svp messieurs de la ligue !!arretez de faire les autruches et sortez vous les doigts du cul sur les autres equipes et sur les autres stades !!
+2 #2 Ultear 11-09-2012 16:55
Franchement, c'est nimporte quoi.

Il y a de forte chance que le match Nice-Bastia soit à huit-clos. Et ça arrangerait bien la Ligue, quand on connaît la rivalité Nissa/Bastia.
+2 #1 alain 11-09-2012 13:04
Ca sent à plein nez le match à huis clos face à Bastia. ela arrangerait tout le monde 8)

Ajouter un Commentaire